M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Plus de 20 000 pro-vies marche pour la vie en Croatie

croatia_march_for_life_2017_.jpgMarche pour la vie à Zagreb

Par Ivan Mihanovié traduit par Campagne Québec-Vie

Zagreb, Croatie, 23 mars 2017 (LifeSiteNews) - des milliers de Croates, ayant parmi eux le vice-premier ministre de Croatie, ont marché dans Zagreb, capital de la Croatie, et dans la ville de Split située au sud du pays, lors de la seconde marche nationale annuelle pour la vie

Selon les estimations, 20 000 pro-vies ont marché à travers le centre-ville de Zagreb et plus de 5000 à travers celui de Split. La marche, dans chacun des deux lieux, a attirée l’attention des média, alors que la Cour constitutionnelle de Croatie a rendu plus tôt cette année une décision qui demande au parlement de changer la loi sur l’avortement endéans les deux prochaines années.

Plus précisément, la Cour constitutionnelle, après 26 ans de délais, s’est finalement prononcé sur la « constitutionnalité » de la loi sur l’avortement, qui a été instituée en 1978 pendant le régime communiste. La Cour a déclaré en substance, que la loi était inconstitutionnelle et a demandé un changement de la loi. En attendant, la loi actuel qui autorisait l’avortement sur demande jusqu’à 10 semaine de grossesse, reste en place.

Laissez un commentaire Lire la suite

La vie extrêmement courte d'un bébé prématuré « a touché plus de vies que ce que j'aurais jamais pu imaginé »

bebe_premature.jpgLe bébé Walter a été placé dans les bras de sa mère après sa naissance

Par Lisa Bourne traduit par Campagne Québec-Vie

Colorado Spring, Colorado, 15 mai 2017 ( LifeSiteNews ) - Une photo d'une mère qui tient son fils prématuré, né d’une fausse couche, offre avec efficacité un regard poignant sur la vie à naître.

L'image, récemment partagée sur Facebook, montre une très nette photo de l'enfant parfaitement formé dans les bras de sa mère.

Ensuite, de moins en moins nettement sur l’image, la main et le visage de la maman sont montrés, la couverture enveloppant son fils, et la partie de sa robe d’hôpital sur son cœur où il est étendu. Au loin, on voit la rampe du lit d'hôpital, complétant le cadre (pour voir tous détails de la photo, regardez la publication partagée par Save the Storks).

Mais rien de tout ceci n'est aussi clair que l'enfant dans ses bras.

Avec l'image émouvante de son fils entièrement formé, maman Lexi a exposé en détails le récit de la perte de son enfant dans la publication, partagé par Save the Storks. 

Laissez un commentaire Lire la suite

Pourquoi Notre-dame de Fatima est-elle si préoccupée par la Russie ?

soldats_russes.jpgTroupes Russes alignées pour la marche des communistes au Kremlin

Par John-Henry Westen traduit par Campagne Québec-Vie

4 mai 2017 (LifeSiteNews) - Lorsque j'ai fait de la recherche sur Fatima pour plusieurs rencontres où j'ai pris la parole cette année, j'ai été confronté à plusieurs reprises à l'insistance de Notre Dame sur la consécration de la Russie. Notre Dame a promis qu'après qu'elle aie été faite, et que la pratique des Cinq Premiers Samedis de réparation aie été suivie,  la Russie se convertirait et qu'une période de paix serait donné au monde. Sinon, averti la Reine des Cieux, la Russie « répandra ses erreurs à travers le monde, causant des guerres et des persécutions contre l'Église. » Elle a ajouté, « Les bons seront martyrisés, le Saint Père aura beaucoup à souffrir, de nombreuses nations seront éliminées. »

« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera, » a-t-elle dit. « Le Saint Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et un temps de paix sera accordé au monde. »

De fait, le Pape Saint Jean-Paul II a confié le monde au Cœur Immaculé (de Marie) en 1984, mais nous attendons toujours cette période de paix. Nous avons vu plus de guerres, massacres, martyrs, et d'avortements dans la deuxième moitié du siècle dernier que jamais auparavant. curieusement, nous n'avons pas vu l'anéantissement de nations diverses. Mais qu'est-ce que cela a bien à voir avec la Russie?

Laissez un commentaire Lire la suite

Un bébé sauvé de l’avortement après que sa mère l’ait vu bouger sur l’échographie

bebe_sauve_par_echographie_1.JPGUn bébé bien vivant

Par LiveActionNews traduit par Campagne Québec-Vie

Une absence de règles. Un test de grossesse maison donnant deux faibles lignes. Lorsque je découvris il y a quatre mois que j’étais enceinte, j’ai paniqué.

Je n’avais pas peur pour les mêmes raisons pour lesquelles une femme enceinte de 21 ans pourrait avoir des peurs. Oui je suis jeune, mais j’ai une relation d’amour, je suis financièrement stable, j’ai une famille qui est là pour moi et qui me supporte. Si j’avais peur, c’est que cette grossesse pouvait être dangereuse pour moi.

Il y a trois ans de cela, mon petit ami, Darren fut diagnostiqué avec le cancer des testicules. Le traitement par radiations, avec lequel on l’a soigné, lui a sauvé la vie, cependant ce traitement pouvait lui causer de sérieux problèmes pour avoir des enfants. Il a été prévenu que s’il venait à en avoir, qu’il pourrait naître avec des déformations et que la mère de cet enfant, pourrait être lésée par cette grossesse.

 

Laissez un commentaire Lire la suite

Un sac contenant la dépouille d'un bébé avorté tombe d'un camion à ordures, un témoin raconte ce qu'il a vu

 bebe.JPG

Par LifeNews (a originellement paru sur National Right To Life News Today) traduit par Campagne Québec-Vie

Je cherchais à donner réponse à un autre reportage saluant l’avorteur Willie Paker, lorsque je tombai par hasard sur un article que j’avais déjà lu il y a un an ou deux. Écrit par Ross Douthat, ce chroniqueur du New York Times, le titre de son fameux article était: “Looking Away From Abortion.” (Éloigner son regard de l’avortement.)

Dieu le bénisse, M. Douthat commençait son article avec un extrait d’un essai qui a paru dans “Mortal Lessons: Notes On The Art Of Surgery,” (Leçons mortelles: notes sur l’art de la chirurgie), un magnifique livre écrit en 1976 par le Dr. Richard Selzer. Le titre de son essai est “You saw and you know” (Vous avez vu et vous savez). Ce que Selzer a vu est un parfait exemple de ce qui pourrait vous choquer le plus. Après le passage du camion à poubelles, le Dr. Selzer trouva les restes « d’une chose étrange sur le pavé »

Mais la « chose » n’était pas une « chose » du tout, mais bien des parties de bébé avorté qu’un hôpital 

«  avait mis avec des déchets, au lieu de l’enterrer ou de l’incinérer. Ce n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours mais, ça n’arrive qu’une fois dans une vie, allégua le directeur dudit hôpital. »

Laissez un commentaire Lire la suite

12 ans après qu'elle ait été affamée à mort, n’oublions jamais Terri Schiavo

terri_schiavo_1.JPG Terri Schiavo

Par LifeNews traduit par Campagne Québec-Vie

Chaque année j’écris pour honorer ma soeur, Terri Schiavo, à la date de l’anniversaire de sa mort, le 31 mars, et je réfléchis sur l’état de notre nation en ce qui concerne le traitement des personnes vulnérables, du point de vue médical.

Pour ceux qui ne se souviennent pas, à l’âge de 26 ans, Terri a fait une chute, encore inexpliquée, alors qu’elle était seule à la maison avec son mari, Michael Schiavo. Elle eut de cette chute une grave lésion cérébrale. Malgré de nombreuses caractéristiques qui portaient à croire qu’elle était proche de la mort dans les années qui ont suivi sa blessure, Terri n’était pas mourante et ne souffrait d’aucune maladie mortelle. Elle n’était ni branchée à des machines ni en état de « mort cérébrale ».

Malheureusement, après quelques années de prise en charge de Terri, Michael, qui était son curateur, a perdu tout intérêt pour sa jeune épouse, blessée au cerveau mais d’autre part en bonne santé, et a finalement demandé aux tribunaux l‘autorisation de l’affamer et de la laisser se déshydrater délibérément jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Laissez un commentaire Lire la suite

En Australie, Baby Bee Hummingbirds transforme les embryons surnuméraires en bijoux

 bijoux_macabres.jpg

Photo de droite « bijoux » d'embryons

Par Jeanne Smits (Réinformationtv)

Comble de mauvais goût ou signe d’une perte absolue du sens des réalités ? Il a fallu quelques vérifications avant de présenter ici cette information qui semble proprement incroyable : une société artisanale australienne, Baby Bee Hummingbirds, propose de transformer les embryons surnuméraires en bijoux pour leur donner une fin « digne ». Non, ce n’est pas un mauvais canular ni un fake news : il y a réellement des familles, des mères qui font fabriquer des bagues ou des pendentifs à la suite d’une fécondation in vitro pour garder sur elles des embryons qui n’auraient pas été utilisés pour obtenir une grossesse.

Le pire, c’est qu’il ne s’agit pas de leur part d’une option « ultralibérale » ou « mercantiliste » comme on l’entend souvent dire à propos des évolutions de plus en plus surréalistes de la culture de mort. Sincèrement attachées à ces plus petits des tout-petits dont elles savent bien qu’il s’agit de minuscules êtres humains, ces mamans cherchent en quelque sorte à les honorer, peut-être pour ne pas vivre avec l’atroce conscience de les avoir fait fabriquer pour les faire tuer, au cours d’une procédure qui se moque largement de la valeur unique de la vie humaine.

Laissez un commentaire Lire la suite

La « neutralité » de l’État et la « fœtusophobie » : deux poids, deux mesures

drapeau_de_la_marche_nationale_pour_la_vie_2017.jpg

Drapeau de la Marche nationale pour la vie

Par Éric Lanthier, animateur du Tour d’horizon sur les ondes du 92,7FM

La semaine dernière, le maire d’Ottawa a mis en valeur ses couleurs « fœtusophobes ». Jim Watson cherchait à empêcher les Pro-vie d’hisser à nouveau leur drapeau sur le terrain de l’hôtel de ville d’Ottawa alors qu’en 2014, il avait hissé celui du lobby LBGT: deux poids, deux mesures diront plusieurs citoyens de bonne foi.

Le 11 mai dernier à Ottawa, le mouvement Pro-vie a réussi à mobiliser plusieurs milliers de sympathisants à la cause des enfants à naître. Pendant que les défenseurs des plus vulnérables étaient réunis sur la colline parlementaire, automobilistes, cyclistes et piétons pouvaient voir le drapeau Pro-vie hissé sur le terrain de l’hôtel de ville d’Ottawa. Ce drapeau ne faisait pas que des heureux. Bien au contraire, il suscita l’émoi de huit conseillers municipaux ainsi que du maire Jim Watson.

Des conseillers outrés

Après avoir pris connaissance que le drapeau Pro-vie flottait sur l’enceinte de l’hôtel de ville, sept conseillers municipaux dénoncèrent le fait que la ville d’Ottawa avait permis une telle action. Leur missive trouva écho non seulement auprès d’un huitième conseiller mais également auprès du maire Watson lui-même. Effectivement, la réaction de ses huit conseillers amena le maire d’Ottawa à choisir son camp et à se ranger derrière les « fœtusophobes¹ ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Un spécialiste déclare que les jeunes deviennent transsexuels parce que c’est à la mode

 

hopital_lady_cliento.JPGHôpital Lady Cliento de Brisbane, Australie, où se trouve la clinique du genre

Par l'abbé Mark Hodges traduit par Campagne Québec-Vie

Brisbane, Australie,12 avril 2017 (LifeSiteNews) - Les enfants pensent que c’est génial d’être transsexuel et beaucoup essaient de définir eux-mêmes leur propre identité, affirme un psychiatre australien.

Le psychiatre Stephen Stathis qui dirige la clinique du genre au Brisbane’s Lady Cilento Children’s Hospital (l'hôpital pour enfant, Lady Cilento de Brisbane) et qui est responsable du diagnostic de la dysphorie du genre, rapporte que « beaucoup » de jeunes « essaient d’être transsexuels afin de se distinguer. »

Il semble qu’il soit à la mode de se déclarer « transsexuel ». « Quelqu’un m’a dit, “Docteur Steve…Je veux devenir transsexuel, c’est la nouvelle tendance,” » relate Stathis.

Laissez un commentaire Lire la suite

Le congrès des États-Unis vote l’arrêt du financement de Planned Parenthood et se débarrasse de l’Obamacare

House-of-Representatives.jpg

Le congrès américain

Par Claire Chretien traduit par Campagne Québec-Vie

WASHINGTON, D.C., 4 mai, 2017 (Lifesitenews) – Le congrès américain a récemment voté, à 217 voix contre 213, l’arrêt du financement de Planned Parenthood ainsi que l’abrogation de l’Obamacare, envoyant son remplacement, le « TrumpCare », au Sénat.

The American Healthcare Act (AHCA) (la Loi américaine sur les soins de santé) enlève à Planned Parenthood la plus grande partie de son financement fédéral pour l’année prochaine.

L’AHCA est un type de projet loi qui n’a besoin que de 51 votes au Sénat, plutôt que de 60, pour passer. Ce type de loi, soumis à un processus appelé « rapprochement budgétaire », doit être essentiellement relatif au budget. Les groupes pro-vie se sont déclarés confiants que le langage employé dans l’AHCA passera l’examen relatif au budget, qui se tiendra au Sénat.

Le congrès était initialement censé voter sur le« TrumpCare » le 24 mars, mais les dirigeants républicains ont dû retirer le projet de loi après que de nombreux conservateurs s'y soient opposés. Ils ont rejeté ce projet de loi parce qu'il ne va pas assez loin pour abroger Obamacare.

Laissez un commentaire Lire la suite