M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

En Écosse, les parents menacés de prison s’ils s’opposent au « genre » choisi de leur enfant

Par Anne Dolhein (reinformation.tv) — Photo : Jorge Franganillo/Flickr/Wikimedia Commons

Le Scottish National Party (SNP) au pouvoir en Ecosse a publié mardi des propositions en vue de criminaliser les actions des parents contraires à l’identité de genre choisie par leur enfant, avec des peines pouvant aller jusqu’à sept ans d’emprisonnement et des amendes sans limite de valeur. Plus largement, au titre de l’interdiction des « thérapies de conversion », tout acte destiné à « changer ou réprimer » l’identité de genre d’autrui et susceptible de lui causer des dommages physiques ou psychologiques sera jugé illégal si ces lois sont adoptées.

Il ne s’agit nullement de bannir des « thérapies » jugées violentes ou dégradantes mais de traquer toute les « pratiques de conversion » telles que celles-ci sont réputées être mises en œuvre le plus souvent « dans le cadre familial ». En clair : tout ce qui contrerait l’expression du genre choisi par l’enfant pourrait entraîner procédures et peines. Par exemple – le cas est cité dans les documents explicatifs – le fait d’empêcher une personne de s’habiller « de manière à refléter son orientation sexuelle ou son identité de genre »… Et ce même si les parents concernés assurent agir dans l’intérêt de leur enfant.

1 réaction Lire la suite

L’avortement a tué 44,6 millions de personnes dans le monde en 2023, plus que toute autre cause de décès

Par Calvin Freiburger — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : SciePro/Adobe Stock

9 janvier 2024 (LifeSiteNews) — L’avortement est resté la principale cause de décès dans le monde pour la cinquième année consécutive en 2023, bien que l’annulation de Roe v. Wade en 2022 ait mis un frein à la contribution des États-Unis à ces totaux.

Plus de 44,6 millions d’avortements ont été pratiqués dans le monde l’année dernière, selon le Worldometer, une ressource non partisane qui suit et estime en temps réel des statistiques sur un large éventail de sujets, sur la base de données provenant de sources telles que les Nations unies, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds monétaire international (FMI) et d’autres encore.

Ce total est supérieur au nombre de décès attribués aux sept autres causes de décès — maladies transmissibles, cancer, tabagisme, consommation d’alcool, VIH/sida, accidents de la route et suicide — réunies.

« Le Worldometer a évalué le nombre total de décès en 2023 à plus de 60,6 millions », note le Christian Post.

1 réaction Lire la suite

Une première Marche pour la vie à Québec pour le printemps prochain

Mélanie Lachance, malade d'un cancer tenace, est décédée par euthanasie le 13 janvier. Merci de lire notre article sur cette tragédie hautement médiatisée et prions pour elle et ses proches. 

Rappel: Étudiants pour la vie -- le vendredi 26 janvier !

Un événement Étudiants pour la vie organisé par Campagne Québec-Vie se tiendra aux bureaux de CQV (3330 rue Rivier, Montréal, H1W3Z9) le vendredi 26 janvier, avec Brian Jenkins, responsable de notre division d'aide à la grossesse "Enceinte et inquiète", Johanne De Verteuil, qui s'occupe également d'aide à la grossesse dans la région de Drummondville, ainsi que Blaise Alleyne du Centre Canadien pour la Réforme en bioéthique et Katie Somers du Toronto Right to Life. Le tout débutera à 17 h. De la pizza sera servie. Un montant nominal pour compenser les coûts sera apprécié.

Marche pour la vie à Washington D.C. 

Un contingent du Québec se rendra demain à Washington D. C. pour la Marche pour la vie du 19 janvier. J'irai moi-même avec 2 personnes pour participer à cette énorme marche pour le droit à la vie des enfants à naître visés par l'avortement. C'est une étude qui nous permettra d'implanter d'autant mieux une première Marche pour la Vie au Québec !

Marche pour la vie à Québec -- le samedi 1er juin 2024

Mettez cette première Marche pour la vie au Québec à votre calendrier dès maintenant ! Nous organisons la première Marche pour la vie au Québec. Elle partira de devant  l'Assemblée nationale à Québec vers midi, le 1er juin 2024. Plus de détails et bien de belles surprises suivront, sous peu!

Souper du 35e anniversaire de Campagne Québec-Vie

35 ans d'existence ça se fête! Cela fait depuis 1989 que Campagne Québec-Vie se bat pour la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Venez fêter en famille avec nous, en toute simplicité: nous tiendrons un souper pour notre 35e anniversaire le samedi 24 février 2024 à la salle de l'église Saint-Ambroise à Montréal (porte latérale située sur la rue de Normandville, église située au 1215 rue Beaubien E, Montréal, QC H2S 1T8) avec nul autre que le président de la Coalition nationale pour la vie, Jeff Gunnarson, et moi-même, Georges Buscemi, président du CQV et d'autres invités spéciaux. Soyez des nôtres !

Les péripéties d'Arpad

Notre collègue Arpad Nagy, directeur des opérations politiques de Campagne Québec-Vie, sera sous peu en France (pour la Marche pour la vie à Paris et pour des rencontres avec des pro-vie d'Europe) et est présentement en Hongrie, pour mieux connaître le secret des succès du gouvernement Hongrois en matière de foi, famille et vie. Arpad étant lui-même d'origine hongroise, nous espérons qu'il pourra recueillir un maximum d'informations et de contacts utiles pour mener à bien notre combat ici, au Québec et au Canada.

Pour la Vie,


Georges Buscemi
Président de Campagne Québec-Vie

1 réaction Lire la suite

Fiducia supplicans et le défi pour 2024

Mariage-bouquet-fleurs-angel_nt-adobestock.jpg

Par Maria Madise (Voice of the Family) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : angel nt/Adobe Stock

Juste avant Noël, le 18 décembre 2023, le monde catholique a été secoué par Fiducia supplicans, une déclaration de haut rang magistériel, publiée par le Dicastère pour la Doctrine de la Foi (DDF). Le document a été signé par le cardinal Victor Manuel Fernández, nouveau préfet du DDF, et cosigné ex audentia par le pape François. Que ce document — qui permet au clergé catholique de bénir des couples vivant ensemble en dehors du mariage chrétien (y compris des couples homosexuels) dans certains contextes non liturgiques — ait été accueilli favorablement ou avec inquiétude, il a occupé une place importante dans l’actualité pendant la période de Noël. Des commentaires perspicaces ont déjà été rédigés (par exemple par Edward Feser et Roberto de Mattei) et il ne fait aucun doute qu’il y en aura d’autres dans les semaines et les mois à venir, au fur et à mesure que les implications du document seront mieux comprises. D’ores et déjà, de nouvelles et fortes voix de résistance à la révolution dans l’Église, dont des conférences épiscopales entières, se sont élevées contre de telles bénédictions — beaucoup provenant d’Afrique, suggérant que le pape des périphéries a mal calculé les périphéries, mais aussi des évêques de Pologne, de Hongrie, du Kazakhstan et d’ailleurs. Alors que les erreurs évidentes de Fiducia supplicans sont examinées, le défi qui se présente à nous est de revenir à la plénitude de la vérité concernant l’enseignement moral catholique sur le mariage et la famille.

Les dommages que le document causera inévitablement ont déjà été bien résumés par d’autres. Premièrement, il confirmera les personnes dans le péché et leur refusera l’attention véritablement pastorale qui leur offrirait l’opportunité de transformer leur vie. Il n’est ni charitable ni miséricordieux de cacher aux gens la vérité sur leur état spirituel lorsque cela les prive de la motivation nécessaire pour se détourner d’une vie de péché qui menace de les couper de Dieu pour l’éternité. Deuxièmement, cela affaiblit encore l’autorité de l’Église en créant le type de désunion que l’on observe dans les dénominations protestantes où l’application de la doctrine varie d’un ministre à l’autre. Il y aura un fossé de plus en plus profond entre les « gentils prêtres » qui bénissent les couples de même sexe et les « prêtres rigides » qui refusent de telles bénédictions. Aux nomades liturgiques à la recherche d’une messe plus respectueuse, s’ajouteront des nomades moraux à la recherche d’une paroisse où de telles occasions de scandale sont évitées, et d’autres encore à la recherche d’une paroisse où leur relation pécheresse sera cautionnée par une bénédiction ; en un mot, cela générera encore plus de fragmentation et de confusion. Troisièmement, l’appel à la conversion des non-catholiques sera sapé. Les luthériens ou les anglicans, par exemple, qui envisagent d’entrer dans l’Église catholique, pourraient raisonnablement se demander quel en serait l’intérêt, si l’on y trouve les mêmes « partis » et les mêmes contradictions que dans leurs propres communautés. L’Église catholique a toujours été le phare de la morale chrétienne, orientant toutes les personnes de bonne volonté — catholiques et non-catholiques — vers la défense des principes de la loi naturelle en tant que fondement de la société civilisée. Se détourner de la proclamation sans ambiguïté de l’enseignement de l’Église sur un sujet aussi important que les actes homosexuels est considéré comme un pas décisif vers l’abandon de l’enseignement pérenne sur le mariage et la famille, ouvrant l’Église à un déluge d’attaques internes bien connues des protestants dont les autorités ont pratiquement abandonné l’enseignement de ces principes.

1 réaction Lire la suite

En Espagne, la police anti-émeute est envoyée pour déloger des personnes pacifiques priant pour la vie

Par Cassy Fiano-Chesser (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : JoelBourgouin/Adobe Stock

Les personnes pro-vie qui prient pacifiquement en Europe continuent d’être persécutées, cette fois en Espagne.

ACI Prensa rapporte que la délégation du gouvernement (administration publique) à Madrid a envoyé 20 policiers anti-émeute pour empêcher un groupe de 10 jeunes pro-vie de prier le rosaire devant Dator, un établissement pratiquant l’avortement. Un médecin pro-vie, le Dr Jesús Poveda, a également été arrêté pour s’être assis pacifiquement devant l’établissement.

Poveda ne semblait pas bloquer les portes de l’établissement, mais la police lui a tout de même ordonné de se déplacer. Lorsqu’il a refusé, il a été arrêté, placé dans une voiture de patrouille et emmené au poste de police.

1 réaction Lire la suite

Les évêques camerounais interdisent formellement toute bénédiction de couples homosexuels


Mgr Andrew Fuanya Nkea.

Par Michael Haynes — Traduit par Campagne Québec-Vie

22 décembre 2023, Yaoundé, Cameroun (LifeSiteNews) — Les évêques catholiques du Cameroun ont émis l’un des plus forts rejets du document du pape François — qui préconise les bénédictions de couples de même sexe —, déclarant qu’ils « interdisent formellement » toute bénédiction de couples de même sexe dans le pays.

« L’homosexualité falsifie et corrompt l’anthropologie humaine et banalise la sexualité, le mariage et la famille, fondements de la société », peut-on lire dans la déclaration des évêques camerounais. « De fait, l’homosexualité oppose l’humanité à elle-même et la détruit. »

Signé au nom des 33 prélats du pays par Mgr Andrew Fuanya Nkea (président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun), ce document a été publié « pour la dignité humaine et du Salut de l’humanité tout entière en Jésus-Christ ».

1 réaction Lire la suite

Décès de Mélanie Lachance


Lâcher de ballons en hommage à Mélanie Lachance sur le terrain de l'église de Saint-Georges Ouest en Beauce.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : BeauceTV/Facebook

Mélanie Lachance, surnommée la « Fée Orange » par les nombreuses personnes qui la connaissaient, est décédée le 13 janvier 2024. Atteinte d'une récidive de cancer, elle aurait bien été euthanasiée à 13 h ce samedi comme elle l’avait planifiée longtemps d’avance, selon un message publié sur Facebook par une de ses filles, et selon ce qu’en rapporte Cool FM dans ses nouvelles en Beauce.

Dans son message, la fille de Mélanie Lachance, Elsy Nunez, adresse un adieu touchant à sa mère, lui disant combien elle l’aime et combien elle respecte sa décision. Cependant, elle exprime également son regret qu’elle soit partie et son désir qu’elle eût changé d’avis.

Et c’est bien là l’un des aspects pervers de l’euthanasie. Quand une personne meurt naturellement, c’est-à-dire des causes de sa maladie, les proches du défunt sont devant un fait qui ne pouvait être évité, la mort de l’être cher n’aura pas été de son fait ni du fait de personne, l’être aimé aura été là aussi longtemps que la vie lui permettait et ne laissera pas le sentiment d’avoir retranché de son temps à ses proches.

1 réaction Lire la suite

Trudeau est la risée du monde entier pour avoir rendu obligatoires les produits menstruels dans les toilettes pour hommes

Par Anthony Murdoch — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : pkanchana/Adobe Stock

2 janvier 2024, Ottawa (LifeSiteNews) — Le premier ministre canadien Justin Trudeau a été ridiculisé dans le monde entier sur les médias sociaux pour avoir rendu obligatoires les produits d’hygiène féminine dans les toilettes pour hommes, certains affirmant que cette politique est une attaque systématique « contre la masculinité ».

« À l’époque où seules les femmes avaient leurs règles, nous devions payer pour nos propres produits », a déclaré la sénatrice conservatrice Linda Frum le 12 décembre dans un message publié sur X (Twitter) qui comprenait une photo d’un panier de menstruation dans les toilettes pour hommes du Parlement canadien.

« Mais maintenant que les hommes aussi ont leurs règles, ces produits doivent, depuis cette semaine, être gratuits dans les toilettes pour hommes de tous les lieux de travail fédéraux, y compris la Colline du Parlement — où cette photo a été prise aujourd’hui ».

En réponse à la publication de Mme Frum, l’usagère de X Vivian Bercovici a répondu : « Non, c’est pas vrai. Bientôt des urinoirs dans les toilettes des femmes ».

Frum a répondu par un « 100 % ».

1 réaction Lire la suite

L’Église orthodoxe russe condamne l’avortement en tant que « meurtre »


Monastère Saint Danilov de Moscou.

Par Savannah Evans (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Oleg Yu.Novikov/Wikimedia Commons

Le soir du mercredi 27 décembre 2023, le porte-parole de l’Église orthodoxe russe, Vladimir Legoyda, s’est exprimé avec force sur l’avortement, le qualifiant de « meurtre ». Cette déclaration contredit la position du président russe Vladimir Poutine sur l’avortement.

Cette déclaration a été émise à la suite d’une réunion, la semaine dernière, du Saint Synode de l’Église — l’organe directeur de l’Église présidé par le patriarche Kirill de Moscou — au cours de laquelle les participants ont discuté du sujet de l’avortement et ont réaffirmé la position de l’Église, à savoir que l’avortement est un meurtre.

« L’Église assimile sans équivoque l’avortement chirurgical ou médical arbitraire à un meurtre, quel que soit l’âge gestationnel et la manière dont il est pratiqué », a déclaré M. Legoyda. C’est pourquoi la proclamation du « droit à l’avortement », autrement dit du « droit au meurtre », est inacceptable.

1 réaction Lire la suite

Le ministre du Travail de Trudeau préconise un mandat « d’équité » pour favoriser les candidats LGBT à l’emploi

Par Clare Marie Merkowsky — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Pete/Flickr

14 décembre 2023, Ottawa, Ontario (LifeSiteNews) — Le gouvernement Trudeau se félicite d’un mandat d’équité nouvellement proposé qui favoriserait les candidats à l’emploi s’identifiant comme LGBT par rapport à ceux dont les inclinations sexuelles sont conformes à la nature.

Le 11 décembre, le ministre libéral du Travail, Seamus O’Regan, a annoncé la publication du rapport du groupe de travail chargé de l’examen de la Loi sur l’équité en matière d’emploi, qui cherche à ajouter les « Canadiens noirs et ceux qui s’identifient comme LGBT » à la liste des personnes bénéficiant de privilèges spéciaux en matière d’embauche.

« C’est assez historique », a déclaré M. O’Regan devant le foyer de la Chambre des communes lundi. « Nous désignons les Noirs et les personnes LGBTQI+ comme des groupes désignés en vertu de la loi sur l’équité en matière d’emploi ».

Selon des informations obtenues par Radio-Canada, le gouvernement libéral, sous la direction du premier ministre Justin Trudeau, « soutient largement » la recommandation.

1 réaction Lire la suite