M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La campagne de soutien au P. James Altman dépasse 4 000 donateurs et les 300 000 $


Le Père James Altman, curé de la paroisse Saint-Jacques le Majeur à La Crosse au Wisconsin.

Par David McLoone — Traduit par Campagne Québec-Vie

7 juin 2021 (LifeSiteNews) — Deux semaines seulement après le lancement d’une campagne de collecte de fonds pour le Père James Altman, connu pour avoir attaqué sans crainte le catholicisme « allégé », la plateforme LifeFunder de LifeSite a recueilli plus de 332 000 $ grâce aux généreuses contributions de près de 4 000 donateurs, tous en faveur du travail du Père Altman.

Le P. Altman a critiqué la hiérarchie catholique américaine, notamment la décision d’innombrables évêques de fermer les portes de leurs églises et de refuser la messe et les sacrements aux fidèles en période de grand besoin, ce qui lui a valu l’ire des médias laïques et de nombreux prélats.

Ce pasteur du Wisconsin a aussi fait face à de vives réactions de la part de la gauche politique depuis qu’il a fait irruption dans la sphère publique à l’automne 2020 avec son désormais célèbre discours vidéo « Vous ne pouvez pas être catholique et démocrate. » Dès sa sortie, la vidéo est devenue virale, cumulant plus d’un million de vues et attirant l’attention du monde entier sur le P. Altman, qui n’était que simple curé de la modeste paroisse de Saint-Jacques le Mineur à La Crosse, dans le Wisconsin.

Après la publication de son discours, le P. Altman a rapidement fait l’objet d’attaques de la part d’ennemis tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Église, son bureau recevant de nombreux messages d’opposition à sa position audacieuse en faveur de la vérité : « Nous avons reçu des lettres, des appels téléphoniques parmi les plus vils et les plus méprisables. J’ai reçu des messages terribles, vraiment immondes », a déclaré le Père Altman au rédacteur en chef de LifeSite, John-Henry Westen, en septembre.

La dernière tentative de faire taire le P. Altman est venue de son propre évêque, Mgr William P. Callahan, du diocèse de La Crosse, dans le Wisconsin. Fin mai, Mgr Callahan a demandé au P. Altman de démissionner prématurément de son poste à la paroisse de Saint-Jacques le Mineur, après des mois de menaces de « sanctions canoniques ». Auparavant, il avait demandé au P. Altman de cesser de diffuser ses messes en direct après avoir critiqué le programme du parti démocrate.

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Fort de ses convictions, le Père Altman refuse cependant d’abandonner sa paroisse en partant avant la fin de son mandat, ce qui a conduit Mgr Callahan à entamer le processus canonique de sa révocation. Ce processus entraîne de nombreuses dépenses, dont les frais d’avocat ne sont pas les moindres, ce qui a incité LifeSiteNews à lancer une campagne de collecte de fonds via sa plateforme LifeFunder.

Au cours des premières 24 heures, la campagne avait déjà dépassé son objectif de près du double des 100 000 dollars. Aujourd’hui, un peu moins de deux semaines plus tard, cette somme a dépassé les 300 000 dollars et continue de croître alors qu’il reste 25 jours pour faire un don.

Bien que cette somme dépasse probablement les coûts associés à la bataille juridique du Père Altman, celui-ci s’est engagé à donner une partie de l’argent supplémentaire à des organismes de bienfaisance de son choix, ainsi qu’à continuer de diffuser la « nourriture de ses brebis » en cette période d’incertitude.

Le P. Altman s’est entretenu avec Jim Hale, correspondant de LifeSiteNews, quelques jours seulement après qu’on lui ait demandé de démissionner et après que des centaines de milliers de dollars aient déjà été versés par de généreux supporters.

Il a exprimé sa profonde gratitude pour le soutien « extraordinaire » des lecteurs de LifeSite, décrivant leur générosité comme « un témoignage pour moi du fait que nous touchons les gens dans le monde entier avec la profondeur de notre foi, avec les vérités de notre foi ».

En plus des laïcs du monde entier, la fidélité inébranlable du P. Altman à la vérité lui a valu le soutien ouvert de Mgr Joseph Strickland de Tyler, au Texas.

« Le Père James Altman a des problèmes parce qu’il dit la vérité », a observé Mgr Strickland dans un tweet du 24 mai. « Je l’ai d’abord soutenu lorsqu’il a dit la vérité avec grande audace pendant l’élection. Je continue à le soutenir pour avoir dit la vérité en Jésus-Christ. Il inspire beaucoup de gens à garder la foi en ces jours sombres. Prions pour lui. »

En fait, c’est précisément la ferme prédication du P. Altman qui lui a causé tant de problèmes avec les autorités de l’Église. Dans une homélie du dimanche de Pentecôte, le P. Altman a déclaré à sa paroisse : « ils veulent ma tête sur un plateau. Ils veulent ma tête maintenant pour avoir dit la vérité. Je me suis apparemment créé des ennemis dans la hiérarchie ».

Mais n’étant pas du genre à se laisser faire, le P. Altman a répliqué : Pour paraphraser le grand, très grand cardinal Burke, « Quand je mourrai, je me tiendrai devant le Souverain Juge, le Seigneur, pas devant un évêque de l’Église, ni, comme le grand cardinal Burke l’a spécifiquement dit, devant l’USCCB [la Conférence des évêques catholiques des États-Unis]. »

Au contraire, le P. Altman s’est tenu fermement aux vérités qu’il a constamment prêchées et qui lui ont valu l’admiration d’innombrables catholiques fidèles dans le monde entier. À cause de cela, Mgr Callahan l’a accusé d’être « diviseur et inefficace ».

« Je ne sais pas comment un prêtre ordonné, ou un évêque ou un cardinal, pourrait ne pas nourrir ses enfants », a répondu Altman. « Mais je sais ceci. Je ne suis pas celui qui divise. Je ne suis pas celui qui est inefficace. Je ne suis pas celui qui manque de respect à ma fonction. »

« [Les évêques] ont fait un excellent travail de division. Ils ont fait un excellent travail en étant inefficaces et ils ont fait un excellent travail en manquant de respect à leur fonction, tout seuls, sans aucune aide de ma part. »

« Jésus a averti les Apôtres et nous-mêmes que si le monde le haïssait, il nous haïrait aussi, simplement parce que nous essayons d’être fidèles. En d’autres termes, le monde sera divisé par la vérité », a-t-il poursuivi. « Il y aura nous qui sommes fidèles, qui suivons la vérité, divisés de ceux qui ne sont pas fidèles et qui s’opposent à la vérité ».

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire