M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un catholique pro-vie, chef de la Chambre des communes du Royaume-Uni


Jacob Rees-Mogg, chef de la Chambre des communes et Lord président du Conseil du Royaume-Uni.

Par Martin M. Barillas ― traduit par Campagne Québec-Vie ― Photo :

Londres, Angleterre, 25 juillet 2019 (LifeSiteNews) — Jacob Rees-Mogg, ce député connu pour aimer la messe latine traditionnelle et défendre la vie et le mariage, sera chef de la Chambre des communes britannique pendant que Boris Johnson assumera son rôle de nouveau Premier ministre du pays.

M. Rees-Mogg est membre du Parti conservateur et défenseur du Brexit. Mercredi, il a déclaré à SkyNews que son nouveau rôle est « un travail très intéressant à remplir » et « quelque chose qui m'intéresse beaucoup parce que j'ai consacré beaucoup de temps à la procédure et aux pratiques parlementaires. »

M. Rees-Mogg a décrit le premier ministre Johnson comme « un homme avec une mission », ajoutant : « Boris réalisera le Brexit et ensuite d'importantes politiques nationales. Le soleil brillera. »

Rees-Mogg est un catholique pratiquant qui s'est attiré les foudres des LGBT et des défenseurs de l'avortement pour avoir soutenu le mariage de entre homme et femme, et le droit à la vie.

« Jacob Rees Mogg, qui s'oppose à l'avortement en cas de viol et qui s'oppose ardemment aux droits des LGBTQ, est maintenant l'un des politiciens les plus puissants de Grande-Bretagne », a tweeté un chroniqueur socialiste du The Guardian.

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Il s'est également inquiété : « Le Cabinet de Boris Johnson n'a pas de membres LGBTQ, mais plusieurs de ses composants se sont activement opposés aux droits LGBTQ et les ont combattus. C'est un danger réel et présent pour les personnes LGBTQ et leurs droits. »

Tout au long de sa carrière parlementaire, M. Rees-Mogg a voté contre le « mariage » homosexuel. La Grande-Bretagne a reconnu les unions homosexuelles en 2014. En 2017, en tant que ministre du Parlement, M. Rees-Mogg a déclaré au Good Morning Britain : « Je suis catholique, je prends l'enseignement de l'Église catholique au sérieux. » Il a ajouté : « Le mariage est un sacrement et la vision de ce qu'est le mariage est du ressort de l'Église, et non du Parlement. » Il a également déclaré qu'il était « totalement opposé à l'avortement », même pour les bébés conçus dans le viol.

M. Rees-Mogg a également reproché aux partisans LGBT de « mettre fin au débat » sur les questions transgenres.

Chef de la Chambre des communes, Lord président du Conseil

En tant que chef de la Chambre des communes, M. Rees-Mogg organisera le programme politique du premier ministre Johnson au sein du corps législatif. Le bureau de M. Johnson, selon divers médias, a confirmé que Rees-Mogg assistera aux réunions du Cabinet et pourrait avoir une influence sur les politiques. On lui a également confié le rôle de Lord président du Conseil, ce qui signifie qu'il dirigera les réunions du Conseil privé. Cela signifie qu'il avisera directement la reine Elizabeth II [des politiques débattues] . Le Conseil privé a également une certaine autorité sur la fonction publique britannique.

Né en 1969, Rees-Mogg a fait ses études au Eton College, tout comme le Premier ministre Johnson, et est député depuis 2010. Sa femme et lui ont six enfants, dont le plus jeune s'appelle Sixtus Dominic Boniface Christopher. En annonçant son nouveau rôle au Parlement, M. Rees-Mogg a affirmé qu'il se retirait de Somerset Capital Management, l'entreprise d'investissement qu'il avait cofondée.

Publicité



Laissez un commentaire