M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Comment refermer la terrible boîte de Pandore de l'euthanasie


Photo : aijiro/Adobe Stock

Vous vous souvenez quand on justifiait la dépénalisation de l’euthanasie en disant que ce ne serait que pour les personnes « en fin de vie » qui souffraient atrocement et n’avait aucun espoir de s’en sortir? Vous vous souvenez comment on traitait les pro-vie d’alarmistes — voire de conspirationnistes — quand nous prédisions que l’euthanasie deviendrait rapidement non seulement un service banalisé de « suicide sur demande », mais qu’il serait « offert » aux personnes en santé quoique déprimées et vulnérables, ainsi qu’aux enfants ?

Si vous ne croyez pas que nous prédisions tout cela, même en 2010, bien avant la dépénalisation de l’euthanasie au Québec en 2014, suivie de la dépénalisation au Canada en entier en 2016, vous pouvez lire le mémoire que nous avons déposé en 2010 à la « Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité. » Vous y verrez là que nous avons prévu tous les dérapages qui aujourd’hui remplissent les pages de nos journaux. Avons-nous une boule de cristal? Non, nous n’avons qu’un simple désir de connaître la vérité et de la dire. C’est très peu, mais aujourd’hui c’est beaucoup.

Qu’en est-il pour la suite? Comment remettre les choses en ordre, comment refermer cette terrible boîte de Pandore qui est la dépénalisation de l’euthanasie (et de l’avortement)?

Là aussi, nous avons notre diagnostic et le remède : la société se meure d’apostasie et doit retourner à Dieu. Je l’ai expliqué en long et en large au comité parlementaire sur l’euthanasie à Ottawa. Vous pouvez lire mon intervention ici. Prêteront-ils l’oreille, ou durciront-ils encore une fois leur cœur? L’histoire nous le dira; mais peu importe ce qu’ils feront, nous aurons fait notre devoir ! 

Pour la Vie,


Georges Buscemi
Président de Campagne Québec-Vie

L'article continue ci-dessous...
Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Nos articles de la semaine :


Vigile 365 : Deux cœurs. Deux âmes. Deux vies !
Tous les matins de l’année, une Vigile a lieu proche de la station Berri-UQAM. Elle a été initiée en février 2020 par son organisateur Brian Jenkins. Les gens se rencontrent pour prier pour la vie et honorer les enfants à naître.


Le Collège des médecins du Québec est critiqué pour avoir justifié l'euthanasie des nourrissons gravement malade
Le Collège des médecins du Québec est critiqué par des groupes de défense des droits pour avoir proposé que l’euthanasie des nouveau-nés gravement malades devienne légale.


Italie : le pro-vie Lorenzo Fontana élu président de la Chambre des députés
Bonne nouvelle, suite aux élections italiennes du 25 septembre, le député de La Lega, Lorenzo Fontana, a été élu à la majorité absolue (c’est-à-dire, avec plus de la moitié des voix de la Chambre) président de la Chambre des députés d’Italie, ouvrant ainsi la possibilité au prochain gouvernement de se former avec probablement Giorgia Meloni de Fratelli d’Italia comme premier ministre.


Remettre à l’honneur « la suprématie de Dieu et la primauté du droit » afin de protéger les plus faibles
Nous sommes foncièrement opposés à l’introduction et à tout élargissement de l’AMM, notamment parce que l’AMM viole l’esprit du préambule de la Constitution canadienne : « Attendu que le Canada est fondé sur des principes qui reconnaissent la suprématie de Dieu et la primauté du droit. »


Une étude révèle que 6 femmes sur 10 ayant pris la pilule abortive ont souhaité obtenir de l’aide ou un soutien émotionnel par la suite
Une nouvelle étude d’un groupe de soutien pro-vie aux femmes ayant avorté a révélé que la plupart des femmes qui ont subi un avortement chimique ont cherché ou désiré recevoir de l’aide après avoir tué leur bébé à naître.


Un obstétricien déplore les effets secondaires « très graves » et « sans précédent » de vaccins covid sur les femmes enceintes et les bébés
Les vaccins COVID-19 à base d’ARNm de Pfizer et Moderna ont causé des effets secondaires « très graves » aux femmes enceintes, selon le Dr James Thorp, 42 ans, gynécologue-obstétricien.


Victoires de parents contre les idéologues LGBT qui veulent endoctriner leurs enfants
Face à un déluge apparemment constant de mauvaises nouvelles, il est véritablement important de marquer nos victoires culturelles. Il est vrai que le mouvement LGBT a infiltré et pris le contrôle du système scolaire public, du contenu du programme scolaire à la célébration du « mois des fiertés ». Mais il est également vrai que le mouvement croissant de défense des droits parentaux a créé un contrecoup efficace et accumule régulièrement les victoires.


Un homme d’Ontario demande l’euthanasie pour éviter de se retrouver sans abri
Amir Farsoud (54 ans), qui vit à St Catharines en Ontario, a fait une demande d’euthanasie (Aide médicale à mourir ou AMM) parce que les aides sociales lui font défaut et qu’il pense qu’il n’a pas d’autre choix.


Quand les pro-avortement s’inquiètent de la sécurité nationale (c’est nouveau…)
La Rand Corporation estime que les restrictions apportées à l’accès à l’avortement aux États-Unis, à la suite du jugement Dobbs de la Cour suprême, risquent de freiner le recrutement des femmes dans l’armée, compromettant par conséquent la sécurité nationale…


Une Canadienne a demandé l’euthanasie parce qu'elle manquait de soins médicaux
Une Canadienne a récemment été euthanasiée dans le cadre des lois sur l’Aide médicale à mourir (AMM) du pays, mais elle a admis dans sa propre notice nécrologique que c’est le manque de soins médicaux appropriés, et non sa maladie, qui l’a poussée à choisir de mourir.


Au Mexique, plus d’un million de personnes marchent pour la Vie
Une marche nationale pour la défense des femmes et de la vie a été organisée le 9 octobre dans tout le Mexique, avec plus d’un million de participants.


Une représentante démocrate du Congrès a raconté son histoire d’avortement forcé
«Je sentais juste que j’avais davantage de temps. Alors j’ai dit: “Non, vous savez quoi, je ne suis pas prête”. Et l’infirmière, vous savez, ne voulait pas m’écouter. J’ai dit : “Non, je ne suis pas prête”. Et pendant que je disais “Non”, ils continuaient».


Une survivante de camp de concentration de 87 ans est l’une des 11 pro-vie récemment arrêtés par le FBI
Eva Edl, militante pro-vie, est l’une des quatre pro-vie accusés ce mois-ci d’avoir violé la loi FACE (Freedom of Access to Clinic Entrances), en relation avec un sauvetage à l’établissement d’avortement Carafem à Mt. Juliet, Tennessee, en mars 2021.


La Cour européenne juge que la pro-avortement poitrine nue qui a profané une église de Paris avait droit à la « liberté d’expression »
La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a accordé près de 10 000 euros (9791 dollars américains) de dommages et intérêts et de frais de justice à une ancienne membre des « Femen », Éloïse Bouton.


Enceinte et inquiète ? Nous pouvons t’aider >>



Laissez un commentaire