M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Noël 2019

bébé Jésus

1866 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste deux semaines -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce temps des fêtes, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Élections Canada 2019 : Pour qui voter ?

Par l’historien Jean-Claude Dupuis, Ph. D. ― Photo : Capture d'écran du dernier débat des chefs 2019

Les élections, c’est comme la lutte. C’est arrangé, mais c’est amusant. Toutefois, la présente campagne fédérale est un spectacle raté. Aucun thème majeur, aucune idée nouvelle, aucune personnalité d’envergure. Je n’y ai pas porté beaucoup d’attention. Néanmoins, j’ai fait mon devoir de bon citoyen en écoutant le dernier débat des chefs. Voici mes impressions.

Justin Trudeau a mal paru. Son « charme » est usé. Le beau Brummel n’arrive plus à séduire. Il a défendu son bilan sans conviction, notamment dans l’affaire SNC-Lavalin. Il est toujours incapable de structurer correctement une phrase.

Andrew Scheer n’a pas eu peur, cette fois, de s’afficher pro-vie. Il a réparé la gaffe du premier débat. Mais en répétant, sans preuve convaincante, que Trudeau est un « menteur », il donne l’impression de vouloir cacher le fait que son programme n’est pas différent de celui de son adversaire. Néanmoins, il s’est démarqué sur la question de l’euthanasie en parlant de « protéger les plus vulnérables », alors que tous les autres chefs offraient une mort immédiate à la pauvre dame atteinte de sclérose en plaque qui posait la question. « Oui, ont-ils dit en chœur, nous élargirons la loi, car la vue de votre souffrance nous est insupportable. »

Jagmeet Singh m’a impressionné. Il est sympathique, il parle bien et il dit certaines vérités. Il faut du courage pour faire au Canada une carrière politique avec un turban sur la tête. Je lui accorde ce bon point. Mais il s’est trompé de pays. Il ferait mieux d’aller se battre pour l’indépendance du Pendjab.

×

Campagne de financement de Noël 2019

1866 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste deux semaines -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Yves-François Blanchet a du charisme. Il va réussir à sauver le Bloc québécois. Toutefois, il a le défaut congénital des péquistes : il est souverainiste sans être nationaliste. Le Bloc offre une alternative pour ceux qui veulent se débarrasser des libéraux, sans appuyer les conservateurs. Cependant, je ne vois pas l’intérêt de voter pour un parti qui ne vise qu’un statut d’opposition. Les Canadiens anglais dirigeront tous simplement le pays sans tenir compte du Québec, comme au temps de Stephen Harper.

Elizabeth May est éloquente et digne, mais elle ramène tout à la question des « changements climatiques ». Elle radote son idée fixe. Je ne crois pas à cette histoire de changements climatiques. De quel changement parle-t-on? D’un réchauffement ou d’un refroidissement? Les écolos ne prennent même plus la peine de le dire. L’expression « changements climatiques » suffit à créer un sentiment de peur et d’urgence. Les Verts sont des idéologues naïfs et infantiles. Rien de plus dangereux.

Maxime Bernier a eu le courage de critiquer la climato-paranoïa et l’invasion des faux réfugiés, mais son néolibéralisme économique l’amène à voir le monde du point de vue des riches. Lorsqu’il parle d’équilibrer le budget, on sait bien que cela se fera au détriment des classes moyennes et pauvres, et non pas au détriment des compagnies multinationales.

Si je votais avec mon cœur, j’appuierais le candidat du Parti de l’Héritage Chrétien qui se présente dans mon comté (Lévis), et qui a eu l’audace de projeter, durant sa campagne, le film pro-vie Unplanned.

Si je votais avec ma tête, j’appuierais le Parti conservateur, mais sans illusion. Il serait moins honteux pour le Canada d’être représenté par Andrew Scheer que par Justin Trudeau. Scheer est un catholique pratiquant, père de cinq enfants. Il est le seul chef en qui je peux me reconnaître un peu. Il pourrait éventuellement ralentir le rythme de la décadence, mais il ne reviendra en arrière sur aucune question morale, comme il l’a dit à moult reprises.

Alors, que faire?

Campagne de financement de Noël 2019. Merci de nous aider généreusement. L'objectif est de 7500$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire