M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Voir notre vidéo virale -- chercheur Rancourt explique l'origine des décès en CHSLD

Notre entretien avec Denis Rancourt, ex-professeur de l’université d’Ottawa et chercheur à l’Ontario Civil liberties association, tournée en collaboration avec le Stu-Dio et discutant de la thèse selon laquelle la mortalité survenue ce printemps chez nos aînés en établissement de soins de longue durée dans le contexte de la « pandémie » covid19 est surtout liée aux décisions institutionnelles et à l’absentéisme créé par la panique, se propage allégrement sur Facebook, où à date d’aujourd’hui, il a été vu 30 000 fois et partagé plus de 1 200 fois. Vous pouvez voir cette vidéo sur Facebook, ici :

Cliquez ici pour vous joindre à la page CQV sur Facebook.

Pour visionner cette même vidéo sur notre chaîne YouTube, c'est ici qu'il faut aller.

Cliquez ici pour vous abonner à notre chaîne, pour ne pas manquer une diffusion !

Pour la Vie,


Georges Buscemi, président

p.s. Les 40 jours pour la vie sont en cours. Pour participer, suivez ce lien !

Nos articles de la semaine : 


Le Québec veut prohiber les thérapies réparatives
Le ministre de la Justice Simon Jolin-Barrette pense prohiber les thérapies réparatives visant à aider les personnes, ayant une attirance pour les gens de même sexe, à retrouver un penchant normal.


La gauche en colère contre Amy Coney Barrett
Connaissez-vous Ruth Bader Ginsburg juge à la Cour suprême des États-Unis ? Âgée de 87 ans, elle est décédée en septembre 2020.


Viktor Orbán, président de Hongrie, aux groupes LGBT : « Laissez nos enfants tranquilles »
La défense de la famille traditionnelle est une priorité pour le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán.


L’Assemblée nationale française vote l’extension de l’avortement de 12 à 14 semaines en 1ère lecture
Par une majorité de 102 députés sur 178 présents, l’Assemblée nationale a voté ce jeudi pour autoriser l’avortement jusqu’à 14 semaines de grossesse.


Le Dáil Éireann (chambre basse d’Irlande) approuve l’euthanasie par 10 voix
La chambre basse d’Irlande a adopté un projet de loi sur l’euthanasie par dix voix, celui-ci pourra donc passer en commission.


« Fratelli Tutti » : Mgr Carlo Maria Viganò dénonce la fausse conception de la fraternité dans « l’indifférentisme religieux »
La proposition « nous savons, nous croyants des religions différentes, que rendre Dieu présent est un bien pour nos sociétés » est délibérément équivoque : « rendre Dieu présent » ne signifie rien au sens strict (Dieu est présent en lui-même).


92% des Français estiment que l’«avortement laisse des traces psychologiques difficiles à vivre pour les femmes»
Ce sondage, réalisé auprès de 1039 personnes, montre entre autres que 92 % des Français considèrent que l’avortement laisse de douloureuses traces psychologiques aux femmes.


Faites-vous partie de la droite religieuse ?
À plusieurs reprises, je me suis fait apostropher de la façon suivante : « Faites-vous partie de la droite religieuse ? »


Erin O’Toole veut amender le projet de loi C-7 contre les thérapies réparatives, mais pas l’abolir…
Erin O’Toole, nouveau chef du Parti conservateur du Canada et chef de l’opposition, a délivré à la Chambre des communes un petit discours sinueux où il semble vouloir d’une main caresser la chèvre tandis que de l’autre il arrose le chou.


Être possédés par Jésus
La vie chrétienne consiste en un perpétuel renouvellement intérieur.


Publicités dans les rues de Vancouver : n’avoir qu’un seul enfant ce serait les « aimer »
Des affiches publicitaires faisant la promotion de l’enfant unique, voire des familles sans enfant, ont fait leur apparition à Vancouver, en Colombie-Britannique, et ses environs.


Avortement : les entités de l’ONU font pression sur le Malawi
Les législateurs du Malawi sont confrontés à de fortes pressions pour libéraliser les lois sur l’avortement du pays pendant la session parlementaire en cours. 

Chroniques des 40 Jours pour la Vie :


Chroniques des 40 Jours pour la Vie, automne 2020 ― Jour 14
« Salvine me raconta son histoire d’avortement, et de lutte avec l’agence de protection de la jeunesse au sujet de ses deux enfants... »


Chroniques des 40 Jours pour la Vie, automne 2020 ― Jour 15 : « Vous agissez avec violence ! »
« À la fin de la journée, alors que je me donnais une pose avec un morceau de carré de dattes, une jeune femme s’approcha de moi. En colère, elle me lança que j’agissais violemment envers les femmes. »


Chroniques des 40 Jours pour la Vie, automne 2020 ― Jour 16 : Le conte de deux… groupes
« En revenant de la messe du soir, dans la dernière heure, heure et demie de la Vigile quotidienne, j’ai été abordé séparément par deux groupes de jeunes et leurs approches étaient manifestement opposées l’une à l’autre. »


Chroniques des 40 Jours pour la Vie, automne 2020 ― Jour 18
« Une pluie battante vers 18 heures, accompagnée de grêle. Les gens se hâtaient pour trouver un abri, allant dans les bâtiments alentour, dans l’édicule de la station de métro. Puis, après 35 minutes, tout redevint calme. L’anxiété notable de tous fit place au soulagement et à la convivialité. »

Laissez un commentaire

Campagne terminée : Merci à nos donateurs

Nous sommes arrivés, en cette fin de campagne de financement pour le mois d’automne, à un cheveu de notre objectif de 5000 $. Il nous reste que 250 $ pour atteindre notre objectif ! À qui la chance de nous porter au-delà de la ligne d’arrivée ?

Un grand merci à ceux et celles qui ont donné lors de cette campagne. Votre contribution nous permettra de travailler fort dans les mois à venir. Objectif à moyen terme : présenter dans les 78 circonscriptions du Québec un maximum de candidats pro-vie, pro-famille et pro-Dieu pour les prochaines élections fédérales. Nous continuerons également d’alimenter notre site de nouvelles et de produire nos vidéos. 

Un rappel important : aujourd’hui à 14 h (à Montréal), en direct, nous aurons le plaisir d’accueillir dans le Stu-Dio d’André Pitre notre invité Denis Rancourt, chercheur, qui nous aidera à répondre à la question : Qu’est-ce qui a causé la mort de nos aînés au printemps de 2020? Est-ce le virus, ou est-ce aussi et même surtout la négligence, le stress, la malnutrition ainsi que l’euthanasie voilée dans les maisons de soins de longue durée?

Cliquez pour vous abonner à notre chaîne, pour ne pas manquer une diffusion !

Pour la Vie,


Georges Buscemi, président

p.s. Les 40 jours pour la vie sont en cours. Pour participer, suivez ce lien !

p.p.s. Vos dons en ces temps d'incertitude et d'attaques constantes contre la Vie sont d'un grand secours, qu'ils soit petits ou grands. Ils nous permettent de continuer le bon combat. 

Laissez un commentaire Lire la suite

Un dernier coup de barre

Je vous ai déjà parlé des émissions hebdomadaires que nous produisons et des nouvelles que nous publions régulièrement.

Aujourd’hui je vous annonce que mercredi prochain, à 14 h, se tiendra, en direct sur notre chaîne YouTube, et avec la participation d’André Pitre/Lux-Média, un entretien entre moi-même et le Dr Denis Rancourt, sur les toutes dernières recherches de ce dernier sur l’impact qu’on eues les mesures sanitaires de ce printemps sur nos aînés.

Cliquez ici pour vous abonner à notre chaîne et ainsi recevoir une alerte lorsque sera diffusée cette émission>>

Vous vous souvenez peut-être (voir notre vidéo) que le Dr Rancourt est le chercheur qui affirma dans deux études publiées cet été que les mesures sanitaires elles-mêmes, en causant la panique et un manque de main-d’œuvre au sein des centres de soins pour personnes âgées, ont conduit à la négligence et le stress des aînés, plusieurs décédant dans leurs lits souillés, en manque de médicaments, d’eau et de nourriture. (D’autres centres de soins de longue durée auraient abusé de « cocktails palliatifs », c’est-à-dire qu’ils ont commis l’euthanasie déguisée, comme le soulignait Alex Schadenberg de la coalition pour la prévention de l’euthanasie).

Plusieurs de ces décès ont ensuite été classés « covid » !

Cet entretien en direct de mercredi prochain à 14 h, en français, aura comme but de faire reculer les gouvernements dans leur acharnement à nous faire subir un autre confinement, qui aura peut-être les mêmes conséquences désastreuses sur nos aînés que le premier.

Je vous invite donc vivement à nous écouter, en direct, mercredi prochain 14 h sur notre chaîne YouTube.

Comme vous savez, nous sommes en pleine campagne de financement, et il ne nous reste que 3 jours ! Par vos dons, vous contribuez au rayonnement de la vérité. Si ce n’est pas déjà fait, c’est maintenant qu’il faut donner « un dernier coup de barre », il nous reste à recueillir 1200 $.

Votre appui nous permettra non seulement de produire du contenu comme cet entretien de mercredi prochain, mais de compléter plusieurs autres projets :

  • Nous allons dans les prochains jours publier un documentaire en faveur des thérapies de conversion de l’homosexualité à l’hétérosexualité. Il nous faut des fonds pour en faire la promotion (site Web, création de la bande-annonce, etc.);
  • Nous continuons notre procès contre les zones d’interdiction de 50 mètres autour des cliniques d’avortement du Québec, ces zones nous empêchant d’offrir de l’assistance aux femmes enceintes et inquiètes allant se faire avorter ;
  • Nous continuerons à prier et veiller à l’extérieur des centres d’avortement de Montréal, avec notre vigile des 40 jours pour la Vie, cette vigile de 12 heures par jour, jusqu’au 1er novembre (voir ici pour plus d’informations); notre collègue Brian y œuvre à temps plein deux fois par année pour 40 jours.

Pour ceux et celles qui ont déjà donné à notre campagne de financement de cet automne, nous vous remercions vivement. Encore une fois, il ne nous reste que 3 jours pour recueillir la somme minimale de 1198 $.

Pour la Vie,


Georges Buscemi

P.S. Rappel : les 40 jours pour la vie à Montréal ont besoin de votre appui. Si vous vivez dans la région de Montréal, pensez à venir une heure !

Laissez un commentaire

Les médias -- un front incontournable dans le combat pour la Vie

Je vais être franc au point d’être cru : si on lit ou regarde quotidiennement un média de masse, quel qu’il soit, sans esprit très critique, sans la vive conscience de lire ou de regarder la plupart du temps de la propagande ennemie, on aura très surement le jugement déformé, ce qui peut aller même jusqu’à compromettre notre salut éternel. Qu’on se le dise : la télévision et les autres médias de masse sont trop souvent autant de poisons spirituellement mortels. Seuls les experts en substances toxiques devraient en regarder, et cela, uniquement dans le but de trouver des antidotes.

Et des antidotes, il y en a : Le site de nouvelles de Campagne Québec-Vie se veut un parmi les antidotes existants contre les médias de masse. Pour près de 5 ans, nous travaillons quotidiennement à traduire et commenter les nouvelles les plus pertinentes sur la défense de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.

Cette année, des articles comme celui questionnant la crise sanitaire liée au covid19, ou celui révélant que l’OMS prône la masturbation pour les enfants de 0-4 ans, ou bien celui démontrant les effets des mesures sanitaires sur le taux de suicide, ont été lus par des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes.

Mais tout cela est impossible à maintenir sans votre générosité constante. C’est pourquoi je me tourne vers vous en cette période de campagne de financement pour vous demander de nous aider à continuer, même augmenter notre offre, pour nous permettre d’atteindre et de désintoxiquer encore plus de lecteurs !

Pour ceux et celles qui ont déjà donné à notre campagne de financement de cet automne, nous vous remercions vivement. Si ce n’est pas déjà fait, merci de faire un don tout à fait spécial, dès aujourd’hui. Il ne nous reste que 6 jours pour recueillir la somme minimale de 2720 $.

Pour la Vie,


Georges Buscemi

Laissez un commentaire

Vous faites partie de l’équipe

Merci à ceux et celles qui nous ont aider à franchir le cap des 1000$ dans notre campagne de financement. Que Dieu vous récompense pour votre appui de SON mouvement pour la Vie.

Aussi, il ne reste que 8 jours pour atteindre l'objectif de 5000$ que nous avons fixé pour cette campagne financière de l'automne, et il nous reste 3655$ à recueillir. Notre capacité à agir et à éveiller dépend de vous. Merci de donner généreusement !

Comme le témoigne les nouvelles de cette semaine, il ne manque pas de travail pour nous qui œuvrons pour une culture de Vie et en tant que lecteur, donateur et priant, vous faites parti de l'équipe !

Pour la Vie,


Georges Buscemi, président

p.s. Les 40 jours pour la vie sont en cours. Pour participer, suivez ce lien !

p.p.s. La chaîne de la vie se tiendra à Montréal ce dimanche, 4 octobre. Soyez des nôtres !

p.p.p.s. tout don en ces temps d'incertitude et d'attaques constantes contre la Vie est le bienvenue, qu'il soit petit ou grand. Merci d'avance. 

Laissez un commentaire Lire la suite

Notre appel relayé -- la vérité finira par triompher

À la fin du mois d’août, Campagne Québec-Vie a publié sur sa chaîne YouTube une émission qui examinait de près deux études du chercheur et ex-professeur de l’Université d’Ottawa, Denis Rancourt, qui démontrait que les décès supposément dus au Covid de ce printemps au Québec et ailleurs étaient en fait le résultat des mesures de confinement elles-mêmes.

Selon le Dr Rancourt, ces mesures exagérées, et la panique qu’elles ont engendrées, auraient mené à la mort par la faim, la soif, le manque de médicaments, l’isolement et le stress, de plusieurs centaines, voire de milliers de nos aînés. Ayant lu ces recherches, et connaissant combien les statistiques des décès Covid ont été exagérées, nous avions tout de suite compris l’ampleur de cette situation : le Covid, comme l’affirmait l’autre jour le directeur de l’hôpital juif à Montréal, le Dr Lawrence Rosenberg, n’est probablement pas plus dangereux que la grippe ; ce qui a vraiment tué, ces derniers mois, est les mesures sanitaires extrêmes, ces mêmes mesures que le gouvernement met encore une fois à mettre en place, à Montréal et à Québec !

Nous avons donc lancé une pétition pour sommer le gouvernement de lancer une enquête impartiale, avec pleins pouvoirs, sur la véritable cause des décès de nos aînés en CHSLD (maisons pour personnes âgées) ce printemps au Québec. Cette pétition fait son chemin. Si ce n’est pas déjà fait, svp la signer dès aujourd’hui — votre signature pourrait sauver des vies !

Laissez un commentaire Lire la suite

Nous sommes en plein combat contre l’imposition d’une dictature sanitaire

Photo : vperemencom/Pixabay

Je vous écris aujourd’hui au sujet du Covid 19, parfaitement conscient de la possibilité que vous soyez ébranlé par mes propos, mais d’autant plus convaincu qu’il est de mon devoir de chrétien, de père de famille, de citoyen, et de président d’un organisme voué à la défense de la Vie dans sa plénitude, de vous partager mes réflexions sur ce sujet controversé.

C’est que j’ai la conviction que nous sommes aujourd’hui, dans le monde entier, en plein combat contre l’imposition d’une dictature sanitaire, alimentée par la peur d’un virus dont le taux de mortalité avoisine celui de la grippe saisonnière.i

Peur diffuse et étouffante, attisée par l’exagération du nombre de décès dus au covid, une majoration fondée sur la confusion entre les décès directement attribuables au covid 19 et ceux seulement associés de loin ou de proche au covid 19.ii

Peur assommante, propagée par la publication, surtout dans les grands médias de masse, de statistiques données hors contexte et mal interprétées, tels ces « cas » d’infection par le coronavirus qui sont supposés augmenter de façon alarmante mais qui, en réalité, sont susceptibles d’une interprétation positive, puisque nous avons de bonnes raisons pour croire que ce coronavirus se comportera comme la plupart des autres virus, et qu’après avoir été transmis à une portion importante de la population sans qu’elle ne ressente le moindre symptôme, une bienfaisante immunisation de masse s’en suivra.iii

Peur, finalement, perpétuelle, renforcée par d’arbitraires mesures tel le port obligatoire du masque. L’utilisation de ce dernier, qui avait été précédemment découragée lorsque le virus était à son plus fort en mars et avril, est rendue maintenant obligatoire au moment où il est à son plus faible.iv

Certains se demanderont peut-être si c’est le rôle du président d’un organisme qui défend la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle, de commenter un tel sujet. Ma réponse ne peut être qu’un emphatique oui.

Oui, car nos droits et libertés, acquis précieux qui nous permettent de partager en société les vérités salvatrices sur la foi, la famille et la vie, sont maintenant en péril : à l’occasion de cette « pandémie » artificiellement gonflée, la censure dans les médias et sur les réseaux sociaux se fait de plus en plus étouffante. Des vidéos et des articles se font effacer pour la simple raison qu’ils contredisent les diktats des instances onusiennes telles l’OMS (grand promoteur, par ailleurs, de la masturbation pour les 0 à 4 ans). Et cela, au nom de la « santé », bien sûr ! Or, l’OMS affirme sans ambages sur son site Web que l’accès à l’avortement légal et « sécuritaire » (certainement pas pour l’enfant à naître) est essentiel pour la réalisation du droit à la santé des femmes. Combien de temps avant qu’on nous fasse taire à notre tour, dans l’intérêt de « la santé » ?

Il y a également notre liberté religieuse qui est en péril : outre les restrictions démesurées sur nos lieux de culte, restrictions déplorées par nul autre que le cardinal Lacroix lors d’une récente allocution le jour de la fête de sainte Anne, la fixation sur le prolongement de la vie biologique, au détriment des autres éléments qui constituent une vie bien vécue, est la preuve que notre État n’accepte aucun point de vue contredisant celui où prime la longévité d’une vie sans principe directeur sur la plénitude d’une vie dans le Christ.

Nous ne pouvons rester silencieux face à cette transformation radicale, pour le pire, de nos sociétés, sous prétexte d’un virus dont le taux de mortalité avoisine, rappelons-le, celui de la grippe saisonnière. Nous qui défendons la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle, voulons par nos actions former une population responsable et libre de faire le bien et d’éviter le mal, sous le regard bienveillant du Bon Dieu. Or, on est en voie de créer une dis-société d’automates surmédicamentés et surveillés, isolés les uns des autres et évoluant dans un monde virtuel aseptisé et sans foi. Ce n’est pas ça une Culture de Vie !

Je vous invite donc à refuser la peur artificielle, par un Oui inconditionnel à cette Vie de liberté des enfants de Dieu.

Si le cœur vous en dit, ce « oui » à la Vie pourrait se traduire en une participation — avec ou sans masque, dans le respect de toutes les consignes gouvernementales légitimes — à notre prochaine épluchette de blé d’Inde ce dimanche 23 août à 12 h à l’extérieur de nos locaux !

Vous êtes également invité à vous joindre à nous pour un pèlerinage pro-vie le samedi 19 septembre à 8 h, débutant au 505 Sainte-Catherine Est. Pour réserver votre place, appelez-nous au 1-855-996-2686 et demandez Brian.

Pour la foi, la famille et la Vie,


Georges Buscemi, Président

Post-scriptum — Si vous n'avez pas d'exemple concret de la dictature sanitaire qui s'installe sous nos yeux, pensez à la censure, exécutée au nom de la santé, que YouTube, Facebook et compagnie exercent contre les vidéos et publications critiquant l’OMS et sa politique sur le coronavirus, ou promouvant l’hydroxychloroquine comme remède à ce virus ; d’autre part, l’avortement étant classé comme « soin de santé » par ses partisans (dont l'OMS), c’est donc sans doute pour défendre le « droit » à la santé des femmes que YouTube a censuré une célèbre vidéo qui menaçait ce « droit », au nom de la santé bien sûr… pourtant, elle ne faisait strictement que décrire des méthodes d’avortement. La dictature sanitaire et sa censure sont sur nous. — A. H.


[i] Le taux de mortalité du coronavirus se situe entre 1 et 6 décès par 1000 personnes infectées. En d’autres termes, sur 1000 personnes qui attrapent le virus, 997 en moyenne, ou 99,7 %, en survivent). La plupart des références pour toutes les affirmations contenues ci-dessus et dans les notes suivantes peuvent être trouvées sur ce site.

[ii] Le Dr Arruda a lui-même affirmé lors d’une conférence de presse que le décès d’un patient du covid dans une institution peut justifier à lui seul que tous les autres décès dans cette même institution soient attribués au covid, sans qu’il soit nécessaire de vérifier, par autopsie par exemple, la véritable cause des décès subséquents. C’est la même manipulation statistique ailleurs : en Italie, une étude démontra que seulement 12% des décès officiels par covid n’étaient pas accompagnés de cancers, de problèmes cardiaques, de diabète sévère, etc., sans parler que la moyenne d’âge des décès tourne autour de 80 ans, ce qui est en effet l’âge moyen des décès en général, en Occident.

[iii] Si suffisamment de personnes bien portantes (selon des études effectuées en Chine, jusqu’à 80% des porteurs du virus ne présentent aucun symptôme) sont exposées au virus, elles développent au contact de celui-ci des anti-corps pour y résister. La pandémie se termine lorsqu’il n’y a plus suffisamment de personnes sans contact préalable avec le virus.

[iv] L’objectif est-il actuellement de maintenir la peur en ce temps d’été où la « pandémie » au Québec tire à sa fin, en attendant la prochaine saison de grippe annuelle, où la mortalité recommencera, fournissant aux médias de nouveaux décès pour réalimenter leurs usines de fabrication de la peur ? Et cette peur ainsi maintenue, n’incitera-t-elle pas, entre autres, la population à s’arracher un prochain vaccin (obligatoire ?), ce qui renflouera de sommes faramineuses les coffres des pharmaceutiques, et cela en dépit du fait que maintes études démontrent que l’hydroxychloroquine, médicament bien connu et surtout bon marché, éradique merveilleusement le covid 19?

Laissez un commentaire

Pourquoi louer Trump, Poutine et critiquer François ?


(De la gauche vers la droite) Donald Trump, Wladimir Poutine, pape François. — Image (montage) : Jim Hale/LifeSiteNews, www.kremlin.ru/Wikimedia Commons, Casa Rosada/Wikimedia Commons

Bonjour Monsieur Buscemi,

Je vous ai écrit en juin 2018 [...]

J’avais un malaise avec certains commentaires et... j’en ai encore avec le dernier Culture de Vie [notre bulletin format papier mensuel — NDLR] reçu la semaine dernière.

Je voudrais d’abord vous signaler que je suis une catholique qu’on qualifie de traditionaliste, que je suis abonnée aux bulletins de Campagne Québec-Vie, depuis les tout débuts, dans le temps de monsieur Gilles Grondin et participante aux marches de mai à Ottawa.

Vladimir Poutine qui restera en place jusqu’en 2036, est-ce un plus pour les libertés des citoyens de ce pays ? Mentionner cet homme dans un bulletin qui promeut la vie, est-ce vraiment une bonne idée ? Un homme qui n’a aucune hésitation à faire tuer des journalistes russes, et qui fait assassiner à l’étranger des opposants à son régime, avec des métaux radioactifs. Je l’ai même entendu dire dans une entrevue, qu’il n’avait aucune empathie ou pardon, pour les gens qui sont contre lui.

[...]

Concernant Trump, je crois que lorsqu’il met le monde en garde contre la Chine et l’OMS, c’est réaliste. Mais comment pouvons-nous prendre au sérieux un homme, qui a tout propos, dit blanc une journée et son contraire quelques jours plus tard ? Comment croire à sa sincérité, lorsqu’il a fait sa profession de foi pro-vie à la dernière marche américaine ? On serait peut-être surpris de savoir combien de femmes se sont fait avorter sous ses pressions. Cet homme-là, un vrai républicain ? Mike Pence est un vrai républicain, pro-vie, mais en même temps pro-armes... 

Il me semble qu’il y a sûrement des porte-paroles des valeurs chrétiennes plus dignes de mention que Vladimir Poutine ou Donald Trump, qui pourraient être cités dans Culture de Vie.

Je ne comprends pas non plus les critiques adressées au pape François. Ça n’a pas sa place dans un bulletin catholique. Tout comme le Christ dans son temps, qui a été très contesté, certaines de ses prises de position peuvent surprendre. L’Eglise catholique n’a jamais été si contestée, est-ce nécessaire d’en rajouter une couche ? Et de semer encore plus de doute dans la tête des catholiques ? 

— Une lectrice

 

+JMJ+

Madame,

Ma réponse à vos questionnements demeure semblable à celle donnée il y a un an : la distinction que l’on doit faire, d’une part, entre la personne et, de l’autre, les politiques qu’elle met de l’avant, explique comment CQV par ses bulletins peut louer des politiques avancées par Trump ou Poutine sans pour autant cautionner l’intégralité de toutes leurs prises de position politiques ni de leurs vies personnelles. Dans l’ensemble, les politiques de Trump en ce qui a trait à la défense de la foi (liberté religieuse, protection du patrimoine), la famille (choix scolaire, diminution de la promotion de l’idéologie LGBT et transgenre) et la vie (appui concret au mouvement pro-vie par sa présence à la Marche pour la vie, par ses politiques pro-vie ainsi que par ses choix de juges et de personnel), sont à des années-lumière de celles de ses opposants, tant aux États-Unis (Parti démocrate) qu’ailleurs (le Canada de Justin Trudeau, la France de Macron, etc.). En ce qui a trait à Poutine, ce nouveau Czar de la Russie a très certainement ses parts d’ombre. Or, il tente de diminuer le taux d’avortements dans son pays, tente de le rechristianiser (à sa façon, certes discutables à certains égards…) et, oui, tente de réinstaurer dans son peuple un semblant d’ordre naturel, donc la définition, dans la constitution russe, du mariage en tant qu’union d’un homme et d’une femme. Ceci est en soi louable ; c’est une bonne nouvelle.

Laissez un commentaire Lire la suite

Un « service essentiel » trop souvent négligé : Uni-T et Campagne Québec-Vie s'unissent pour réclamer le déconfinement des lieux de cultes

Depuis le début de la pandémie et en collaboration avec les instances gouvernementales, la plupart des communautés de foi ont contribué au maintien des ordonnances ministérielles.

Or, maintenant, les organismes Uni-T (UVVC) et Campagne Québec-Vie s'unissent pour demander rapidement au gouvernement Legault un déconfinement des lieux de cultes au Québec.

« Il est essentiel que l'ensemble des communautés de foi au Québec revienne à une vie d’assemblée en présentielle nécessaire aux activités spirituelles, financières et communautaires » indique le directeur régional de l'Outaouais d'Uni-T M. Luc Angers.

« Sachant aujourd’hui que le covid19 est beaucoup moins létal que l’affirmait jadis l’OMS, il est temps de cesser cette politique de confinement, d’ailleurs toujours douteuse quant à son efficacité, qui prend des allures d’acharnement thérapeutique et d’autoritarisme sanitaire » soulève le président de Campagne Québec-Vie M. Georges Buscemi.

Les organismes Uni-T (UVVC) et Campagne Québec-Vie réclament donc une réouverture rapide des lieux de culte.

Contact:

  1. Luc Angers, directeur régional Outaouais Uni-T/UVVC
    cell. :   819-775-0724
  2. Georges Buscemi, président, Campagne Québec-Vie
    Tél.: 514-344-2686
Laissez un commentaire

Pour ceux et celles qui cherchent à s’ancrer fermement dans la Foi ET la Raison

Un livre incroyable, traduit de l’anglais par nos soins, intitulé « La dernière superstition : une réfutation du nouvel athéisme », est maintenant disponible partout dans le monde sur Amazon, en format papier et électronique (Kindle). Pour ceux et celles qui veulent une version papier, mais qui hésitaient devant les frais de poste prohibitifs, les frais de poste d’Amazon sont de très loin inférieurs à ceux que nous pouvions obtenir avec notre magasin CQV.

Au Canada et au Québec >>

En France >>

Nous travaillons pour le rendre aussi disponible en librairie au Canada, ce qui se fera dans les prochaines semaines. Une édition française de France est prévue également. Le livre est aussi disponible sur Amazon dans d’autres pays; allez sur votre site Amazon et faites une recherche pour « la dernière superstition : une réfutation du nouvel athéisme » pour le trouver.

Loin d’être un simple ouvrage d’apologétique (preuve de l’existence de Dieu, réfutation de l’athéisme, défense de la morale chrétienne, etc.) cette œuvre du brillant philosophe Edward Feser, détruit de fond en comble les idéologies de notre anti-culture contemporaine, nous aidant à apprécier à sa juste valeur la sagesse des anciens, dont celle de Platon et d’Aristote, telle qu’éclairée par Saint Thomas d’Aquin et les autres docteurs chrétiens.

Pour ceux et celles qui, en ces temps de tumulte constant, cherchent à s’ancrer fermement dans la Foi ET la Raison, et ainsi pouvoir bien vivre et répandre une Culture de Vie, n’hésitez pas de commander ce livre, dès aujourd’hui :

Au Canada et au Québec >>

En France >>

Pour les lecteurs Kobo (EPUB), cliquez ici >>

Pour la Vie,


Georges Buscemi

Laissez un commentaire