M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Elon Musk : « Les enfants à naître n’ont pas de voix »


Elon Musk.

Par Andreas Wailzer — Traduit par Campagne Québec-Vie

5 décembre 2023 (LifeSiteNews) — Elon Musk a déclaré que « les enfants à naître n’ont pas de voix » en réponse à une vidéo de Jane Goodall, contributrice au Forum économique mondial (WEF) et partisane du contrôle de la population.

« Elle a tout faux », écrit Elon Musk sur X, l’ex-Twitter. « Argumenter en faveur de la réduction de l’humanité, c’est argumenter en faveur du génocide. Les enfants à naître n’ont pas de voix. »

Les commentaires de Musk ont été faits en réponse à un extrait vidéo d’une ancienne entrevue publié par « Wide Awake Media », dans laquelle Goodall plaide en faveur de la réduction de la population humaine.

« Si j’étais autorisée à changer certaines choses, si j’avais ce pouvoir magique, j’aimerais, sans causer de douleur ou de souffrance, réduire le nombre de personnes sur la planète parce que nous sommes trop nombreux », a déclaré Mme Goodall. « C’est une planète dont les ressources sont limitées, et nous les épuisons. »

L'article continue ci-dessous...

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Mme Goodall a ajouté qu’elle aimerait changer « le mode de vie non durable de tous les autres ».

« Nous sommes tout simplement avides », a-t-elle conclu.

Lors de la réunion du WEF de 2020 à Davos, en Suisse, Goodall a affirmé que la plupart des problèmes environnementaux n’existeraient pas « si la population était de la même taille qu’il y a 500 ans ».

Le motif incitant Musk à répliquer aux déclarations pro-dépeuplement de Goodall pourrait être l’inquiétude du milliardaire concernant la baisse des taux de natalité dans le monde, qu’il a déjà exprimée à de nombreuses reprises par le passé.

Lors d’une récente entrevue avec Joe Rogan, Musk a qualifié de « culte de la mort » le mouvement écologiste d’extrême gauche qui cherche à réduire radicalement le nombre d’habitants de la planète et qui a un « effet corrosif sur la civilisation ».

Musk a également identifié à juste titre l’avortement comme l’un des principaux problèmes à l’origine de la baisse des taux de natalité, sans pour autant condamner explicitement le meurtre des enfants à naître.

En réponse à l’amendement adopté par l’Ohio sur l’avortement, Musk a écrit sur X que « les femmes occidentales ont appris qu’une grossesse accidentelle est la pire chose qui puisse leur arriver ».

« Elles s’opposent donc fermement à l’interdiction de l’avortement, qu’elles considèrent comme une menace existentielle », poursuit-il. « Beaucoup d’hommes craignent également de ne pas pouvoir s’amuser si l’avortement est interdit. »

Les récentes déclarations de Musk semblent impliquer qu’il s’oppose généralement à l’avortement ; cependant, Tesla, l’une de ses entreprises, disposerait d’un fonds d’avortement pour aider les employés à tuer leurs bébés à naître.



Laissez un commentaire