M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2018

famille

755 $ recueillis (OBJECTIF: 5 000$) -- Il reste 13 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, à ce moment critique pour notre société, à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le Québec et le Canada ont besoin de Dieu


Source: Shutterstock

Il y a 60 ans, le Québec par ses élites a rejeté le christianisme. S’est ensuivi un tsunami d’avortements (moins de 1000 par an en 1971, aujourd’hui, 30 000 par an), de divorces (pour chaque 100 mariages dans une année, 50 divorces) et de lois douteuses (p. ex. mariage « gai » en 2005, euthanasie en 2016). Finalement, une forte immigration, rendue nécessaire par le faible taux de reproduction (avortement, stérilisation, contraception), risque aujourd’hui de rayer de la carte les peuples fondateurs du Canada ainsi que d’introduire dans notre société des pratiques et croyances des plus nocives (p. ex. l’Islam).

Drogués par leurs écrans lumineux ainsi que par l’amour du confort et du sexe, les Québécois et Canadiens semblent pour la plupart incapables de se secouer de leur torpeur. Et les médias subventionnés et oligarchiques pèsent sur les consciences comme une chape de plomb, rendant quasiment impossible une pensée saine et originale. Devons-nous nous résigner à une disparition tranquille ?

Jamais. Un changement est possible. Mais il faut vouloir un vrai changement. Vouloir quoi ? Nous devons vouloir Dieu dans notre vie, y compris dans la politique.

Aujourd’hui, marque la première journée officielle de notre campagne de financement en ligne pour l’automne 2018 -- merci de donner ce que vous pouvez pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle !>>

Viktor Orban et la « démocratie chrétienne »

Tournons-nous vers un autre peuple jadis opprimé, le peuple hongrois, qui a su, avec la grâce de Dieu, se libérer de son état d’esclavage mental et spirituel pour devenir un modèle pour l’Europe et pour le monde.

Les Hongrois, aujourd’hui un peuple fier de 10 millions d’âmes, gémissaient sous la botte du communisme dès la fin de la 2e guerre mondiale. Ils avaient plus que les médias de masse tordus qui pesaient sur eux : ils souffraient du joug du tyran Stalin et de ses successeurs. En bref, la Hongrie était victime de l’athéisme total, imposé à tous les niveaux, spécialement en politique.

En 1989, l’URSS s’effondra et la Hongrie se trouva libre. Par contre, ce pays risquait de tomber dans un mal plus grand, celui de se vouer à l’argent et au confort, comme le font tant de pays occidentaux.

C’est pourquoi en 2010 le peuple hongrois s’est doté d’un chef, Viktor Orban, et d’une Loi fondamentale (une constitution), pour le protéger des dérives. Les Hongrois ne voulaient être ni communistes, ni libéraux (c’est à dire indifférents au bien et à Dieu), mais chrétiens !

Lisons une petite partie de cette « Loi fondamentale », et voyons si nous, Québécois et Canadiens, pouvons en tirer quelque chose.

Loi fondamentale de la Hongrie le 25 avril 2011 :
Bénis les Hongrois, ô Seigneur!
PROFESSION DE FOI NATIONALE
NOUS, MEMBRES DE LA NATION HONGROISE, à l’aube de ce nouveau millénaire, déclarons avec responsabilité pour tous les Hongrois ce qui suit : nous sommes fiers que notre roi Saint Étienne ait placé l’État hongrois sur des fondations solides en faisant entrer notre patrie dans l’Europe chrétienne. Nous sommes fiers de nos ancêtres qui se sont battus pour la survie, la liberté et la souveraineté de notre nation. Nous sommes fiers des remarquables créations intellectuelles des Hongrois. Nous sommes fiers que notre peuple se soit battu pendant des siècles pour défendre l’Europe, contribuant aux valeurs communes de celle-ci par son talent et son assiduité. Nous reconnaissons la vertu unificatrice de la chrétienté pour notre nation. (…)
La dignité humaine est inviolable. Toute personne a droit à la vie et à la dignité humaine ; la vie du foetus doit être protégée dès sa conception.

Voilà une Constitution digne de ce nom; voilà un peuple engagé sur la bonne voie !

Depuis 2010, fidèle à sa Loi fondamentale, la Hongrie a valorisé son patrimoine chrétien, implanté des politiques familiales et a fermé ses frontières à des migrations abusives, et voilà le résultat : 

  • La quantité d’avortements a diminué de plus d’un tiers de ce qu’ils étaient en 2010 (40 449 à 28 500).
  • Le nombre de divorces est nettement réduit (23 873 en 2010 à 18 600 en 2017) et…
  • Le nombre de mariages a augmenté (35 520 en 2010 et 50 600 en 2017).

Encore une fois, nous voyons là un pays engagé sur la bonne voie !

La clé : une société ni libérale, ni athée, mais chrétienne

Quelle est la leçon à retenir ? Viktor Orban, premier ministre de la Hongrie, résume mieux que quiconque cette leçon, par les paroles suivantes qu’il a prononcées le 28 juillet 2018 : 

« Proclamons avec confiance que la démocratie chrétienne n’est pas libérale. [...] La démocratie libérale est favorable au multiculturalisme, tandis que la démocratie chrétienne donne la priorité à la culture chrétienne... »

Et il continua :

« Bien que nous puissions sembler être une minorité, nous sommes nombreux, en Europe, à avoir comme but commun de construire l’Europe une fois de plus sur les fondations solides du christianisme... La Hongrie suit cette voie depuis 2010. »

Au Québec et au Canada, nous pouvons sembler être une minorité de croyants, mais cette minorité agissante peut devenir un mouvement pour la reconstruction d’un Québec et d’un Canada sur les fondations solides du christianisme... 

... Et Campagne Québec-Vie se veut la bougie d’allumage pour lancer un tel mouvement. Mais nous avons besoin de votre appui.

Dans les semaines, les mois et les années à venir, ce sera notre message : Dieu doit régner à tous les niveaux, y compris la politique.

Merci de continuer à nous soutenir par la prière et par vos dons. Nous avons besoin de vous !>>

Vôtre pour la Vie,

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi, Président

Laissez un commentaire

La série de cours d’apologétique chrétienne et pro-vie de Campagne Québec-Vie recommence en septembre


Photo: Academia Christiana

La série de cours d’apologétique chrétienne et pro-vie de Campagne Québec-Vie recommence en septembre

L’avortement, l’euthanasie, le « mariage gai », le phénomène transgenre, la « gestation pour autrui », la banalisation de la pédophilie, la perte de sens, le délire idéologique, le déclin de la foi… autant de phénomènes troublants qui caractérisent le monde moderne : où allons-nous en tant que civilisation ? Et comment nous remettre sur les rails ? La solution : un retour à Jésus Christ et sa religion d'amour, qui allie foi et raison et ainsi promeut le bien commun de tous.

Malheureusement, le christianisme est aujourd’hui marginalisé, par de puissants groupes, mais également, à cause de l’ignorance de trop de nos contemporains. C’est pourquoi nous avons conçu la Série de cours d’apologétique chrétienne et pro-vie dont le but est de démontrer non seulement la vérité du christianisme, mais sa nécessité pour la vie en société, en démontrant entre autres le bien-fondé de la moralité chrétienne pro-vie et profamille.

Le mardi 4 septembre 2018 à 19 h, aux locaux de Campagne Québec-Vie (3330 rue Rivier, Montréal QC, H1W 3Z9, métro Joliette), recommencera cette série de cours d’apologétique chrétienne et pro-vie de Campagne Québec-Vie. Cette série de cours compte trois parties de 8 classes chacune :

  • Partie 1 : « La dernière superstition : une réfutation de l’athéisme » (débute le 4 septembre 2018)
  • Partie 2 : « Apologétique chrétienne » (débute le 8 janvier 2019)
  • Partie 3 : « L’action chrétienne »(débute le 14 mai 2019)

Toutes les classes se tiennent le mardi soir, de 19 h à 22 h, aux deux semaines suivant la date de début de chaque partie.

Je réserve ma place >>

Partie 1 : « La dernière superstition : une réfutation de l’athéisme » (débute le 4 septembre 2018)

Nombre de classes : 8
Nombre maximal d’inscriptions : 20
Coût : 10 $ par classe, pour un total de 80 $ (payable en comptant ou par chèque à la première classe)
Coût forfait spécial en ligne : 60 $ (un rabais de 20 $)

Dans la première partie de cette série de cours, intitulée « La dernière superstition », nous étudierons en profondeur les arguments philosophiques pour l’existence de Dieu, de l’âme immortelle et de la « loi naturelle », c’est-à-dire de la morale découvrable par la seule raison. Nous étudierons également les philosophies erronées, dites « modernes », qui non seulement empêchent d’aboutir à une juste compréhension du réel, mais qui, au contraire, mènent à l’athéisme et l’immoralité (avortement, euthanasie, faux mariage, etc.).

Partie 2 : « Apologétique chrétienne » (débute le 8 janvier 2019)

Nombre de classes : 8
Nombre maximal d’inscriptions : 20
Coût : 10 $ par classe, pour un total de 80 $ (payable en comptant ou par chèque à la première classe)
Coût forfait spécial en ligne : 60 $ (un rabais de 20 $)

Dans la deuxième partie de la série de cours, intitulée « Apologétique chrétienne » nous étudierons les raisons pour lesquelles il est raisonnable de conclure que le christianisme est la seule vraie religion et Jésus Christ l’unique Dieu omnipotent, omniscient et parfaitement bon dont nous avons prouvé l’existence lors de la première partie. Nous prouverons également que ce Jésus Christ a fondé l’Église catholique, qui détient la responsabilité d’enseigner au nom de Dieu la vraie foi et la vraie morale.

Partie 3 : « L’action chrétienne » (débute le 14 mai 2019)

Nombre de classes : 8
Nombre maximal d’inscriptions : 20
Coût : 10 $ par classe, pour un total de 80 $ (payable en comptant ou par chèque à la première classe)
Coût forfait spécial en ligne : 60 $ (un rabais de 20 $)

La troisième partie de la série de cours s’intitule « L’action chrétienne » et aura pour but d’expliciter les conséquences personnelles, familiales et sociales des vérités démontrées dans les deux cours précédents (le cours de philosophie pro-vie et le cours d’apologétique chrétienne). Le fil conducteur du cours sera la « doctrine du Règne social de Jésus Christ », qui est la doctrine selon laquelle toutes les personnes et toutes les sociétés -- y compris les États -- ont le devoir de reconnaître en l’Église fondée par Jésus Christ l’autorité suprême ici-bas en matière de foi et de morale, pour le bien commun de toute la société.

Les places sont limitées (20 places par cours) — s.v.p., signalez votre intérêt à participer dès que possible. Vous pouvez choisir de payer immédiatement pour jouir du rabais, ou sur place.

Je réserve ma place >>

Les prix sont négociables dans le cas de difficulté financière ou multiples inscriptions de membres d’une même famille.

Ces prix comprennent les textes pour chaque partie du cours.

J’ai hâte de vous (re) voir ! N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions.

Aussi, n’hésitez pas à faire suivre ce courriel à vos amis et connaissances.

Pour la Foi, la Famille et la Vie,

Georges Buscemi

Je réserve ma place >>

Laissez un commentaire

Activités à venir de Campagne Québec-Vie

calendar_date_time_month_week_planning_paper_planner-748014.jpg

Même durant l’été, Campagne Québec-Vie continue à œuvrer pour un Québec qui respecte la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.

Le dimanche 19 août à partir de midi, nous tiendrons notre annuelle épluchette de blé d’Inde. Cette année notre conférencier invité sera M. Jean-Léon Laffitte, président de l’Association des parents catholiques du Québec. Il nous entretiendra sur le mouvement de déconfessionnalisation des écoles du Québec. Voir la petite affiche ci-incluse pour les autres détails concernant l’épluchette ; j’espère vous y voir ! (Merci de nous appeler (514) 344-2686 si vous pensez venir).

Du 23 au 25 août, Campagne Québec-Vie sera au congrès du parti conservateur à Halifax dans l’espoir de communiquer notre message en faveur de la foi, la famille et la vie, aux participants qui voteront sur les diverses politiques de ce parti. Les futures orientations du Parti conservateur — parti qui pourrait bien emporter la victoire lors des élections fédérales de 2019 — seront tracées lors de ces trois jours. Prières s.v.p.

Le samedi 8 septembre se tiendra une journée spéciale dévouée à la protection de la vie et de la famille (voir affiche ci-incluse). Ce sera une belle journée en compagnie de Mgr. Lépine, archevêque de Montréal et de plusieurs autres intervenants pro-vie et profamille. J’y ferai une présentation sur la promotion d’une culture de vie au sein de la famille. Joignez-vous à nous, et amenez vos proches.

Le jour suivant, le 9 septembre, je donnerai une présentation à Sainte-Foy dans le cadre des « Journées québécoises du Christ-Roi » 2018. Je ferai une présentation sur les attaques contre la foi, la famille et la vie au Canada et ailleurs, et ainsi que les belles initiatives pour les contrer, ici et dans le monde entier. Vérifiez le site : https://lelysetlacroix.ca/ pour de plus amples renseignements sur cet événement.

• Nous organisons pour le samedi 15 septembre 2018 un pèlerinage d’une journée à Montréal, où nous nous rendrons, en autobus nolisé, près de trois centres d’avortement et trois lieux saints pour demander à Notre-Seigneur d’intercéder en faveur de la Vie. Joignez-vous à nous. Appelez Brian Jenkins au (514) 344-2686 pour tous les détails.

• Nous organisons la 20e édition des « 40 jours pour la vie » à Montréal. Cette campagne de 40 jours de prière à l’extérieur d’un avortoir de Montréal, qui se fait en simultané avec des équipes de chrétiens dans plus de 300 autres villes, débutera le 26 septembre. Pour plus de renseignements, visitez le http://www.40joursmontreal.org.

Cours d’apologétique pro-vie et chrétienne

Dans le cadre de notre cours d’apologétique pro-vie et chrétienne, Campagne Québec-Vie offre, tout au long de l’année, des cours pour former des personnes aptes à défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Ces cours se tiennent normalement le mardi soir à 19 h, tout au long de l’année, dans les locaux de Campagne Québec-Vie (3330 rue Rivier, Montréal, QC) Un don volontaire est bienvenu (10 $ est le montant recommandé). Voici les trois prochains cours :

14 août : Action concrète II : ce que nous pouvons faire en famille, en communauté, en paroisse, en association (écoles, groupements, etc.) pour promouvoir la foi, la famille et la vie.
21 août : Action concrète III : ce qui est fait, pour défendre la foi, la famille et la vie, par certains partis politiques, chefs politiques, corporations, etc. ici (Québec et Canada, les partis politiques, les mouvements, etc.) et ailleurs (Viktor Orbanet la Hongrie, la Pologne, la Russie.) La vague populiste, traditionaliste, et nationaliste : espoirs et dangers.

Site de nouvelles

Notre site de nouvelles (https://www.cqv.qc.ca/blog) continue à propager la vérité sur les enjeux qui nous tiennent à cœur. Un journal parle d’une prolifération au Québec de médias alternatifs « ultraconservateurs » qui « inquiètent ». CQV est fier de faire partie de ce phénomène qui ne peut qu’être de bon augure pour notre société, en grand manque de valeurs « ultraconservatrices », c’est-à-dire, valeurs en faveur de la foi, de la famille et de la vie, de la conception à la mort naturelle. Et pour nous, la croissance de notre site Web ne fait que commencer. Attachez votre tuque, les choses risquent de brasser cet automne !

Surtout, merci de nous aider, par vos généreux dons et vos ferventes prières, à continuer à défendre les valeurs qui font vivre notre société.

Laissez un commentaire

Voici ce qui se fait pour contrer le mal dans notre pays


À gauche, ce que nous voulons défendre, à droite, l'un des malheur de notre pays.

En lisant les nouvelles des attaques contre la foi, la famille et la vie au Québec et au Canada, y compris celles de notre premier ministre Justin Trudeau, nous pourrions nous décourager. Par contre, il ne faut pas oublier tout ce qui se fait de bien pour résister et même renverser ces tendances mauvaises. Campagne Québec-Vie, au cours de la dernière année, et avec votre appui, s’est aussi engagé dans la lutte sur plusieurs fronts :

Site Web : Nous ne pouvons ignorer le pouvoir des médias. Malheureusement, ce pouvoir dans les dernières décennies a été au service du mal. Mais avec des nouvelles objectives et utiles, les personnes de bonne foi ainsi informées peuvent poser les gestes qui s’imposent dans leur milieu, pour le bien de tous. Voilà pourquoi Campagne Québec-Vie publie régulièrement des nouvelles traduites de sources sures, qui autrement ne seraient pas disponibles au Canada français. Notre site Web reçoit en moyenne de 20 000 à 25 000 visiteurs par mois.

Colloque annuel : Annuellement nous présentons un colloque qui rassemble nos militants pour les informer sur les enjeux de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. C’est un temps fort de l’année pour faire la rencontre des conservateurs sociaux et des chrétiens engagés d’ici.

40 jours pour la vie : Deux fois par année, nous invitons les chrétiens de Montréal à prier et jeûner pour la fin de l’avortement. En compagnie de plus de 300 autres villes participantes du monde entier, nos vigiles de 40 jours devant des cliniques d’avortement sont un excellent moyen de combattre la culture de mort là où nous vivons.

Marche pour la Vie : Cette marche annuelle qui rassemble devant le parlement près de 20 000 personnes à Ottawa est une belle occasion pour afficher nos convictions pro-vie et demander au gouvernement de protéger l’enfant à naître, dès la conception. Campagne Québec-Vie en fait la promotion au Québec et fait noliser des autobus de divers endroits dans la province.

Nous sommes à deux jours de la fin de notre campagne de financement de l’été. Merci à ceux et celles qui ont donné ! Pour les autres, c’est maintenant qu’il faut donner pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.>>

Élections 2018 - 2019 — Congrès conservateur Halifax : Campagne Québec-Vie cherche à faire modifier nos lois fédérales et provinciales pour qu’elles soient plus justes. Il faut donc interpeller nos politiciens par tous les moyens, avant, durant et après les élections. Aussi, nous nous joindrons à plusieurs autres pro-vie de tout le pays pour promouvoir la foi, la famille et la vie au congrès du parti conservateur à Halifax cet été.

Vidéos : Bien qu’il nous a fallu faire une pause dans la production de vidéos, nous espérons repartir de plus belle cet automne. Les vidéos (de nos cours d’apologétique, de nos arguments pour la vie et la famille) sont un excellent moyen de répandre nos valeurs.

Procès : Notre avocat, qui travaillera pour nous gratuitement, nous aidera bientôt à entamer une poursuite contre le gouvernement du Québec et sa loi contre la liberté d’expression à l’extérieur des avortoirs du Québec. Car il faut faire valoir notre droit à l’expression publique de notre désaccord avec l’avortement, et résister à toute tentative de censure injuste. À suivre !

Voix de la Famille : Ce groupe international d’organismes pro-vie, dont fait partie Campagne Québec-Vie, se rencontre annuellement à Rome pour étudier plus profondément les problèmes que nous avons à résoudre et pour ensuite proposer des pistes de solution. Un moyen inégalé de réseautage parmi la crème du mouvement pro-vie et d’acquérir des ressources pour continuer le bon combat.

Cours d’apologétique : Ces cours ont le but de donner une formation solide pour défendre ses convictions pro-Dieu, profamille et pro-vie. Allant de la philosophie au militantisme associatif, en passant par l’apologétique chrétienne, ces cours sont offerts en français et en anglais et son donnés dans nos locaux à des classes de 15-20 personnes. Nous comptons un jour les rendre disponibles en ligne.

Centre Saint-Enfant-Jésus : Ce Centre d’aide aux femmes enceintes en difficulté que nous appuyons a été fondé sur de solides bases chrétiennes. Il a pour but d’aider les femmes enceintes en détresse à faire le bon choix pour elles et pour leur enfant. Ce centre, desservi par un médecin pro-vie de Montréal, offrira également du logement pour ces femmes dans le besoin. (Ce Centre est à la recherche présentement de nouveaux locaux; un presbytère a été trouvé — espérons que le tout se concrétisera sous peu.)

La ligne téléphonique et le site Web Enceinte et inquiète : Service complémentaire au Centre, cette ligne sans frais (1-855-871-4442), géré par Campagne Québec-Vie, et le site Web qui l’accompagne donne aux femmes qui se questionnent sur l’avortement un autre son de cloche que celui que l’on entend dans les institutions gouvernementales proavortement. Les femmes qui désirent poursuivent leur grossesse sont dirigées vers des ressources de leur milieu.

Vous voyez maintenant qu’il se fait beaucoup de choses pour réparer le mal dans notre pays -- merci de nous aider à continuer à défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle >>

Pour la Vie,

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi

cqv-ete-2018-v4.JPG

Laissez un commentaire

Merci de nous aider à bâtir sur le roc

Mount_Sinai.jpg
Le peuple de Dieu au pied du mont Sinaï (livre de l'Exode)

Nous sommes à une semaine de la fin de notre campagne de financement de l’été. Merci à ceux et celles qui ont donné ! Pour ceux encore qui hésitent, c’est le temps donner pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.>>

J’ai dernièrement reçu deux courriels, que je reproduis en partie ci-dessous. Ces correspondants ont lu soit notre site Web, soit une partie d’un courriel où je faisais profession de la vérité du catholicisme, et ils ont eu la réaction suivante :

*****
Je trouve dommage de voir combien votre organisme exclut toute personne qui est pro-vie, mais non-Catholique.

Je suis un chrétien, m’identifiant comme anabaptiste (fréquentant une église anabaptiste). Malheureusement, je ne peux pas, par convictions personnelles, me soumettre à l’Église Catholique...

*****
Vous êtes sérieux? L’Église catholique est la seule église véritable? .... Cela est une offense pour les protestants et les évangéliques.... Je suis bien d’accord (à 100 %) avec votre mandat, mais non à vos conclusions au sujet de cette église. Il en fait peut-être, mais pas à l’exclusion des deux autres groupes qui souvent sont plus près de la vérité biblique.
*****
Pour résumer leur protestation, ils semblent dire : nous sommes avec vous 100 % contre l’avortement, l’euthanasie, et tout le reste, mais vous nous perdez avec l’affirmation d’une vérité religieuse particulière. Pourquoi ne pas être simplement contre certains maux, sans pour autant embrasser une vision religieuse aux dépens d’une autre?

Laissez un commentaire Lire la suite

L'importance de se former pour promouvoir la foi, la famille et la vie

De nos jours, la vérité est mise à mal. Les gens ont tendance à s’enfermer dans ce que l’on appelle le relativisme, c’est à dire la croyance selon laquelle la vérité est une opinion valide que pour la personne, le groupe ou la culture qui l’affirme.

  • « Chacun a sa vérité. » 
  • « Ne m’impose pas ta vérité. »
  • « Cela peut être vrai pour vous, mais pour moi c’est autre chose. »

Voilà autant de manifestations du relativisme dont nous sommes témoins au quotidien. C’en est venu au point où une personne a le droit de s’affirmer homme ou femme, selon ce qu’elle estime être la vérité. Ou bien, chacun a le « droit de choisir » l’avortement, c’est-à-dire de reconnaître ou non l’humanité de l’enfant à naître, selon son désir de poursuivre ou non sa grossesse. 

Comment enrayer ce phénomène du relativisme ? En affirmant l’existence d’un monde objectif, indépendant de nos désirs, nos sentiments et de notre volonté. Ce monde objectif est le sujet de la philosophie, qui a pour but de comprendre la réalité dans le but de bien vivre.  

Mais nos opposants pro-culture-de-mort s’attaquent avec acharnement à la saine philosophie et à l’intelligence. Ils noyautent nos systèmes éducatifs, de la maternelle à l’université. 

Bien que nous ne prétendons pas riposter à force égale, Campagne Québec-Vie se voit comme présentant un élément de solution à la crise actuelle en Occident en offrant des cours de philosophie, d’apologétique et d’action chrétienne, cours que nous espérons seront imités, élaborés et améliorés.

Aujoud’hui marque la 5e journée de notre campagne de financement en ligne pour l’été 2018 -- merci de donner ce que vous pouvez pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle !>>

Notre prochain cours : action chrétienne (débute mardi le 19 juin)

Le mardi 19 juin à 19 h, aux locaux de Campagne Québec-Vie (3330 rue Rivier, Montréal QC, H1W 3Z9, métro Joliette), se tiendra le lancement d’un cours d’Action chrétienne, la 3e et dernière partie de la série de cours Campagne Québec-Vie.

Ce cours gratuit aura pour but d’expliciter les conséquences personnelles, familiales et sociales des vérités démontrées dans les deux cours précédents de la série (le cours de philosophie pro-vie et le cours d’apologétique chrétienne). Le fil conducteur du cours sera la « doctrine du Règne social de Jésus Christ », qui est la doctrine selon laquelle toutes les personnes et toutes les sociétés -- y compris les États -- ont le devoir de reconnaître en l’Église fondée par Jésus Christ l’autorité suprême ici-bas en matière de foi et de morale, pour le bien commun de toute la société.

Il y aura huit classes, se tenant chaque mardi du 19 juin au 21 août (sauf le 3 et le 10 juillet, où je serai en vacances). Voici une description plus détaillée du cours : 

  • 19 juin : Le Règne social de N.S. Jésus Christ : Les relations entre l’Église et l’État. Ce que veut Jésus-Christ vs ce que veut Satan.

  • 26 juin : Pour une juste compréhension de la liberté religieuse, de la Révolution française (Déclaration des « droits de l’homme ») à la déclaration Dignitatis Humanae de Vatican II.

  • 3 et 10 juillet : Pas de cours (vacances)
  • 17 juillet : État des lieux dans le monde I : Le scientisme, le naturalisme et le libéralisme, principales erreurs de l’époque moderne et anti-chrétienne
  • 24 juillet : État des lieux dans le monde II : Comment le scientisme, le naturalisme et le libéralisme sont propagés par certains gouvernements, instances internationales, fausses religions, universités, médias, corporations et sociétés secrètes;
  • 31 juillet : État des lieux dans l’Église : la crise moderniste au sein de l’Église
  • 7 août : Action concrète I : ce que nous pouvons faire individuellement (formation, prière, vie sacramentelle, habitudes de vie)
  • 14 août : Action concrète II : ce que nous pouvons faire en famille, en communauté, en paroisse, en association (écoles, groupements, etc.)
  • 21 août : Action concrète III : ce qui est fait par certains partis politiques, chefs politiques, corporations, etc. ici (Québec et Canada, les partis politiques, les mouvements, etc.) et ailleurs (Viktor Orban et la Hongrie, la Pologne, la Russie.) La vague populiste, traditionaliste, et nationaliste : espoirs et dangers.

Le cours est gratuit. Les notes de cours seront rédigées au fur et à mesure et seront rendues disponibles après chaque classe. Pour vos lectures, je compte produire un dossier que je vous distribuerai lors de la première classe (coût de 15-25 $).

Pour participer au cours, s.v.p. contacter Campagne Québec-Vie (514 344 2686). N’hésitez pas à inviter vos connaissances et amis. Les cours précédents sont utiles, mais pas absolument nécessaires pour une compréhension du présent cours.

J’ai hâte de vous (re) voir. N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions. Et merci de donner ce que vous pouvez à l’occasion de notre campagne de financement !

Pour la Foi, la Famille et la Vie,
Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi

Laissez un commentaire

La véritable paternité ?

Le dimanche 17 juin se tient la fête des Pères. Notre organisme, qui cherche à arrêter la pratique de l’avortement, parle souvent de l’injustice faite à l’enfant à naître, et des détresses de la mère. Cependant, nous savons également le rôle déterminant que joue le père pour le bien-être de sa famille. Maints témoignages nous le confirment, la plupart du temps, la mère n’avorte pas quand l’homme veut l’enfant. Alors, favorisons davantage la véritable paternité.

En lien avec cette question de paternité, Campagne Québec-Vie est fière d’annoncer sa participation dans l’organisation d’un colloque qui se tiendra, le samedi 8 septembre, à Montréal, où l’évêque du lieu, Mgr Christian Lépine, donnera un enseignement sur la paternité. De mon côté, je ferai une présentation sur mes expériences en tant que père, faisant part de ma façon d’aborder les questions difficiles de l’avortement et même de l’antichristianisme actuel avec mes enfants. Détails à suivre dans un prochain courriel !

Aujoud'hui marque la première journée de notre campagne de financement en-ligne pour l'été 2018 -- merci de donner ce que vous pouvez pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle !>>

Centre Saint-Enfant-Jésus — un avenir prometteur ?

Merci de garder dans vos prières le Centre Saint-Enfant Jésus (CSEJ), ce centre que nous appuyons, qui a pour but de venir en aide aux femmes enceintes en difficulté à Montréal, et qui se cherche des nouveaux locaux. Dernièrement, un presbytère est dans la mire du Centre. Visité, il a été jugé adéquat. De plus, une amie de notre mouvement s’est montrée intéressée à fonder une association féminine de fidèles laïques, c’est-à-dire un groupe de femmes chrétiennes vivant en commun, et menant divers apostolats, dont éventuellement celui d’assister le CSEJ. Ce presbytère aurait suffisamment d’étages pour subvenir aux besoins du Centre et d’un futur groupe de jeunes dames vouées à la prière et à l’apostolat. Prions afin que le tout se consolide, pour le plus grand bien de notre société.

Merci de continuer à nous soutenir par la prière et par vos dons. Nous avons besoin de vous !>>

Vôtre pour la Vie,

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi, Président (et fier papa)

famille-b-2018.JPG

Laissez un commentaire

Cours d'action chrétienne — débute le mardi 19 juin


Le carillon Sacré-Cœur, drapeau du peuple canadien-français d’avant la Révolution tranquille

Que ce soit l’avortement, l’euthanasie, le faux mariage, la déchristianisation, le laïcisme, etc. Campagne Québec-Vie œuvre constamment à dénoncer les problèmes de notre époque, et à proposer des solutions. Par l’information, par la prière ou par les manifestations, ou bien par l’effort politique, nous travaillons à bâtir une société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Voilà que bientôt, nous allons présenter un moyen de plus de promouvoir une Culture de Vie : ce mardi 19 juin à 19 h, aux locaux de Campagne Québec-Vie (3330 rue Rivier, Montréal QC, H1W 3Z9, métro Joliette), se tiendra le lancement d’un cours d’Action chrétienne, la 3e et dernière partie de la série de cours Campagne Québec-Vie.

Dans la première partie de cette série de cours, intitulée « La dernière superstition » [cliquez ici pour le PDF]), nous avons étudié en profondeur les arguments philosophiques pour l’existence de Dieu, de l’âme immortelle et de la « loi naturelle », c’est-à-dire d'une morale découvrable par la seule raison. Nous avons aussi étudié les philosophies erronées, dites « modernes », qui empêchent d’aboutir à une juste compréhension du réel, mais qui, au contraire, mènent à l’athéisme et l’immoralité (avortement, euthanasie, faux mariage, etc.).

Dans la deuxième partie de la série de cours, intitulée « cours d’apologétique chrétienne » (voici le lien vers les notes de classe) nous avons étudié les raisons pour lesquelles il était raisonnable de conclure que le christianisme est la seule vraie religion et Jésus Christ l’unique Dieu omnipotent, omniscient et parfaitement bon dont nous avons prouvé l’existence lors de la première partie. Nous avons aussi prouvé que ce Jésus Christ avait fondé l’Église catholique, qui détient la responsabilité d’enseigner au nom de Dieu la vraie foi et la vraie morale.

La troisième partie de la série de cours, celle-là même qui débutera le mardi 19 juin, s’intitule « L’action chrétienne » et aura pour but d’expliciter les conséquences personnelles, familiales et sociales des vérités démontrées dans les deux cours précédents. Le fil conducteur du cours sera la « doctrine du Règne social de Jésus Christ », qui est la doctrine selon laquelle toutes les personnes et toutes les sociétés -- y compris les États -- ont le devoir de reconnaître en l’Église fondée par Jésus Christ l’autorité suprême ici-bas en matière de foi et de morale. L’action chrétienne a donc pour but d’établir le règne d’amour de Jésus Christ sur les personnes, les associations et les États, par une libre reconnaissance, par les individus, les associations et les États, de l’autorité de l’Église en matière de foi et de morale.

Le cours « Action chrétienne » se tiendra donc tous les mardis du 19 juin jusqu’au 21 août, sauf pour les deux semaines où je serai en vacances. Voici l’horaire détaillé du cours « Action chrétienne », divisé en huit soirées de 3 heures, 19 h — 22 h :

  • 19 juin : Le Règne social de N.S. Jésus Christ : Les relations entre l’Église et l’État. Ce que veut Jésus-Christ vs ce que veut Satan.
  • 26 juin : Pour une juste compréhension de la liberté religieuse, de la Révolution française (Déclaration des « droits de l’homme ») à la déclaration Dignitatis Humanae de Vatican II.
  • 3 juillet : Pas de cours (vacances)
  • 10 juillet : Pas de cours (vacances)
  • 17 juillet : État des lieux dans le monde I : Le scientisme, le naturalisme et le libéralisme, principales erreurs de l’époque moderne et anti-chrétienne
  • 24 juillet : État des lieux dans le monde II : Comment le scientisme, le naturalisme et le libéralisme sont propagés par certains gouvernements, instances internationales, fausses religions, universités, médias, corporations et sociétés secrètes;
  • 31 juillet : État des lieux dans l’Église : la crise moderniste au sein de l’Église
  • 7 août : Action concrète I : ce que nous pouvons faire individuellement (formation, prière, vie sacramentelle, habitudes de vie)
  • 14 août : Action concrète II : ce que nous pouvons faire en famille, en communauté, en paroisse, en association (écoles, groupements, etc.)
  • 21 août : Action concrète III : ce qui est fait par certains partis politiques, chefs politiques, corporations, etc. ici (Québec et Canada, les partis politiques, les mouvements, etc.) et ailleurs (Viktor Orban et la Hongrie, la Pologne, la Russie.) La vague populiste, traditionaliste, et nationaliste : espoirs et dangers.

Le cours est gratuit. Les notes de cours seront rédigées au fur et à mesure et seront rendues disponibles après chaque classe. Pour vos lectures, je compte produire un dossier que je vous distribuerai lors de la première classe (coût de 15-25 $).

Pour participer au cours, s.v.p. nous contacter par téléphone (514) 344-2686 ou par courriel. N’hésitez pas à inviter vos connaissances et amis. Les cours précédents sont utiles, mais pas absolument nécessaires pour une compréhension du présent cours.

J’ai hâte de vous (re) voir ! N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions.

Pour la Foi, la Famille et la Vie,
Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi

Laissez un commentaire

Avortement : une solution logique?

martineau-1.JPG

Par Georges Buscemi

Richard Martineau a rédigé une chronique intéressante en réaction à la nouvelle qu'une accusation de meurtre avait été portée contre Sofiane Ghazi, le père de 3 enfants qui aurait poignardé à mort son dernier lorsque celui-ci était encore dans le ventre de sa mère. L'enfant, étant à ce moment-là à 8 mois de gestation, est né d'urgence par césarienne, et aurait succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Martineau trouve cela ridicule qu'une accusation de meurtre aurait été sans fondement si l'enfant eût été tué dans le ventre de sa mère. C'est seulement parce que l'enfant aurait perdu la vie peu de temps après la naissance qu'il est traité comme être humain à part entière.

L'utérus : un far West

Comme le dit si bien Martineau: « Une minute avant l’accouchement, il n’est rien, un amas de cellules, une boule de graisse, de la matière vivante sans reconnaissance légale ... Mais deux secondes après, c’est un être humain. »

La folie du présent code criminel canadien, c'est que l'avortement est légal de la conception jusqu'à l'accouchement. L'utérus est aujourd'hui un no-man's land, un far West sans loi: si tu es à l'intérieur, gare à toi, tu n'as aucun droit, mais sitôt sorti, tu es un être humain possédant un droit à la vie. Pourtant, l'enfant n'est pas transformé comme par magie par son passage au monde extérieur ! C'est le même bébé, avant et après.

Laissez un commentaire Lire la suite

Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?

pexels-photo-257213.jpeg

Par Georges Buscemi

"Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?" Voilà le titre d'un récent article paru sur le site de TVA. L'article en question rapporte les tristes faits suivants : Tôt le matin hier à Montréal-Nord, un homme aurait poignardé sa conjointe enceinte de leur 3e enfant. La femme est dans un état stable, mais le bébé à naître de 8 mois, né par césarienne, aurait succombé à ses blessures vers midi hier. Alors, tous se posent la question: est-ce un meurtre?

Pardonnez-moi si ceci me semble un cas classique de "poser la question, c'est y répondre". Par contre, nos lois actuelles sont tellement tordues que la réponse n'est pas du tout évidente. Regardons cela de plus près.

Premièrement, étudions la section du code criminel qui définit cet être humain qui jouit, au Canada, du droit à la vie:

Quand un enfant devient un être humain

223 (1) Un enfant devient un être humain au sens de la présente loi lorsqu’il est complètement sorti, vivant, du sein de sa mère : a) qu’il ait respiré ou non; b) qu’il ait ou non une circulation indépendante; c) que le cordon ombilical soit coupé ou non.

Laissez un commentaire Lire la suite