M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Noël 2019

bébé Jésus

750 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste trois semaines -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce temps des fêtes, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le poids de l’avortement

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Phnh Phng/Pixnio

Les partisans de l’avortement ont généralement l’habitude de nier que celui-ci ait des effets néfastes tant physiques que psychologiques (et spirituels) sur les femmes. Or, voici le témoignage, comme tant d’autres, d’une jeune femme qui montre la vraie face de l’avortement : le regret, l’angoisse, les problèmes psychologiques, etc.

La jeune femme, qui se présente sous le nom de Clém, a 26 ans et vit avec un homme de 41 ans avec lequel elle a eu un enfant. L’homme en question avait déjà une fille, aussi sont-ils quatre dans la même maison. Elle explique, d’après La Mariée en Colère :

Tout a commencé il y a un an, à cette période j’ai senti en moi un changement inhabituel, au fond de moi et étant passée par là l’année précédente, je savais plus ou moins qu’un petit être avait pris place en moi pour faire son nid pour les 9 prochains mois. Or dans ma tête j’avais le sentiment que ce n’était pas le bon moment pour l’accueillir pour de multiples raisons (financières, professionnelles) et je savais que Papa n’était pas prêt pour un 3ème enfant puisqu’il n’en désire plus à 41 ans.

La jeune femme prit un test de grossesse qui s’avéra être positif. Partagée entre la joie et l’inquiétude, elle se rendit chez son médecin, puis prit un rendez-vous pour une échographie qui lui révéla qu’elle était enceinte de jumeaux. Dans la même journée, elle révéla à celui avec qui elle vivait l’état des choses :

J’ai donc pris mon courage et annoncé « Je suis enceinte » sans réaction de sa part et une tête d’enterrement figée sur son visage, j’ai ajouté « Et ils sont 2 ». A ce moment-là, j’ai vu que cette nouvelle ne lui plaisait pas du tout. C’est alors avec le cœur serré et une boule dans la gorge que je l’ai rassuré « Ne t’inquiète pas je vais interrompre la grossesse » et là il m’a répondu « OK ça va aller alors ! ».

Quelques jours plus tard, elle avorta par le moyen de la pilule abortive :

Sans entrer dans les détails, sachez que j’ai mieux vécu mon premier accouchement que cette IVG.

Suite à ça, oui je suis passée par une période de soulagement, mais la réalité m’a très vite rattrapée : mon anxiété s’est accentuée, j’ai découvert les crises d’angoisse et les crises de nerfs […]

Je l’assume et le dis haut et fort, oui j’ai le sentiment d’avoir tué mes enfants ! Croiser une femme enceinte, une poussette ou un nouveau-né est devenu pour moi une terrible torture…

Aujourd’hui à l’âge de 26 ans je suis sous antidépresseur, somnifère, anxiolytique et consulte depuis plusieurs mois un psychiatre et psychologue qui tentent de m’apporter du soutien et des solutions pour retrouver ma joie de vivre et goût à la vie, mais pour moi ça semble peine perdue je n’arriverai pas à oublier, à les oublier…

Je n’ai pas osé dire ce que je désirais au fond de moi et je les ai perdus pour toujours…

Laissez un commentaire

L’évêque de Spokane : les politiciens pro-avortement ne «devraient pas» recevoir la Communion dans mon diocèse


Mgr Thomas Daly, évêque de Spokane, aux États-Unis.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Le meurtre d’un enfant à naître est un acte extrêmement grave. Extrait de LifeSiteNews :

Un évêque catholique a averti les politiciens pro-avortement qui se disent « catholiques » et qui résident dans son diocèse qu’ils « ne devraient pas » se présenter pour recevoir la Sainte Communion.

« Les politiciens demeurant dans le diocèse catholique de Spokane, et qui persévèrent obstinément dans leur soutien public à l’avortement, ne devraient pas recevoir la Communion sans avoir d’abord été réconciliés avec le Christ et l’Église », écrit Mgr Thomas Daly, évêque de Spokane, citant le n° 915 du Droit canon [...]

Dans un tweet, l’évêque a dit que « le meurtre délibéré d’enfants à naître est un mal grave » et a appelé les catholiques à lire sa lettre du 1er février.

Selon le n° 915 du Droit canon : « Ceux qui persistent obstinément dans un péché grave manifeste, ne doivent pas être admis à la Sainte Communion. »

Laissez un commentaire

Un politicien athée et «gai» lance un parti pour combattre l’Église catholique et le conservatisme en Pologne

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Johannes Plenio/Pexels

Après l’Irlande qui a récemment succombé, serait-ce la prochaine attaque contre un pays catholique ? Extrait du The Telegraph :

Un athée homosexuel a lancé son propre parti dans le but de s’attaquer à l’état politique conservateur polonais et de limiter l’influence de l’Église catholique.

Robert Biedron a annoncé le nom de son parti, Wiosna (Printemps), devant une salle de conférence bondée à Varsovie dimanche, qu’il espère être le premier pas vers l’élimination du Prawo i Sprawiedliwość, (PiS, Loi et Justice), le parti conservateur au pouvoir qui entretient de solides liens avec l’Église.

Âgé de 42 ans, M. Biedron est devenu le premier député homosexuel du pays en 2011, avant de devenir maire de la ville de Slupsk [...] Il a quitté son poste à la fin de l’année dernière pour se concentrer sur la formation d’un nouveau mouvement politique.

[…]

Il a déclaré que Wiosna mettrait fin aux allégements fiscaux pour l’Église catholique, arrêterait les cours de religion à l’école et garantirait l’accès à la contraception et le droit à l’avortement jusqu’à la douzième semaine de grossesse.

[…]

« Quand il s’agit d’ambition, je le dis ouvertement : Je veux devenir le prochain premier ministre de Pologne et façonner l’avenir de notre politique », a-t-il déclaré.

Laissez un commentaire

Pologne : les mères de 4 enfants et plus vont toucher une retraite

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo (rognée) : BiblioArchives/Flickr

C’est grâce à une mesure votée par la Chambre basse du parlement que les mères ayant atteint 60 ans, n’ayant pas déjà une pension minimale de l’État, toucheront une retraite le 1er mars. Il ne reste plus que le passage de la mesure au Sénat pour qu’elle soit en vigueur. Extrait de Fdesouche :

Les députés polonais ont approuvé un projet du gouvernement pour payer des retraites minimales spéciales aux mères de quatre enfants et plus.

[…]

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a déclaré lors d’une conférence de presse la semaine dernière que son nouveau programme gouvernemental « maman 4-plus » était destiné à aider « les mères et grands-mères qui ont consacré leur vie à élever des enfants »...

Un geste à imiter. Heureusement qu'il n'y a pas de droits d'auteur sur les lois.

Laissez un commentaire

Le tribunal se prononce en faveur de l’arrêt des soins de Vincent Lambert


Vincent Lambert.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Ce qui équivaut à son arrêt de mort. Vincent Lambert est quadriplégique et plus ou moins incapable de communiquer depuis 10 ans. Cela fait plusieurs années que l’hôpital où il est gardé veut lui retirer tout support de vie, et nous sommes maintenant à un nouvel épisode de cette longue affaire. Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne s'est dernièrement prononcé, d'après Gènéthique :

« Le maintien des soins et traitements constitue une obstination déraisonnable… La volonté de Vincent Lambert de ne pas être maintenu en vie, dans l’hypothèse où il se trouverait dans l’état qui est le sien depuis dix ans, est établie », ont estimé les juges.

Remarquez le manque de prudence élémentaire chez les juges qui condamnent Vincent Lambert à mort, si ceux-ci se basent sur le rapport de 3 médecins (d'ailleurs contesté par 55 experts) qui affirme que Vincent Lambert n'a pas conscience de lui-même. Si celui-ci ne peut se prononcer, on ne peut donc pas affirmer qu'il veut mourir. Les juges se basent-ils sur l'hypothèse que M. Lambert aurait pu vouloir mourir avant d'être dans son état actuel ? cela n'indique pas forcément sa volonté actuelle. Quand bien même voudrait-il mourir que personne n'aurait le droit de le tuer.

De plus, 55 médecins s’occupant de personnes en état végétatif ou pauci-relationnel ont contesté l’expertise demandée par le tribunal à trois médecins. Les parents de Vincent Lambert en appelleront au Conseil d’État.

Laissez un commentaire

Le chef du nouveau parti pro-vie irlandais : L’avortement est une «tache» qui «doit être enlevée»


Hermann Kelly, chef du nouveau parti irlandais.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Ce serait une bonne chose s’il existait un parti pro-vie au Québec. Extrait de LifeSiteNews :

Hermann Kelly, fondateur du nouveau parti politique irlandais Irexit Freedom to Prosper Party (Parti de la sortie de l’Irlande [de l’Europe] pour la prospérité), a déclaré que son parti est pro-vie et que l’avortement est une « tache sur le nom de l’Irlande qui devrait être enlevée ».

« Comme aucune nation n’a d’avenir sans enfants, en tant que parti patriotique, nous sommes pronatalistes et soutenons les familles stables pour la procréation et l’éducation des enfants », a déclaré Kelly à LifeSiteNews dans une entrevue exclusive.

« La barbarie de l’avortement et le rabaissement général de la vie à son début et à sa fin sont une tache sur le nom de l’Irlande qui devrait être enlevée, » a-t-il ajouté.

Tout comme pour le Brexit au Royaume-Uni, l’Irexit est favorable à ce que l’Irlande quitte l’UE. Contrairement à presque tous les partis politiques britanniques et irlandais, l’Irexit est sans aucune honte pro-vie.

Laissez un commentaire

Avortement jusqu'au jour de la naissance

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : PxHere

Voici une vidéo produite par Jean-François Denis de ThéoVox Actualité, qui parle en détail du très récent élargissement légal de la pratique de l’avortement de 24 semaines jusqu’au jour de la naissance, et ce pour pratiquement n’importe quelle raison. M. Denis explique combien au Canada la situation est similaire par rapport à la pratique de l’avortement :

Laissez un commentaire

L’avortement jusqu’en cours d’accouchement ?

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : PxHere

C’est ce qu’apparemment propose un député démocrate de la Chambre des représentants de Virginie, qui répond aux questions qu’on lui pose que l’avortement serait encore possible au moment où la mère est en travail. Car jusque-là mène le raisonnement pro-avortement, et plus loin encore ira-t-il ; si l’enfant à naître n’est pas un être humain dès sa conception, il ne le sera pas pendant l’accouchement et ne le sera pas plus après la naissance, et nous nous dirigerons vers le meurtre (légal) des enfants nouveau-nés. Nous nous y dirigeons de toute façon avec l’euthanasie. D’après le compte Twitter, PrisonPlanet, de Paul Joseph Watson :

Un député démocrate de la Chambre de Virginie propose un projet de loi qui permettrait l’avortement alors que la mère est en travail. Peu importe vos vues sur l’avortement, c’est carrément de l’infanticide. Vraiment malade.

Laissez un commentaire Lire la suite

Une compagnie horlogère contre-attaque avec une vidéo la publicité de la firme Gillette sur la «masculinité toxique» ; ses ventes ont explosé

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : PxHere

Dernièrement, l'American psychological Association avait produit son dernier guide qui parlait de « masculinité toxique », récente notion qui déprécie l'homme normal.

Plus récemment encore, la firme Gillette avait publié une publicité qui reprenait l'idée de « masculinité toxique », obtenant pour résultat d'être fortement décriée, et ce, à forte raison.

En réaction, une compagnie d'hologerie, Egard, a produit une vidéo défendant la masculinité comme étant une bonne chose.

Le plus drôle dans toute l’affaire, c’est que la vidéo de la compagnie d’horlogerie Egard n’était en rien publicitaire… ce qui a eu pour résultat, ô combien recherché ordinairement, d’augmenter fulguramment les ventes d’Egard, au point d’être en rupture de stock devant la demande.

Laissez un commentaire Lire la suite

La nouvelle application de Microsoft étiquette Drudge Report, Breitbart et LifeSite comme sites de «fausses nouvelles»

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Image : geralt/Pixabay

Les géants de l’internet ne voient pas d’un bon œil les pro-vie et autres individus hautement suspects s’ébattre dans ce qu’ils considèrent comme une chasse gardée. Ce serait la moindre des choses s’ils avouaient plus clairement leur but, quand il s’agit de censurer les pro-vie par exemple, qui n’est autre que de les faire taire. Au lieu de cela, Microsoft, notamment, discrédite des sites dits conservateurs comme proclamateurs de « fausses nouvelles » au profit de véritables épandeurs de fausses nouvelles. Extrait de LifeSiteNews :

Microsoft est le dernier géant de la technologie à se décider de s’occuper de ce qu’on appelle les « fausses nouvelles », rajoutant une application sur son navigateur mobile qui avertit les utilisateurs de ne pas faire confiance à divers sites de nouvelles, dont un certain nombre de sites conservateurs.

NewsGuard est une extension, disponible sur la plupart des navigateurs, qui affiche une coche verte ou un point d’exclamation rouge à côté de la barre d’adresse de l’utilisateur, pour indiquer si les sites Web satisfont aux critères comme, « si le site publie régulièrement du faux contenu, révèle ses conflits d’intérêts, son financement ou fait publiquement des corrections en cas d’erreur ». Ceci est réalisé par une équipe de « journalistes formés et d’éditeurs expérimentés », plutôt que par des algorithmes.

« Nos évaluations Green-Red signalent si un site Web essaie de bien faire les choses ou s’il a plutôt un agenda secret ou s’il publie sciemment des mensonges ou de la propagande », ajoute-t-il.

NewsGuard est une fonctionnalité optionnelle gratuite que la plupart des utilisateurs doivent télécharger par eux-mêmes s’ils le souhaitent, mais Microsoft l’installe maintenant dans les versions mobiles de son navigateur Microsoft Edge [...] Les avertissements ne s’affichent pas par défaut [...]

Alors que certains sites Web de centre droit, comme The Federalist et Conservative Review, reçoivent une coche verte, d’autres, comme The Drudge Report, The Blaze, Breitbart et PJ Media, reçoivent des étiquettes d’avertissement. LifeSiteNews reçoit également une étiquette d’avertissement, NewsGuard affirmant fallacieusement que le site Web « ne respecte généralement pas les normes de base en matière d’exactitude et de responsabilité », qu’il a « dénaturé répétitivement la recherche médicale sur l’avortement » et ne manque « régulièrement de corrige [r] ou de clarifie [r] les erreurs ».

Dans un autre article, LifeSiteNews explique que non content d’abaisser la réputation des sites susmentionnés, NewsGuard accrédite des sites qui pour le moins se fourre le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate :

Devinez qui sont certains des organismes de presse que NewsGuard considère comme étant extrêmement dignes de confiance ? Mais, bien sûr, nul autre que The New York Times, Huffington Post, CNN, New York Daily News et le National Review on line. Ils se sont tous trompés de façon spectaculaire sur les étudiants de Covington. C’est ce que révèle un article de Breitbart, qui a bien illustré l’histoire de Covington, tout comme LifeSite, PJ Media, The Drudge Report et The Blaze, qui se voient accoler tous des étiquettes d’avertissement de NewsGuard.

Laissez un commentaire