M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2017

446 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 12 jours ! Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Très peu d'organismes d'ici n'ont à la fois la liberté et la conviction pour jouer le rôle essentiel d’éclaireur des consciences sur les enjeux pro-vie et pro-famille. Mais Campagne Québec-Vie ne peut accomplir ce travail sans vous. Merci de donner !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Avortement : une solution logique?

martineau-1.JPG

Par Georges Buscemi

Richard Martineau a rédigé une chronique intéressante en réaction à la nouvelle qu'une accusation de meurtre avait été portée contre Sofiane Ghazi, le père de 3 enfants qui aurait poignardé à mort son dernier lorsque celui-ci était encore dans le ventre de sa mère. L'enfant, étant à ce moment-là à 8 mois de gestation, est né d'urgence par césarienne, et aurait succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

Martineau trouve cela ridicule qu'une accusation de meurtre aurait été sans fondement si l'enfant eût été tué dans le ventre de sa mère. C'est seulement parce que l'enfant aurait perdu la vie peu de temps après la naissance qu'il est traité comme être humain à part entière.

L'utérus : un far West

Comme le dit si bien Martineau: « Une minute avant l’accouchement, il n’est rien, un amas de cellules, une boule de graisse, de la matière vivante sans reconnaissance légale ... Mais deux secondes après, c’est un être humain. »

La folie du présent code criminel canadien, c'est que l'avortement est légal de la conception jusqu'à l'accouchement. L'utérus est aujourd'hui un no-man's land, un far West sans loi: si tu es à l'intérieur, gare à toi, tu n'as aucun droit, mais sitôt sorti, tu es un être humain possédant un droit à la vie. Pourtant, l'enfant n'est pas transformé comme par magie par son passage au monde extérieur ! C'est le même bébé, avant et après.

Laissez un commentaire Lire la suite

Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?

pexels-photo-257213.jpeg

Par Georges Buscemi

"Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?" Voilà le titre d'un récent article paru sur le site de TVA. L'article en question rapporte les tristes faits suivants : Tôt le matin hier à Montréal-Nord, un homme aurait poignardé sa conjointe enceinte de leur 3e enfant. La femme est dans un état stable, mais le bébé à naître de 8 mois, né par césarienne, aurait succombé à ses blessures vers midi hier. Alors, tous se posent la question: est-ce un meurtre?

Pardonnez-moi si ceci me semble un cas classique de "poser la question, c'est y répondre". Par contre, nos lois actuelles sont tellement tordues que la réponse n'est pas du tout évidente. Regardons cela de plus près.

Premièrement, étudions la section du code criminel qui définit cet être humain qui jouit, au Canada, du droit à la vie:

Quand un enfant devient un être humain

223 (1) Un enfant devient un être humain au sens de la présente loi lorsqu’il est complètement sorti, vivant, du sein de sa mère : a) qu’il ait respiré ou non; b) qu’il ait ou non une circulation indépendante; c) que le cordon ombilical soit coupé ou non.

Laissez un commentaire Lire la suite

Ce qui doit être fait au Québec et dans le reste de l'Occident

georges-buscemi-cercle.jpgAu mois de septembre, j'aurai été président de Campagne Québec-Vie pendant 8 ans. J'avais débuté ma "carrière" pro-vie un an plus tôt en automne 2008 où l'étudiant que j'étais visionna pour la première fois cette vidéo d'avortements à différents stades du développement de l'enfant à naître. 

Dès lors, j'avais quitté mes études en théologie pour vraiment, ici et maintenant, pratiquer ma foi, car je ne voyais pas à ce moment comment, d'une part, je pourrais être assis dans un resto-café en train d'analyser un sophisme verbeux d'un philosophe allemand tandis qu'à quelques pas de moi, dans une soi-disant clinique d'avortement campée anonymement sur un coin de rue du centre-ville, on était en train de démembrer un enfant à naître complètement innocent. J'avais comme l'impression que ma tasse de café s'était remplie du sang de ces innocents qui criaient vers le Ciel pour que justice soit faite. 

Mon premier geste concret fut d'organiser à Montréal la première édition des 40 jours pour la Vie. Cette vigile qui se tient simultanément avec plusieurs centaines d'autres partout au monde, consiste à prier et veiller à l'extérieur d'un avortoir pour une durée de 12 heures par jour, 40 jours de suite. La première à Montréal, tenue début février 2009, n'a pas été de tout repos.

Laissez un commentaire Lire la suite

Trudeau doit se repentir, le parti libéral doit se ressaisir

sa-voix-son-choix.JPG

Horreur: En ce 8 mars, jour de la femme, Justin Trudeau et le gouvernement libéral du Canada annoncent qu'ils verseront 650 millions sur 3 ans pour la "santé reproductive" des femmes dans le tiers-monde. Tout doute sur le sens de cet euphémisme "santé reproductive" a été dissipé lorsque Trudeau a affirmé qu'être contre l'avortement c'est être contre l'avenir des femmes. Dorénavant, nous croyons qu'il est impossible --impossible-- pour un chrétien ou pour toute personne de bonne volonté de voter pour Trudeau ou pour son parti. Nous sommons aussi les responsables de l'Église catholique de réprimander publiquement Justin Trudeau--voir l'excommunier--, car notre premier ministre ose encore s'affirmer chrétien catholique et se fait encore inviter dans les écoles catholiques du Canada pour faire de beaux discours.

Être pour l'avortement, c'est être contre l'avenir des millions d'enfants supprimés chaque année dans le sein de leur mère, c'est être contre les femmes qui souvent vivent, suite à l'avortement, des séquelles sérieuses et durables, c'est être contre la famille, le mariage et la saine sexualité, c'est être contre Dieu qui est l'auteur de toute vie humaine.

Justin Trudeau, repentez-vous; Parti libéral du Canada, ressaisissez-vous. Nous nous souviendrons, lors de la prochaine élection en 2019, de cette gifle à la figure que vous donnez aux électeurs et électrices de bonne volonté.

--Georges Buscemi, président de Campagne Québec-Vie

Laissez un commentaire

Dernière chance -- et Joyeuses Fêtes de Campagne Québec-Vie

Cher ami, chère amie --

Il ne reste que deux jours avant la fin de notre campagne de financement de Noël et il manque toujours 948 $ sur l’objectif modeste de 5000 $ nécessaire à la poursuite de nos opérations. Pouvons-nous compter sur vous pour un effort supplémentaire? 

Donnez dès maintenant >>

Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre cette mission d’aide aux femmes enceintes en difficulté et de protection de la vie, de la conception à la mort naturelle.

N’hésitez pas à faire même de petits dons de 5$ ou 10$ pour nous aider. Nous utilisons avec prudence chaque dollar reçu.

Merci de donner ce que vous pourrez pour la cause de la Vie ! >>

Moi et mon épouse Natalia, mes fils Benedict, Athanase, Maximilien et Hieronyme, ainsi que toute l'équipe de Campagne Québec-Vie vous souhaitent la Vie en abondance en ce temps de la Nativité de Notre Seigneur !

famille-buscemi-2017.JPG

Un très Joyeux Noël à vous et votre famille, et une bonne et sainte nouvelle année 2017 !

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi, président
Campagne Québec-Vie

Laissez un commentaire

Lettre ouverte d'un pro-vie à une journaliste du Plateau Mont-Royal

espresso-macbook.JPG

Chère journaliste du Plateau Mont-Royal,

Je me présente : mon nom est Georges Buscemi. Je suis président de l’organisme Campagne Québec-Vie, voué à la défense de la personne humaine, de la conception à la mort naturelle, ce qui signifie, selon vous, que j’ai le désir irrépressible de contrôler votre utérus. J’ai lu avec intérêt votre billet dans lequel vous exprimiez votre désaccord avec notre activité de conseiller de trottoir, activité à laquelle le ministre Gaétan Barrette veut mettre un terme, en imposant un périmètre de 50m autour des avortoirs du Québec. D’ailleurs, vous avez raison de vous révolter contre nous. Il faut de la mauvaise volonté pour défendre une cause « jurassique » comme la nôtre – Je vous écris donc pour me repentir.

Vous avez raison : un être humain enfoui dans le cachot humide d’un goulag –ou le cachot humide du goulag qu’est devenu le ventre d’une mère qui choisit l’avortement— n’a de ce fait plus aucune valeur, et doit donc être privé de tout droit, jusqu’à être démembré, jeté dans les déchets biologiques et incinéré sans cérémonie.

Laissez un commentaire Lire la suite

Voici pourquoi Campagne Québec-Vie est nécessaire

En ce début de campagne de financement de CQV pour l'automne 2016, je me demandais comment je pouvais vous communiquer la nécessité de notre apostolat pro-vie dans notre monde d'aujourd'hui. J'étais prêt à vous énumérer tous nos projets, passés et à venir, pour vous convaincre, si ce n'est pas déjà fait, de l'importance de l'existence et du développement de notre mouvement. C'est d'ailleurs ce que je ferai dans les jours qui viennent.

Mais aujourd'hui, je ferai autre chose: je vous transmettrai en partie un courriel que je viens de recevoir de mon collègue Brian Jenkins, qui démontre bien quel est le véritable enjeu de notre combat -- la vie et la mort de milliers d'enfants comme celui dont il est question dans le courriel ci-dessous :

Salut Georges,

J'aimerais avoir tes prières et connaître tes pensées concernant une situation qui se développe.

L'affaire concerne une femme de 22 ans, enceinte de 20 semaines, ayant pris rendez-vous pour avorter son enfant mardi prochain. Son nom est ****. J'ai parlé avec elle la nuit dernière pendant plus d'une heure et je crois qu'elle souhaite avorter son enfant parce qu'elle ne pourrait pas passer du temps de qualité avec son bébé en raison de son horaire d'études et de travail exigeant; au cours de la semaine, elle quitte pour l'université tôt et revient tard et le week-end, elle travaille pour gagner de l'argent pour payer les frais de scolarité et les frais accessoires. Elle estime qu'elle gagne un montant à peine suffisant le week-end pour joindre les deux bouts.

Je lui ai offert de lui verser le nécessaire pour qu'elle puisse prendre soin de son enfant et avoir le temps de qualité qu'elle désire. Je pourrai t'en dire plus sur ce qu'on a fait pour elle, y compris le fait que **** et **** lui ont aussi parlé et que moi aussi je suis prêt à le faire de nouveau. Je te remercie de me faire connaître ta réaction et les quelques conseils que tu pourrais m'offrir.

En Jésus, Marie et Joseph,

-Brian

Voici des photos d'enfants à 20 semaines de gestation:

fetal-development-hari-skin-nails-article.jpg pregnancy-week-20-fetal-movement_square.jpg unbornbaby20w-01-1.jpg

Comme vous pouvez le constater, une sorte de peine de mort contre les personnes innocentes est bel et bien en vigueur ici-même au Québec, car mardi prochain --dans quelques jours seulement-- un enfant comme ceux que vous voyez dans les photos est ciblé pour être tué, avec la pleine approbation et participation de l'État, et ce, grâce à VOS impôts. Et la seule chose qui s'interpose entre cet enfant et la mort certaine est un petit organisme du nom de Campagne Québec-Vie.

Mais il y a de l'espoir. C'est grâce à vos dons que nous avons pu être contacté par la mère de la femme de 22 ans, par le biais de notre site Web Enceinte et inquiète. Et c'est grâce à vos dons que nous avons un intervenant comme Brian qui a le temps de discuter, même le soir, avec des personnes en détresse pour leur offrir soutien et ressources.

Finalement, c'est par vos prières et vos dons que nous pouvons traverser chaque jour un quotidien où nous sommes constamment confronté à ce mal qu'est l'avortement, mal insondable qui mine notre société et amène la mort, non seulement aux bébés, mais aux âmes des mères et des autres personnes impliquées.

Aidez-nous à continuer à protéger des enfants voués à la mort ainsi que leurs mères qui s'apprêtent à commettre la pire erreur de leur vie. Comme vous voyez, chaque don est comme une bouée de sauvetage pour les enfants à naître qui ne peuvent faire autre chose que d'attendre que quelqu'un intervienne pour eux. Aujourd'hui, ce quelqu'un qui vient à leur défense peut être VOUS.

Je vous remercie d'avance de toute aide que vous pouvez nous apporter.

Pour la VIE,

Georges_Signature.jpg
Georges Buscemi

georges-buscemi-rome-cercle.JPGLe travail que nous faisons quotidiennement est carrément impossible sans votre aide financière régulière et généreuse. En donnant à Campagne Québec-Vie vous faites plus que vous ne pensez ! Nous vous remercions, toute l’équipe, pour votre appui – et nous espérons que vous nous démontrerez encore une fois votre appui avec un don spécial cet automne.

Donnez maintenant à Campagne Québec-Vie >>

 

Laissez un commentaire

Prions pour le Pape François

9733773478_8a35cd3721_o_810_500_55_s_c1.jpg

Canon 212 - § 3. Selon le savoir, la compétence et le prestige dont ils jouissent, [les fidèles] ont le droit et même parfois le devoir de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur ce qui touche le bien de l’Église et de la faire connaître aux autres fidèles, restant sauves l’intégrité de la foi et des mœurs et la révérence due aux pasteurs, et en tenant compte de l’utilité commune et de la dignité des personnes.

Le paragraphe ci-dessus est tiré du code de droit canonique de 1983 de l’Église catholique. Il nous indique que le fidèle n’a pas seulement le droit, mais parfois même le devoir, de faire connaître aux pasteurs et aux autres fidèles leur opinion sur ce qui touche le bien de l’Église.

En cette fête de l'Assomption, je crois que le temps est venu de remplir mon devoir, en tant que catholique et président d’un organisme pour la défense de la personne humaine, et de faire connaître à mes pasteurs, aux autres fidèles et à toutes les personnes de bonne volonté mon opinion sur une situation douloureuse qui persiste maintenant depuis plus de 3 ans. Je parle ici du parcours de celui qui a pris le nom de François à la suite du conclave convoqué à Rome en mars 2013.

Mon opinion, donc, est la suivante : En dépit de toutes ses belles qualités, de son sourire, de son amabilité et de sa chaleur humaine, et abstraction faite de ses intentions profondes, qui me resteront cachées jusqu’à la mort, et de ses quelques bons mots en faveur de l’enfant à naître ou contre la théorie du genre, il me semble que le pape qui a pris le nom de François à la suite du conclave de mars 2013, par ses paroles, ses actions et même ses écrits, sème trop souvent consternation et chaos dans l’Église et dans le monde, ce qui porte atteinte non seulement à la foi, mais au bien commun temporel. Les paroles, écrits et gestes de François (le bulletin ci-joint n’en présente qu’un échantillon), trop souvent scandaleux sinon destructifs, présagent, s’ils perduraient, des malheurs encore plus grands pour l’Église et la société en général, et pour le mouvement pro-vie et pro-famille en particulier. C’est pourquoi je crois que nous devons plus que jamais prier et faire des sacrifices pour François et pour l’Église, pour que la Volonté de Dieu soit faite en toutes choses.

bulletin-aout-2016-cqv-couverture.JPG

Chers lecteurs, croyez-moi quand je vous dis que je n’émettrais pas une telle opinion difficile et compromettante pour ma personne, si je ne la croyais pertinente, fondée et utile.

Pertinente : Pour moi, cela va de soi. L’Église catholique a été fondée par Dieu Tout-Puissant, le premier « pro-vie », Celui-là même qui a gravé sur une tablette de son doigt le 5e commandement « Tu ne tueras point ». Le pape, qui est le gardien de toute la vérité sur Dieu et sa Loi, est donc ici-bas le personnage le plus important pour la cause des enfants à naître, du mariage, et tout ce qui touche au bien commun. S’il dévie d’un iota de la vérité (ce qui est bien possible, car son infaillibilité est limitée à certaines déclarations précises), ou s’il occulte certaines vérités de façon systématique, c’est le monde entier qui est plongé dans la confusion. Et, selon ce que je continue de voir quasiment quotidiennement, et comme vous pourrez lire vous-même dans les articles du Culture de Vie de ce mois, il me semble que François sème trop souvent la confusion pour le malheur de l’Église et de la société. Il faut prier davantage !

Fondée : Si j’ai attendu plus de trois ans avant de communiquer publiquement et officiellement mon opinion, c’est qu’il fallait pour ainsi dire que je me frotte les yeux pour confirmer que ce que je voyais était vraiment réel. Qu’il ne s’agissait pas d’erreurs de traduction ou d’interprétations tendancieuses des médias. Cela a pris du temps pour soupeser les preuves. Les articles inclus dans le bulletin ne forment qu’un minuscule échantillon de ce que j’aurais pu vous présenter. Bien que je ne doive jamais juger la condition de l’âme de quiconque, a fortiori celle du pape, toute personne a le droit et le devoir de juger un comportement dans le but de bien agir et réagir dans la vie de tous les jours.

Utile : Certains questionneront l’utilité de ma déclaration : « Le sort de François n’est pas de notre ressort, nous n’avons pas le mandat de le critiquer, etc. » Ceux qui parlent ainsi auront oublié l’arme capitale de notre combat : la prière et le sacrifice. Ils auront aussi oublié que pour bien prier, il faut bien connaître la réalité, aussi douloureuse soit-elle.

N’en déplaise aux promoteurs de l’euthanasie, la douleur, lorsqu’elle est embrassée avec amour, a une puissance d’expiation et d’intercession extraordinaire. C’est-à-dire que la douleur sert de mégaphone à nos prières, leur permettant ainsi de se rendre jusqu’aux oreilles de Dieu. Or, cette opinion affligeante que je vous dévoile, qui confirme probablement les inquiétudes secrètes des cœurs de plusieurs d’entre vous, est peut-être ce qu’il nous fallait pour prier plus fort et avec plus de lucidité, pour François et pour une Culture de Vie.

Car, du moins humainement, rien ne peut être fait pour renverser les tendances lourdes de notre époque (déchristianisation, culture de mort, etc.), que François ne semble qu’accélérer. Bien que ce soit la vocation d’organismes comme Campagne Québec-Vie d’agir selon ses modestes moyens pour conserver un petit reste de personnes qui résistent moralement et spirituellement (tel un grain de sénevé qui pourra être planté dans une terre que les châtiments prochains auront rendu fertile par leur sarclage) un retour à l’ordre moral et spirituel requerra l’intervention du Très-Haut.

Mais alors : prions ! Si aujourd’hui nous voyons en François un homme qui, en dépit peut-être de ses très bonnes intentions, semble nourrir le chaos, peut-être que demain nous le verrons défenseur intrépide de la Foi et des enfants à naître.

Mais pour que cela arrive par notre prière, il faut se laisser percer le cœur par la dure Réalité.

georges-buscemi-cercle.jpgMarie, Notre-Dame des Sept-Douleurs, vous qui n’avez jamais refusé de vous joindre à la Passion de votre Fils, priez pour nous qui vivons ici-bas la mystérieuse Passion de son Église !

Pour la Vie,

Georges_Signature-PNG.png 
Georges Buscemi, Président

bulletin-aout-2016-cqv-couverture.JPG

Laissez un commentaire

La doctrine du Règne Social de Jésus-Christ – un trésor caché à remettre à l’honneur

saint-pierre.JPG

La doctrine du Règne Social de Jésus-Christ – un trésor caché à remettre à l’honneur. Voilà ce qu’il nous faut pour instaurer une Culture de Vie au Québec, au Canada et dans le monde entier !

« Le Royaume des Cieux est semblable à un trésor qui était caché dans un champ et qu’un homme vient à trouver : il le recache, s’en va ravi de joie vendre tout ce qu’il possède, et achète ce champ. » (Matthieu 13, 44)

Aujourd’hui, je me sens beaucoup comme cet homme de la parabole qui a trouvé un trésor caché. Pourtant le trésor que j’ai la joie de vous faire découvrir a été constamment mis à l’honneur par les papes du 19e siècle et du début du 20e siècle. Par contre, peu de temps avant ma naissance (en 1974), ce trésor fut enfoui parmi les décombres d’une civilisation quasiment ruinée … Ce ne fut que par la Providence et le travail acharné de fidèles catholiques que j’ai pu ces derniers temps découvrir ce trésor de valeur inestimable.

Laissez un commentaire Lire la suite

Colloque Annuel de la Fondation médicale Agape

COLLOQUE ANNUEL

Fondation Médicale Agapè

Le dimanche 1 mai 2016

Au Centre Jean-Paul-Régimbal, salle Régimbal, 200 boul. Robert, Granby, J2H 0R2

« Science et Foi au service de la Vie »

Voici une invitation pour le Colloque de la Fondation Médicale Agapè qui aura lieu à Granby de 9 h 00 à 16 h 30.

Les conférenciers sont :

Dr Yves Semen, président de l'Institut de théologie du corps

  • "La famille selon Jean-Paul II "
  • " Les secrets des couples heureux "

M. Jean Tremblay, maire de Saguenay

  • " Croire, ça change tout ! "

Mgr Noël Simard, évêque de Valleyfield

  • " Le respect de la Vie et la Dignité humaine "

Achetez votre billet (25 $) sur place. Reçu d’impôt disponible. Réservez votre repas (12,50 $) avant le 27 avril au (450) 372-5125 ou amenez votre lunch. Pour information (450) 266-0645 dominiquerainville3@gmail.com

Laissez un commentaire