M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le combat de notre vie


Photo : annanahabed/Adobe Stock

Il y a un peu plus d’une semaine, le 29 novembre, décéda à 100 ans Henry Kissinger, conseiller à la sécurité nationale et secrétaire d’État du gouvernement du Président américain Richard Nixon. Il est connu pour l’application, tout au cours de sa très longue carrière de diplomate, de la doctrine de la « realpolitik » qui préconise en géopolitique un pseudo-réalisme qui relègue à l’arrière-plan les considérations morales ou humanitaires (comme si pour être « réaliste » il fallait être immoral!).

C’est pourquoi Kissinger a pu aisément pondre, au début des années 70, un honteux document d’abord secret et finalement déclassifié en 1989, intitulé NSSM 200. Ce document préconise une baisse dramatique du taux de croissance de la population mondiale, surtout des pays potentiellement rivaux des États-Unis, pour préserver l’hégémonie américaine dans le monde.

Bref, par l’avortement, la contraception et la stérilisation, le gouvernement américain réduirait la taille des armées qu’il aurait à confronter à l’avenir. La guerre froide l’exigeait : même l’enfant à naître, en tant que potentiel futur soldat, était un danger à éliminer. Hormis la réduction des populations pour réduire la taille de leur éventuelle armée, il fallait également réduire ces populations pour la raison qu’elles avaient un potentiel d’adhérer au communisme. Finalement, la réduction des populations de certains pays clés faciliterait aux États-Unis l’accès à leurs ressources naturelles.

Et comment implanter ces programmes de contrôle des populations, à l’insu des pays ciblés ? Le premier moyen était le chantage : aucune aide matérielle ne serait accordée sans politique de dépopulation. Deuxième moyen, par l’entremise des Nations-Unis et autres organismes non-gouvernementaux, qui, en connivence avec les États-Unis (qui subventionne grassement ces organismes) encourageraient les pays de tiers-monde à réduire leur population pour soi-disant améliorer leur sort.

Quand, alors, nous combattons l’avortement, la contraception, la stérilisation et autres attaques contre la vie, la famille et le mariage, nous combattons des puissances qui ne s’arrêtent devant rien pour conserver leur pouvoir. Ils visent nos familles et nos enfants, notre avenir, nos sociétés. Les combattre est littéralement le combat de notre vie !

Nous sommes en période de l’avent. Nous attendons à Noël la venue du Christ. Malheureusement, encore aujourd’hui, il y a des Hérode de la tempe de feu Kissinger qui, ayant peur de perdre leur pouvoir sur le monde, cherche à en réduire la population, la rendant chétive, souple et serviable à leurs fins. 

À Campagne Québec-Vie, nous combattons depuis 1989 — par ailleurs l’année de la déclassification du NSSM 200 — pour contrer ces attaques contre la vie, et annoncer que la seule « vraie politique » qui vaille est non la « realpoliltik » monstrueuse et amorale préconisée par les grands de ce monde, mais celle conduite par des gens qui craignent Dieu et qui sont soucieux du bien commun.

Merci de nous aider, en ce début de campagne de financement de l’avent, de continuer à annoncer au monde que, hormis un droit à la légitime défense, l’élimination des problèmes auxquels font face les humains n’implique pas l’élimination des humains eux-mêmes !

Merci de donner généreusement : notre but pour cette campagne, qui se terminera le 25 décembre, est de 15 000 $.

Pour la Vie,

Georges Buscemi

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,492 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Nos articles de cette semaine :


Des pressions exercées sur une maison de soins palliatifs de Montréal pour qu’elle offre l’euthanasie
« Des pressions sont exercées sur un centre de soins palliatifs de Montréal pour qu’il offre l’aide médicale à mourir (AMM), une pratique tout à fait à l'opposé de l’accord contractuel conclu entre l’Archidiocèse de Montréal et le centre de soins palliatifs. »


Elon Musk : « Les enfants à naître n’ont pas de voix »
Elon Musk a déclaré que « les enfants à naître n’ont pas de voix » en réponse à une vidéo de Jane Goodall, contributrice au Forum économique mondial (WEF) et partisane du contrôle de la population.


Aider les mères dans le Grand Nord canadien
« L’Initiative Nunavut a aidé plus de 150 familles dans quatre communautés différentes au cours des deux dernières années... »


L’Assemblée nationale du Québec à la rescousse de Noël
L’Assemblée nationale du Québec a voté à l’unanimité le 29 novembre une motion dénonçant la Commission canadienne des droits de la personne pour son attaque contre les fêtes chrétiennes comme Pâques et Noël.


Entre 1,52 et 4,06/1000 avortements sont suivis de complications selon une étude britannique
C’est la fourchette des « complications » après un avortement relevées par l’étude que vient de publier le gouvernement britannique, selon que l’on se fonde sur les données ANS (c’est-à-dire selon les notifications des praticiens) ou les relevés HES (les passages à l’hôpital) fournis par le système de santé national du Royaume-Uni.


Le cardinal Müller affirme que les élites commettent un « génocide » en encourageant l’avortement et l’euthanasie
Le cardinal allemand a déclaré que de nombreux mondialistes pensent qu’il y a « trop » de personnes sur Terre qui causent des « dégâts climatiques ». Pour lutter contre cette prétendue « surpopulation », ces puissantes élites utilisent l’avortement et l’euthanasie dans le cadre d’un « programme d’extermination ».


L’OMS et l’ONU véhiculent de dangereux mensonges sur l’avortement par le biais d’une nouvelle application
Une application lancée plus tôt cette année par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) promeut des mensonges courants concernant la prétendue « sécurité » de l’avortement, sur une plateforme facilement accessible aux prestataires de soins.


La légalisation de l’avortement rend les Africaines plus vulnérables. Les statistiques sur la mortalité maternelle le prouvent
Le Rwanda a légalisé l’avortement pour des raisons socio-économiques générales en 2012. Les décès liés à l’avortement sont passés d’environ 3 % des décès maternels à 5,7 % en 2012 et à 7,0 % en 2013.


La religion écologique exige le sacrifice humain : une constante du paganisme adorateur de la nature
Mercatornet publiait il y quelques jours une chronique du Pr Augusto Zimmerman, directeur de la faculté de droit du Sheridan Institute of Higher Education en Australie, sous le titre : « La secte écologique exige le sacrifice humain. »


Un traité de l’OMS pourrait obliger les États à légaliser l’avortement jusqu’à la naissance
Selon certaines informations, si le président Biden signe le Traité de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les pandémies et le Règlement sanitaire international (RSI), les États-Unis pourraient être tenus par le droit international d’accepter et de mettre en œuvre toutes les parties du traité, y compris l’avortement illimité pendant les 40 semaines de grossesse.


Le gouvernement hongrois s’oppose à l’euthanasie
Dániel Karsai, un Hongrois atteint d’une maladie neurodégénérative progressive, a saisi la Cour européenne des droits de l’homme cette semaine pour contester les lois hongroises interdisant l’euthanasie et le suicide assisté.


La Cour suprême de Russie interdit le mouvement LGBT en le qualifiant d’« extrémiste »
Lors d’une audience tenue le 30 novembre, la Cour suprême de Russie a approuvé une requête déposée par le ministère de la Justice au début du mois demandant que le mouvement soit considéré comme extrémiste et qu’il lui soit donc interdit de mener des actions officielles dans le pays


Une fondation canadienne d’hôpitaux pour enfants célèbre la « transition » d’un garçon de 10 ans
Une fondation d’hôpitaux pour enfants du Manitoba encourage les interventions irréversibles, faisant la publicité du « changement » de sexe d’un garçon de 10 ans.


La Hongrie renvoie le directeur du musée national pour ne pas avoir protégé les enfants d’une exposition pro-LGBT
Les autorités hongroises ont licencié le directeur du Musée national après qu’il n’ait pas appliqué l’interdiction faite aux mineurs de visiter une exposition qui comprenait des images pro-LGBT.

Autres articles de la semaine :

La Hongrie ajuste son aide aux familles
Le 1er janvier 2024 entrera en vigueur la nouvelle formule dite « CSOK Plus », comme annoncé par le ministre hongrois de la Culture et de l’Innovation, János Csák. Cette modification concerne la mesure phare du programme nataliste de Viktor Orbán, qui est une « allocation de création de logements familiaux » (családi otthonteremtési kedvezmény, CSOK). Ces aides sont destinées à encourager les familles hongroises de classe moyenne à avoir plus d’enfants.

Une mère qui a refusé d’avorter son bébé atteint de trisomie 21 s’est donné pour mission d’aider les autres
Une femme du Colorado qui avait été encouragée à avorter de son enfant atteint du syndrome de Down s’est maintenant donné pour mission de veiller à ce que les autres parents bénéficient d’un soutien lorsqu’ils font face au même diagnostic.

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire