M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Un évêque québécois dénonce le passeport sanitaire


Guy Desrochers, évêque de Pembroke (Ontario et Québec).

Par Geneviève De Vriendt (Campagne Québec-Vie) — Photo : Site du Diocèse de Pembroke

Lundi 20 décembre, Mgr Guy Desrochers a remis en question le passeport sanitaire dans sa déclaration aux fidèles du diocèse de Pembroke.

Sa déclaration va droit au but : pourquoi des passeports vaccinaux obligatoires pour les lieux de culte ? « … veuillez prendre note que les évêques du Québec n’ont même pas été consultés avant la publication de cette annonce qui m’apparaît totalement injuste pour une partie de nos fidèles, et qui, de toute évidence, ne comporte aucun fondement scientifique, puisque même les vaccinés peuvent être contaminés et en contaminer d’autres, comme l’ont révélé les scientifiques et les médias encore dernièrement. Si tel est le cas, comment pouvons-nous justifier cette idée d’imposer un passeport vaccinal, comme si, par magie, on pouvait ainsi éviter la contamination ? »

S’appuyant sur le droit canonique lui-même, l’évêque québécois rappelle que l’État ne doit pas enfreindre les lois de l’Église, « Je me demande sérieusement si la ligne de séparation entre ce que l’État peut et ne peut pas dicter aux diverses communautés religieuses ne vient pas d’être franchie avec cette obligation de présenter des passeports vaccinaux à l’entrée de nos églises. Le Code de droit canonique est pourtant clair : aucun fidèle ne doit être privé des sacrements. »

Lançant un puissant appel à ses fidèles, Mgr Desrochers les invite à oser, « interpeller vos représentants de gouvernement à modifier cette loi qui outrepasse en fait le rôle et le devoir qu’ils doivent jouer dans notre société. Leur rôle est terrestre, et nous reconnaissons que c’est Dieu lui-même qui leur a confié cette responsabilité, mais le nôtre est céleste, car le Christ lui-même nous confie la gérance spirituelle de son Royaume. Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu, nous dit notre Maître et Sauveur. »

Le Québec prie le chapelet en public pour la fin de la crise sociétale liée au covid. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire