M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Merci de nous aider à bâtir sur le roc

Mount_Sinai.jpg
Le peuple de Dieu au pied du mont Sinaï (livre de l'Exode)

Nous sommes à une semaine de la fin de notre campagne de financement de l’été. Merci à ceux et celles qui ont donné ! Pour ceux encore qui hésitent, c’est le temps donner pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.>>

J’ai dernièrement reçu deux courriels, que je reproduis en partie ci-dessous. Ces correspondants ont lu soit notre site Web, soit une partie d’un courriel où je faisais profession de la vérité du catholicisme, et ils ont eu la réaction suivante :

*****
Je trouve dommage de voir combien votre organisme exclut toute personne qui est pro-vie, mais non-Catholique.

Je suis un chrétien, m’identifiant comme anabaptiste (fréquentant une église anabaptiste). Malheureusement, je ne peux pas, par convictions personnelles, me soumettre à l’Église Catholique...

*****
Vous êtes sérieux? L’Église catholique est la seule église véritable? .... Cela est une offense pour les protestants et les évangéliques.... Je suis bien d’accord (à 100 %) avec votre mandat, mais non à vos conclusions au sujet de cette église. Il en fait peut-être, mais pas à l’exclusion des deux autres groupes qui souvent sont plus près de la vérité biblique.
*****
Pour résumer leur protestation, ils semblent dire : nous sommes avec vous 100 % contre l’avortement, l’euthanasie, et tout le reste, mais vous nous perdez avec l’affirmation d’une vérité religieuse particulière. Pourquoi ne pas être simplement contre certains maux, sans pour autant embrasser une vision religieuse aux dépens d’une autre?

Laissez un commentaire Lire la suite

L'importance de se former pour promouvoir la foi, la famille et la vie

De nos jours, la vérité est mise à mal. Les gens ont tendance à s’enfermer dans ce que l’on appelle le relativisme, c’est à dire la croyance selon laquelle la vérité est une opinion valide que pour la personne, le groupe ou la culture qui l’affirme.

  • « Chacun a sa vérité. » 
  • « Ne m’impose pas ta vérité. »
  • « Cela peut être vrai pour vous, mais pour moi c’est autre chose. »

Voilà autant de manifestations du relativisme dont nous sommes témoins au quotidien. C’en est venu au point où une personne a le droit de s’affirmer homme ou femme, selon ce qu’elle estime être la vérité. Ou bien, chacun a le « droit de choisir » l’avortement, c’est-à-dire de reconnaître ou non l’humanité de l’enfant à naître, selon son désir de poursuivre ou non sa grossesse. 

Comment enrayer ce phénomène du relativisme ? En affirmant l’existence d’un monde objectif, indépendant de nos désirs, nos sentiments et de notre volonté. Ce monde objectif est le sujet de la philosophie, qui a pour but de comprendre la réalité dans le but de bien vivre.  

Mais nos opposants pro-culture-de-mort s’attaquent avec acharnement à la saine philosophie et à l’intelligence. Ils noyautent nos systèmes éducatifs, de la maternelle à l’université. 

Bien que nous ne prétendons pas riposter à force égale, Campagne Québec-Vie se voit comme présentant un élément de solution à la crise actuelle en Occident en offrant des cours de philosophie, d’apologétique et d’action chrétienne, cours que nous espérons seront imités, élaborés et améliorés.

Aujoud’hui marque la 5e journée de notre campagne de financement en ligne pour l’été 2018 -- merci de donner ce que vous pouvez pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle !>>

Notre prochain cours : action chrétienne (débute mardi le 19 juin)

Le mardi 19 juin à 19 h, aux locaux de Campagne Québec-Vie (3330 rue Rivier, Montréal QC, H1W 3Z9, métro Joliette), se tiendra le lancement d’un cours d’Action chrétienne, la 3e et dernière partie de la série de cours Campagne Québec-Vie.

Ce cours gratuit aura pour but d’expliciter les conséquences personnelles, familiales et sociales des vérités démontrées dans les deux cours précédents de la série (le cours de philosophie pro-vie et le cours d’apologétique chrétienne). Le fil conducteur du cours sera la « doctrine du Règne social de Jésus Christ », qui est la doctrine selon laquelle toutes les personnes et toutes les sociétés -- y compris les États -- ont le devoir de reconnaître en l’Église fondée par Jésus Christ l’autorité suprême ici-bas en matière de foi et de morale, pour le bien commun de toute la société.

Il y aura huit classes, se tenant chaque mardi du 19 juin au 21 août (sauf le 3 et le 10 juillet, où je serai en vacances). Voici une description plus détaillée du cours : 

  • 19 juin : Le Règne social de N.S. Jésus Christ : Les relations entre l’Église et l’État. Ce que veut Jésus-Christ vs ce que veut Satan.

  • 26 juin : Pour une juste compréhension de la liberté religieuse, de la Révolution française (Déclaration des « droits de l’homme ») à la déclaration Dignitatis Humanae de Vatican II.

  • 3 et 10 juillet : Pas de cours (vacances)
  • 17 juillet : État des lieux dans le monde I : Le scientisme, le naturalisme et le libéralisme, principales erreurs de l’époque moderne et anti-chrétienne
  • 24 juillet : État des lieux dans le monde II : Comment le scientisme, le naturalisme et le libéralisme sont propagés par certains gouvernements, instances internationales, fausses religions, universités, médias, corporations et sociétés secrètes;
  • 31 juillet : État des lieux dans l’Église : la crise moderniste au sein de l’Église
  • 7 août : Action concrète I : ce que nous pouvons faire individuellement (formation, prière, vie sacramentelle, habitudes de vie)
  • 14 août : Action concrète II : ce que nous pouvons faire en famille, en communauté, en paroisse, en association (écoles, groupements, etc.)
  • 21 août : Action concrète III : ce qui est fait par certains partis politiques, chefs politiques, corporations, etc. ici (Québec et Canada, les partis politiques, les mouvements, etc.) et ailleurs (Viktor Orban et la Hongrie, la Pologne, la Russie.) La vague populiste, traditionaliste, et nationaliste : espoirs et dangers.

Le cours est gratuit. Les notes de cours seront rédigées au fur et à mesure et seront rendues disponibles après chaque classe. Pour vos lectures, je compte produire un dossier que je vous distribuerai lors de la première classe (coût de 15-25 $).

Pour participer au cours, s.v.p. contacter Campagne Québec-Vie (514 344 2686). N’hésitez pas à inviter vos connaissances et amis. Les cours précédents sont utiles, mais pas absolument nécessaires pour une compréhension du présent cours.

J’ai hâte de vous (re) voir. N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions. Et merci de donner ce que vous pouvez à l’occasion de notre campagne de financement !

Pour la Foi, la Famille et la Vie,
Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi

Laissez un commentaire

La véritable paternité ?

Le dimanche 17 juin se tient la fête des Pères. Notre organisme, qui cherche à arrêter la pratique de l’avortement, parle souvent de l’injustice faite à l’enfant à naître, et des détresses de la mère. Cependant, nous savons également le rôle déterminant que joue le père pour le bien-être de sa famille. Maints témoignages nous le confirment, la plupart du temps, la mère n’avorte pas quand l’homme veut l’enfant. Alors, favorisons davantage la véritable paternité.

En lien avec cette question de paternité, Campagne Québec-Vie est fière d’annoncer sa participation dans l’organisation d’un colloque qui se tiendra, le samedi 8 septembre, à Montréal, où l’évêque du lieu, Mgr Christian Lépine, donnera un enseignement sur la paternité. De mon côté, je ferai une présentation sur mes expériences en tant que père, faisant part de ma façon d’aborder les questions difficiles de l’avortement et même de l’antichristianisme actuel avec mes enfants. Détails à suivre dans un prochain courriel !

Aujoud'hui marque la première journée de notre campagne de financement en-ligne pour l'été 2018 -- merci de donner ce que vous pouvez pour défendre la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle !>>

Centre Saint-Enfant-Jésus — un avenir prometteur ?

Merci de garder dans vos prières le Centre Saint-Enfant Jésus (CSEJ), ce centre que nous appuyons, qui a pour but de venir en aide aux femmes enceintes en difficulté à Montréal, et qui se cherche des nouveaux locaux. Dernièrement, un presbytère est dans la mire du Centre. Visité, il a été jugé adéquat. De plus, une amie de notre mouvement s’est montrée intéressée à fonder une association féminine de fidèles laïques, c’est-à-dire un groupe de femmes chrétiennes vivant en commun, et menant divers apostolats, dont éventuellement celui d’assister le CSEJ. Ce presbytère aurait suffisamment d’étages pour subvenir aux besoins du Centre et d’un futur groupe de jeunes dames vouées à la prière et à l’apostolat. Prions afin que le tout se consolide, pour le plus grand bien de notre société.

Merci de continuer à nous soutenir par la prière et par vos dons. Nous avons besoin de vous !>>

Vôtre pour la Vie,

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi, Président (et fier papa)

famille-b-2018.JPG

Laissez un commentaire

Avortement : une solution logique?

martineau-1.JPG

Par Georges Buscemi

Richard Martineau a rédigé une chronique intéressante en réaction à la nouvelle qu'une accusation de meurtre avait été portée contre Sofiane Ghazi, le père de 3 enfants qui aurait poignardé à mort son dernier lorsque celui-ci était encore dans le ventre de sa mère. L'enfant, étant à ce moment-là à 8 mois de gestation, est né d'urgence par césarienne, et aurait succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Martineau trouve cela ridicule qu'une accusation de meurtre aurait été sans fondement si l'enfant eût été tué dans le ventre de sa mère. C'est seulement parce que l'enfant aurait perdu la vie peu de temps après la naissance qu'il est traité comme être humain à part entière.

L'utérus : un far West

Comme le dit si bien Martineau: « Une minute avant l’accouchement, il n’est rien, un amas de cellules, une boule de graisse, de la matière vivante sans reconnaissance légale ... Mais deux secondes après, c’est un être humain. »

La folie du présent code criminel canadien, c'est que l'avortement est légal de la conception jusqu'à l'accouchement. L'utérus est aujourd'hui un no-man's land, un far West sans loi: si tu es à l'intérieur, gare à toi, tu n'as aucun droit, mais sitôt sorti, tu es un être humain possédant un droit à la vie. Pourtant, l'enfant n'est pas transformé comme par magie par son passage au monde extérieur ! C'est le même bébé, avant et après.

Laissez un commentaire Lire la suite

Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?

pexels-photo-257213.jpeg

Par Georges Buscemi

"Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?" Voilà le titre d'un récent article paru sur le site de TVA. L'article en question rapporte les tristes faits suivants : Tôt le matin hier à Montréal-Nord, un homme aurait poignardé sa conjointe enceinte de leur 3e enfant. La femme est dans un état stable, mais le bébé à naître de 8 mois, né par césarienne, aurait succombé à ses blessures vers midi hier. Alors, tous se posent la question: est-ce un meurtre?

Pardonnez-moi si ceci me semble un cas classique de "poser la question, c'est y répondre". Par contre, nos lois actuelles sont tellement tordues que la réponse n'est pas du tout évidente. Regardons cela de plus près.

Premièrement, étudions la section du code criminel qui définit cet être humain qui jouit, au Canada, du droit à la vie:

Quand un enfant devient un être humain

223 (1) Un enfant devient un être humain au sens de la présente loi lorsqu’il est complètement sorti, vivant, du sein de sa mère : a) qu’il ait respiré ou non; b) qu’il ait ou non une circulation indépendante; c) que le cordon ombilical soit coupé ou non.

Laissez un commentaire Lire la suite

Ce qui doit être fait au Québec et dans le reste de l'Occident

georges-buscemi-cercle.jpgAu mois de septembre, j'aurai été président de Campagne Québec-Vie pendant 8 ans. J'avais débuté ma "carrière" pro-vie un an plus tôt en automne 2008 où l'étudiant que j'étais visionna pour la première fois cette vidéo d'avortements à différents stades du développement de l'enfant à naître. 

Dès lors, j'avais quitté mes études en théologie pour vraiment, ici et maintenant, pratiquer ma foi, car je ne voyais pas à ce moment comment, d'une part, je pourrais être assis dans un resto-café en train d'analyser un sophisme verbeux d'un philosophe allemand tandis qu'à quelques pas de moi, dans une soi-disant clinique d'avortement campée anonymement sur un coin de rue du centre-ville, on était en train de démembrer un enfant à naître complètement innocent. J'avais comme l'impression que ma tasse de café s'était remplie du sang de ces innocents qui criaient vers le Ciel pour que justice soit faite. 

Mon premier geste concret fut d'organiser à Montréal la première édition des 40 jours pour la Vie. Cette vigile qui se tient simultanément avec plusieurs centaines d'autres partout au monde, consiste à prier et veiller à l'extérieur d'un avortoir pour une durée de 12 heures par jour, 40 jours de suite. La première à Montréal, tenue début février 2009, n'a pas été de tout repos.

Laissez un commentaire Lire la suite

Trudeau doit se repentir, le parti libéral doit se ressaisir

sa-voix-son-choix.JPG

Horreur: En ce 8 mars, jour de la femme, Justin Trudeau et le gouvernement libéral du Canada annoncent qu'ils verseront 650 millions sur 3 ans pour la "santé reproductive" des femmes dans le tiers-monde. Tout doute sur le sens de cet euphémisme "santé reproductive" a été dissipé lorsque Trudeau a affirmé qu'être contre l'avortement c'est être contre l'avenir des femmes. Dorénavant, nous croyons qu'il est impossible --impossible-- pour un chrétien ou pour toute personne de bonne volonté de voter pour Trudeau ou pour son parti. Nous sommons aussi les responsables de l'Église catholique de réprimander publiquement Justin Trudeau--voir l'excommunier--, car notre premier ministre ose encore s'affirmer chrétien catholique et se fait encore inviter dans les écoles catholiques du Canada pour faire de beaux discours.

Être pour l'avortement, c'est être contre l'avenir des millions d'enfants supprimés chaque année dans le sein de leur mère, c'est être contre les femmes qui souvent vivent, suite à l'avortement, des séquelles sérieuses et durables, c'est être contre la famille, le mariage et la saine sexualité, c'est être contre Dieu qui est l'auteur de toute vie humaine.

Justin Trudeau, repentez-vous; Parti libéral du Canada, ressaisissez-vous. Nous nous souviendrons, lors de la prochaine élection en 2019, de cette gifle à la figure que vous donnez aux électeurs et électrices de bonne volonté.

--Georges Buscemi, président de Campagne Québec-Vie

Laissez un commentaire

Dernière chance -- et Joyeuses Fêtes de Campagne Québec-Vie

Cher ami, chère amie --

Il ne reste que deux jours avant la fin de notre campagne de financement de Noël et il manque toujours 948 $ sur l’objectif modeste de 5000 $ nécessaire à la poursuite de nos opérations. Pouvons-nous compter sur vous pour un effort supplémentaire? 

Donnez dès maintenant >>

Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre cette mission d’aide aux femmes enceintes en difficulté et de protection de la vie, de la conception à la mort naturelle.

N’hésitez pas à faire même de petits dons de 5$ ou 10$ pour nous aider. Nous utilisons avec prudence chaque dollar reçu.

Merci de donner ce que vous pourrez pour la cause de la Vie ! >>

Moi et mon épouse Natalia, mes fils Benedict, Athanase, Maximilien et Hieronyme, ainsi que toute l'équipe de Campagne Québec-Vie vous souhaitent la Vie en abondance en ce temps de la Nativité de Notre Seigneur !

famille-buscemi-2017.JPG

Un très Joyeux Noël à vous et votre famille, et une bonne et sainte nouvelle année 2017 !

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi, président
Campagne Québec-Vie

Laissez un commentaire

Lettre ouverte d'un pro-vie à une journaliste du Plateau Mont-Royal

espresso-macbook.JPG

Chère journaliste du Plateau Mont-Royal,

Je me présente : mon nom est Georges Buscemi. Je suis président de l’organisme Campagne Québec-Vie, voué à la défense de la personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ce qui signifie, selon vous, que j’ai le désir irrépressible de contrôler votre utérus. J’ai lu avec intérêt votre billet dans lequel vous exprimiez votre désaccord avec notre activité de conseiller de trottoir, activité à laquelle le ministre Gaétan Barrette veut mettre un terme, en imposant un périmètre de 50m autour des avortoirs du Québec. D’ailleurs, vous avez raison de vous révolter contre nous. Il faut de la mauvaise volonté pour défendre une cause « jurassique » comme la nôtre – Je vous écris donc pour me repentir.

Vous avez raison : un être humain enfoui dans le cachot humide d’un goulag –ou le cachot humide du goulag qu’est devenu le ventre d’une mère qui choisit l’avortement— n’a de ce fait plus aucune valeur, et doit donc être privé de tout droit, jusqu’à être démembré, jeté dans les déchets biologiques et incinéré sans cérémonie.

Laissez un commentaire Lire la suite

Voici pourquoi Campagne Québec-Vie est nécessaire

En ce début de campagne de financement de CQV pour l'automne 2016, je me demandais comment je pouvais vous communiquer la nécessité de notre apostolat pro-vie dans notre monde d'aujourd'hui. J'étais prêt à vous énumérer tous nos projets, passés et à venir, pour vous convaincre, si ce n'est pas déjà fait, de l'importance de l'existence et du développement de notre mouvement. C'est d'ailleurs ce que je ferai dans les jours qui viennent.

Mais aujourd'hui, je ferai autre chose: je vous transmettrai en partie un courriel que je viens de recevoir de mon collègue Brian Jenkins, qui démontre bien quel est le véritable enjeu de notre combat -- la vie et la mort de milliers d'enfants comme celui dont il est question dans le courriel ci-dessous :

Salut Georges,

J'aimerais avoir tes prières et connaître tes pensées concernant une situation qui se développe.

L'affaire concerne une femme de 22 ans, enceinte de 20 semaines, ayant pris rendez-vous pour avorter son enfant mardi prochain. Son nom est ****. J'ai parlé avec elle la nuit dernière pendant plus d'une heure et je crois qu'elle souhaite avorter son enfant parce qu'elle ne pourrait pas passer du temps de qualité avec son bébé en raison de son horaire d'études et de travail exigeant; au cours de la semaine, elle quitte pour l'université tôt et revient tard et le week-end, elle travaille pour gagner de l'argent pour payer les frais de scolarité et les frais accessoires. Elle estime qu'elle gagne un montant à peine suffisant le week-end pour joindre les deux bouts.

Je lui ai offert de lui verser le nécessaire pour qu'elle puisse prendre soin de son enfant et avoir le temps de qualité qu'elle désire. Je pourrai t'en dire plus sur ce qu'on a fait pour elle, y compris le fait que **** et **** lui ont aussi parlé et que moi aussi je suis prêt à le faire de nouveau. Je te remercie de me faire connaître ta réaction et les quelques conseils que tu pourrais m'offrir.

En Jésus, Marie et Joseph,

-Brian

Voici des photos d'enfants à 20 semaines de gestation:

fetal-development-hari-skin-nails-article.jpg pregnancy-week-20-fetal-movement_square.jpg unbornbaby20w-01-1.jpg

Comme vous pouvez le constater, une sorte de peine de mort contre les personnes innocentes est bel et bien en vigueur ici-même au Québec, car mardi prochain --dans quelques jours seulement-- un enfant comme ceux que vous voyez dans les photos est ciblé pour être tué, avec la pleine approbation et participation de l'État, et ce, grâce à VOS impôts. Et la seule chose qui s'interpose entre cet enfant et la mort certaine est un petit organisme du nom de Campagne Québec-Vie.

Mais il y a de l'espoir. C'est grâce à vos dons que nous avons pu être contacté par la mère de la femme de 22 ans, par le biais de notre site Web Enceinte et inquiète. Et c'est grâce à vos dons que nous avons un intervenant comme Brian qui a le temps de discuter, même le soir, avec des personnes en détresse pour leur offrir soutien et ressources.

Finalement, c'est par vos prières et vos dons que nous pouvons traverser chaque jour un quotidien où nous sommes constamment confronté à ce mal qu'est l'avortement, mal insondable qui mine notre société et amène la mort, non seulement aux bébés, mais aux âmes des mères et des autres personnes impliquées.

Aidez-nous à continuer à protéger des enfants voués à la mort ainsi que leurs mères qui s'apprêtent à commettre la pire erreur de leur vie. Comme vous voyez, chaque don est comme une bouée de sauvetage pour les enfants à naître qui ne peuvent faire autre chose que d'attendre que quelqu'un intervienne pour eux. Aujourd'hui, ce quelqu'un qui vient à leur défense peut être VOUS.

Je vous remercie d'avance de toute aide que vous pouvez nous apporter.

Pour la VIE,

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi

georges-buscemi-rome-cercle.JPGLe travail que nous faisons quotidiennement est carrément impossible sans votre aide financière régulière et généreuse. En donnant à Campagne Québec-Vie vous faites plus que vous ne pensez ! Nous vous remercions, toute l’équipe, pour votre appui – et nous espérons que vous nous démontrerez encore une fois votre appui avec un don spécial cet automne.

Donnez maintenant à Campagne Québec-Vie >>

 

Laissez un commentaire