M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un Cardinal défend la famille contre la théorie du genre

Cardinal-Sarah-puy-fou-vendee-interieure.jpgLe cardinal Robert Sarah, célèbre dans la cathédrale les 700 ans du
diocèse de Luçon (à gauche), et se recueille sur le tombeau
de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, (à droite).

Provient de Reinformation.tv

Le cardinal Sarah était ces jours derniers en Vendée, à l’occasion des 700 ans du diocèse de Luçon. Son Eminence a profité de la circonstance pour visiter samedi le Puy-du-Fou avec Philippe de Villiers. Au cours de la messe qu’il a célébrée devant les bénévoles, le cardinal a donné une homélie vibrante de foi, dont nous reproduisons la conclusion :

« (…) Aujourd’hui encore, plus que jamais peut-être, les idéologues de la révolution veulent anéantir le lieu naturel du don de soi, de la générosité joyeuse et de l’amour. Je veux parler de la famille !

« L’idéologie du genre, le mépris de la fécondité et de la fidélité sont les nouveaux slogans de cette révolution. Les familles sont devenues comme autant de Vendée à exterminer*. On planifie méthodiquement leur disparition, comme autrefois celle de la Vendée.

Laissez un commentaire Lire la suite

Un médecin chante « Joyeux anniversaire » à chaque enfant qu’il aide à mettre au monde : chaque enfant est « important »

andrew-jaja.jpgLe Docteur Carey D. Andrew-Jaja (à gauche).

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Au Magee-Womens Hospital of UPMC [à Pittsburgh (USA)], le Docteur Carey D. Andrew-Jaja célèbre la naissance de chaque nouvel enfant qu’il aide à mettre au monde en chantant « Joyeux anniversaire ». Cette chanson donne le sourire à tous les visages rassemblés dans la pièce.

« J’aime chanter, mais ce rôle particulier, chanter aux bébés, à commencer alors que j’étais encore interne, a-t-il expliqué dans une vidéo de l’UPMC. « Il y avait un homme, un gynécologue-obstétricien expérimenté parmi le personnel qui aimait chanter et, alors qu’il se préparait à partir à la retraite, il me dit : « Andy, est-ce que tu chantes des chansons à tes bébés ? », je lui répondis « Non, c’est ton truc » et il continua : « Allez, fais-le ». Alors j’ai commencé à le faire. Il m’a passé le flambeau et je l’ai accepté ; j’ai commencé à chanter des chansons à mes bébés depuis lors et je continue de le faire à chaque fois qu’il en vient au monde. »

Laissez un commentaire Lire la suite

Les étonnants bénéfices de l'école à la maison : 22 milliards d'économie

homeschooling-Etats-Unis-ecole-maison-milliards-dollars-contribuables-epargne-22.jpg

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

Il a suffi d’un calcul simple pour estimer les économies réalisées par les caisses publiques aux Etats-Unis grâce à l’essor du « homeschooling ». Le Pioneer Institute américain s’est contenté de comptabiliser le nombre d’enfants bénéficiant de l’école à la maison dans les Etats où leur enregistrement est obligatoire, et de le multiplier par le coût moyen d’un élève fréquentant une école financée par les pouvoirs publics. Cela a permis de faire une projection au niveau national : en moyenne, chaque année, cette pratique épargne aux contribuables américains la coquette somme de 22 milliards de dollars, soit près de 19 milliards d’euros.

Dans l’Etat du Wisconsin, les économies représentent plus de 200 millions de dollars par an. En Californie, beaucoup plus peuplé, on atteint près de 2 milliards de dollars, tandis que les sommes épargnées grâce aux homeschoolers de New York et du Texas se montent respectivement à 1,7 et à 1,2 milliards.

22 milliards dollars économisés aux Etats-Unis chaque année grâce au “homeschooling”

Ce sont d’ailleurs des chiffres en augmentation constante. D’une part, les pouvoirs publics dépensent de plus en plus pour le financement des écoles gouvernementales, alors même qu’un nombre croissant d’enfants sont sortis du système public du fait de ses résultats désastreux : ainsi le coût de la scolarisation publique d’un élève ne cesse de gonfler (l’économie correspondante augmente d’autant).

Laissez un commentaire Lire la suite

Le cardinal Medina Estevez dénonce la légalisation de l’avortement

cardinal-Medina-Estevez-legalisation-avortement-Chili.jpgLe cardinal Jorge Medina Estevez

Provient de Reinformation.tv

Alors que le projet de dépénalisation de l’avortement a obtenu la majorité du congrès du Chili, et que le tribunal constitutionnel chilien vient d’accepter d’examiner le recours formé par l’opposition de droite, le cardinal Jorge Medina Estevez a publié une lettre dans le journal El Mercurio où il accuse clairement les politiques d’avoir légalisé l’avortement.

« Je dis légalisé parce que la dépénalisation est un euphémisme qui vise à déguiser, avec l’aval de l’Etat, cette réalité crue – l’autorisation que l’on octroie, en négation du plus fondamental des droits humains, d’enlever la vie à un être humain innocent, c’est-à-dire pour l’assassiner, pour utiliser la claire terminologie du Pape François », a-t-il écrit.

Le cardinal a rappelé à cette occasion l’aphorisme juridique que lui enseignait jadis son « remarquable professeur de droit civil don Victor Delpiano » : « Les choses sont ce qu’elles sont, et non ce que l’on dit qu’elles sont. »

Laissez un commentaire Lire la suite

Bonne nouvelle : l’avortement recule

Greg_Abbott.jpgLe gouverneur du Texas Greg Abbott (au centre) a signé aujourd’hui un projet de loi qui évitera aux contribuables d’avoir à financer les avortements par le biais de leur régime d’assurance.

Par le Père Mark Hodges — traduit par Campagne Québec-Vie

Austin, Texas, 15 août 2017, (LifeSiteNews) — Le gouverneur du Texas Greg Abbott, a signé aujourd’hui un projet de loi restreignant le financement, provenant de l’État, pour les assurances avortement.

La nouvelle loi évitera aux Texans d'avoir à financer l’avortement à travers leur régime d'assurance.

« En tant que croyant ferme des valeurs du Texas, je suis fier de signer une loi qui garantit qu'aucun Texan ne sera jamais obligé de payer pour une procédure qui met fin à la vie d'un enfant à naître », a déclaré le gouverneur Abbott. « Cette loi interdit aux fournisseurs d'assurance de forcer les assurés de subventionner les avortements. Je suis reconnaissant envers la législature du Texas de mettre ce projet de loi sur mon bureau et de travailler pour protéger la vie innocente en cette session spéciale ».

Laissez un commentaire Lire la suite

« Festivités » Gay à Montréal : ce que vous ne savez peut-être pas

parade-gaie.jpg

Par Augustin Hamilton

En cette année du 150e anniversaire de la confédération du Canada et du 375e de la fondation de Montréal, des « festivités » LGBT (11 au 20 août) sont en train de se dérouler à Montréal pour fêter ledit 150e.     

On pourrait légitimement se demander en quoi la confédération du Canada aurait à voir avec les groupes LGBT, car ce n’est pas la reconnaissance des « droits » de ceux-ci, qui a été instituée alors. Quoi qu’il en soit, de telles manifestations (trop souvent indécentes), ne peuvent nous laisser indifférents.

En effet, les groupes LGBT font énormément de pression sur les gouvernements, les institutions et les particuliers (aidé en cela par les gouvernements et les institutions qui lui sont favorables), pour faire avancer leur idéologie nocive et le mode de vie venant avec, partout dans le monde et jusque dans les écoles, contre notre gré, et pour nous bâillonner face à cette idéologie qui s'oppose (entre autre) au vrai mariage.

Laissez un commentaire Lire la suite

1/5 des poissons de rivière mâles se sont féminisés, entre autres à cause de la pilule

pilule-Poissons-males-feminises.jpgUne étude révèle l’acquisition de traits féminins chez les mulets, au large de la côte basque.

Par Clémentine Jallais (Reinformation.tv)

Ce n’est pas la première étude sur le sujet et ce ne sera pas la dernière. Mais bizarrement, les écologistes impénitents font la sourde oreille et feignent de ne pas voir passer ces témoignages pluriels d’universitaires reconnus, pour certains même adeptes du réchauffement et défenseurs de « GreenPeace », comme le Pr Paul Johnston ! Ici, c’est le Pr Charles Tyler qui livre les résultats d’une énième enquête sur les effets catastrophiques des produits chimiques déversés en amont des stations d’épuration dans les eaux douces. Sur cinquante sites étudiés, 20 % des poissons mâles ont des caractéristiques féminisées – et la pilule n’y est pas étrangère, loin s’en faut.

Les poissons transgenres ? Très XXI e siècle…

Des transgenres, voilà l’avenir radieux de ces poissons à qui on fait avaler à l’insu de leur plein gré des hormones féminines… Selon un article du Telegraph, le professeur Charles Tyler, de l’Université d’Exeter, doit présenter ces résultats alarmants lors de la conférence d’ouverture du colloque du 50e anniversaire de la Société des pêches dans les îles britanniques cette semaine.

Laissez un commentaire Lire la suite

Traduction intégrale de la conférence du cardinal Raymond Burke du 22 juillet 2017 : « Développer une vie de paix selon le Cœur de Marie »

cardinal_burke.jpgLe cardinal Leo Raymond Burke

Par Son Excellence le cardinal Leo Raymond Burke — traduit par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

Le cardinal Raymond Burke a donné le 22 juillet 2017 une conférence au 32e Forum annuel « Church Teaches » (« L’Eglise enseigne »), à Louisville dans le Kentucky. Je vous propose ici ma traduction du texte intégral de cette conférence, disponible ici dans sa version originale. Sous le titre Développer une vie de paix selon le Cœur de Marie, le cardinal a livré ses réflexions sur « la confusion, la division et l’erreur » qui ont pénétré jusqu’à l’intérieur de l’Eglise, et sur l’attitude qu’il faut avoir à leur égard. Un très beau texte, qui répond notamment aux questions posées par certaines paroles et attitudes du pape François. Cette traduction n’a pas été officiellement validée par le cardinal Burke, merci de le signaler en cas de reprise de ses éléments en renvoyant vers cette page et vers la source en anglais. – J.S.

J’ai participé récemment à une conférence de trois jours sur la sainte liturgie à laquelle assistaient également de nombreux jeunes et bons prêtres. J’ai eu plusieurs occasions pour évoquer avec eux leur ministère sacerdotal. Comme je l’ai expérimenté dans la plupart des lieux où je me rends, les prêtres ont exprimé une grande inquiétude à propos de la situation où se trouvent le monde et l’Eglise. C’est une situation que l’on peut décrire le plus simplement à l’aide de ces mots : confusion, division et erreur. Vers la fin de la conférence, un jeune pasteur d’âmes s’est approché de moi et m’a demandé : « Eminence, pensez-vous que nous sommes à la fin des temps ? » L’expression de son visage montrait à quel point cette question était sincère ainsi que la profonde inquiétude qui l’avait suscitée. Je n’ai pas hésité à répondre : « Cela se pourrait. »

Laissez un commentaire Lire la suite

Un bébé de 35 semaines survit à l’avortement ; il fut sauvé par une infirmière qui l’a entendu pleurer dans un sac en plastique.

baby-asian-1.JPG

Par Cassy Fiano (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Des nouvelles en provenance de Chine nous racontent l’histoire d’un petit bébé ayant survécu à l’avortement.

La Chine est l’un des pires pays en termes de violations des droits humains, surtout en ce qui concerne l’enfant à naître. Elle fait partie de la poignée de pays qui autorisent des avortements tardifs ; les politiques de régulation démographique ont fait que les femmes chinoises sont soumises aux avortements forcés, à la stérilisation ainsi qu’à d’autres abus. Cet état de fait est largement imputable à la politique restrictive chinoise des deux enfants – précédemment c’était la politique de l’enfant unique – les couples doivent toujours d’abord obtenir une autorisation. Si cela leur est refusé, ils risquent de payer des amendes, de perdre leurs emplois, d’être littéralement traînés dans la rue et d’être forcés à l’avortement. Le gynécide est très répandu en Chine et on estime que plus de 23 millions d’enfants à naître y sont avortés chaque année.

Avec tant d’avortements, il est inévitable que certains de ces bébés survivent. Mais que se passe-t-il quand ils survivent? Dans ce cas du moins, le bébé a été placé dans un sac en plastique afin qu’il meure asphyxié. Mais le bébé fut secouru et il survécut.

Laissez un commentaire Lire la suite

À mesure que vous grandissez, ainsi vos robes le devraient-elles également

woman_modest_dress.jpg

Par Melanie Pritchard (LifeSiteNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Il y a peu, alors que j’étais en vacances dans le Missouri, ma fille Ella, qui venait d’avoir 4 ans, m’a accompagnée au centre commercial voisin pour y faire du magasinage. Une vitrine d’un magasin de mode vestimentaire pour adolescentes et jeunes adultes a attiré mon attention ; on pouvait y lire « Tout à $5 ».

J’y suis entrée pour voir s’il y avait vraiment quelque chose de sympa à acheter vu le bas prix. Ella s’est engouffrée dans un autre rayon présentant ce qu’elle pensait être des robes de princesse. Ella connaît très bien les couleurs, les textures et les tissus attirants des robes de princesse car elle en porte 80 % du temps. Certains jours, elle est Cendrillon, d’autres, elle devient Raiponce, et ainsi de suite. Elle aime chacune des 8 petites robes enchanteresses, dont la plus grande partie a été généreusement offerte par l’une de ses grand-mères. Comme nous visitions le Missouri et que je n’avais pas emporté ses robes de princesse de tous les jours, il est probable que cela devait lui manquer.

Alors que je parcourais les cintres des vêtements à 5 $, Ella n’arrêtait pas d’attirer mon attention pour me dire quelles robes elle avait trouvées. Elle était ravie et toute excitée de voir toutes ces robes attirantes à sa taille, pendues au même endroit. Elle m’appela en criant : « Maman, je veux en essayer une, celle-là. ». Je souris, et lui répondis : « Chérie, ces robes sont faites pour les grands » et retournai à mon rayon, sachant qu’il n’y avait rien dans le magasin pour une petite fille de 4 ans.

Laissez un commentaire Lire la suite