M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Trudeau après le pouvoir


Justin Trudeau, Premier ministre du Canada.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo (rognée) : Presidencia de la República Mexicana, Attribution 2.0 Générique (CC BY 2.0), Wikimedia Commons

Le député fédéral Derek Sloan, candidat pro-vie dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada, écrivait dans un courriel adressé aux membres du parti :

J’étais à Ottawa hier [24 mars] pour faire mon devoir de député.

Nous avons vu Justin Trudeau essayer de tirer parti de cette crise sanitaire et économique nationale sans précédent [celle sanitaire c’est moins sûr*] pour s’emparer de pouvoirs considérables pour son gouvernement.

Cette prise de pouvoir anticonstitutionnelle, qui aurait donné à son gouvernement minoritaire une capacité illimitée de taxation et de dépenses pour les 18 prochains mois, a heureusement été contrecarrée par l’opposition.

Néanmoins, cet épisode illustre une fois de plus que Trudeau convoite la domination absolue sur nous tous, et que lui et son équipe considèrent les garanties de la démocratie parlementaire comme de simples pierres d’achoppement gênantes sur la route du pouvoir.

Rien de tout cela ne devrait nous surprendre. Trudeau est un homme qui, en 2013, a célèbrement manifesté son admiration pour la « dictature de base » de la Chine, très sérieusement.

Trudeau nous montre qui il est en tout temps. Pour vous convaincre des desseins despotiques de Trudeau, regardez les actes récents de son gouvernement en la matière du projet de loi C-8.

Qu’est-ce que le projet de loi C-8 ? Le 9 mars, alors que nous commencions tous à peine à saisir la gravité de la menace du COVID-19 et de l’effet sinistre qu’il aurait sur nos vies [comme les réactions disproportionnées*], les libéraux ont déposé le projet de loi C-8, qui vise à criminaliser ce qu’ils définissent comme « thérapie de conversion ».

L'article continue ci-dessous...

La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Alors qu’ils auraient dû rassembler des ressources et de l’énergie pour se préparer à cette catastrophe sanitaire et économique, les libéraux ont décidé de faire avancer le projet de loi C-8, leur soi-disant « interdiction des thérapies de conversion ».

Selon le projet de loi C-8, les efforts des parents visant à aider leur enfant à s’identifier au corps avec lequel il est né constituent une « thérapie de conversion » criminelle [si l’enfant pense appartenir à l’autre sexe]. Les parents seraient passibles d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans.

Pendant ce temps, donner à un enfant des hormones artificielles et pratiquer sur lui des chirurgies plastiques le mutilant sont définies comme « affirmation de genre », à laquelle les libéraux applaudissent.

Et ce, malgré les études qui révèlent que plus de 80 % des enfants qui remettent en question leur « genre » en viennent à accepter leur corps tel qu’il est depuis la naissance, avant l’âge de 18 ans.

En vertu du projet de loi C-8, les parents canadiens seront emprisonnés simplement pour avoir essayé d’aider leurs enfants à accepter ce qu’ils sont pendant une période de confusion.

Le projet de loi C-8 représente un empiétement grotesque de l’État sur les droits parentaux, mais pour un aspirant dictateur comme Trudeau, c’est tout naturel. Trudeau veut détruire le rôle d’éducateur de leur famille des parents. En fait, il veut détruire la famille. La famille est un obstacle pour tout dirigeant qui aspire au pouvoir absolu, et elle doit donc être affaiblie et détruite [en latin : delenda familia est !*].

Une législation comme le C-8 est essentielle à la mission de Trudeau. C’est pourquoi C-8 doit être rejeté [delendo C-VIII est !**].

Notons, au sujet de la course du parti conservateur à laquelle Derek Sloan participe, que le jour de l’élection du chef est toujours le 27 juin, jour où elle devait arriver, et que la nouvelle date limite pour devenir membre du parti conservateur a maintenant été placée au 15 mai.


*Commentaires d’Augustin Hamilton.

*Commentaire d’Augustin Hamilton, « delenda familia est ! » : la famille doit être détruite !

**Commentaire d’Augustin Hamilton, « delendo C-VIII est ! » : il faut détruire C-8.



Laissez un commentaire