M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La Hongrie renvoie le directeur du musée national pour ne pas avoir protégé les enfants d’une exposition pro-LGBT

Par Stephen Kokx — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Jarita/Flickr/Wikimedia Commons

1er décembre 2023, Budapest, Hongrie (LifeSiteNews) — Les autorités hongroises ont licencié le directeur du Musée national après qu’il n’ait pas appliqué l’interdiction faite aux mineurs de visiter une exposition qui comprenait des images pro-LGBT.

Au cours de la première semaine de novembre, le ministre hongrois de la Culture a annoncé que László Simon avait été licencié pour avoir enfreint une loi de 2021 qui interdit « l’exposition et la promotion de l’homosexualité » auprès des enfants de moins de 18 ans.

Le musée de Budapest accueillait l’organisation World Press Photo, une organisation à but non lucratif basée aux Pays-Bas qui promeut le photojournalisme.

L'article continue ci-dessous...

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Lors de l’exposition de cette année, cinq photos intitulées « Un foyer pour les Golden Gays » présentaient des « personnes LGBTQ+ » âgées qui vivent ensemble aux Philippines depuis des décennies, vêtues de vêtements du sexe opposé.

Dóra Dúró est un député pro-vie et pro-famille du parlement hongrois, en poste depuis 2010. Mère de quatre jeunes enfants et vice-présidente du parti nationaliste « Notre patrie », Mme Dúró, âgée de 36 ans, a qualifié l’exposition de « nuisible » non seulement pour les enfants, mais aussi pour les adultes.

Elle a lancé une enquête gouvernementale afin de déterminer si la loi sur la protection de l’enfance de 2021 n’avait pas été violée. Cette loi, qui a été adoptée à 157 voix contre une, interdit la propagande homosexuelle et sexiste auprès des mineurs. Plus d’une douzaine de pays de l’Union européenne ont intenté une action en justice contre cette mesure.

János Csák a annoncé le licenciement de M. Simon le lundi 6 novembre. M. Csák est ministre hongrois de la Culture. Judit Hammerstein, ancienne chef de presse de l’actuel Premier ministre hongrois Viktor Orbán de 1998 à 2002, a été nommée directrice par intérim du musée.

M. Simon a déclaré qu’il ne pouvait pas légalement appliquer l’interdiction, affirmant que le musée n’avait pas le droit de demander des cartes d’identité. Il est intéressant de noter qu’il a lui-même voté en faveur de la loi sur la protection de l’enfance. Il a été membre du parlement pour le parti Fidesz d’Orbán et a été engagé comme directeur du musée en août 2021.

La directrice générale de World Press Photo, Joumana El Zein Khoury, a qualifié la situation d’« ahurissante ».

Mme Dúró, qui est catholique, a attiré l’attention des médias internationaux lors d’une conférence de presse en septembre 2020, au cours de laquelle elle a qualifié un livre pour enfants pro-LGBT de « propagande homosexuelle » et n’a pas hésité à le déchirer en morceaux.



Laissez un commentaire