M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Mgr Cordileone à Pelosi: «Personne ne peut prétendre être catholique fervent et approuver le meurtre d’une vie innocente»

Par Steven Ertelt (LifeNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Gage Skidmore/Flickr

Mgr Salvatore Cordileone, archevêque de San Francisco, est en train de devenir l’une des principales voix pour la vie parmi les évêques catholiques d’Amérique.

La semaine dernière, il a réprimandé la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, pour avoir évoqué sa foi catholique tout en défendant les projets de son parti visant à forcer les contribuables à payer pour le meurtre de bébés à naître lors d’avortements, selon Catholic News Agency.

« Je le répète : personne ne peut prétendre être un fervent catholique et approuver le meurtre d’une vie humaine innocente, et encore moins demander au gouvernement de payer pour cela », a déclaré l’archevêque à CNA. Mgr Cordileone dirige le diocèse d’origine de Mme Pelosi.

« Créer un écran de fumée en faisant croire que de l’avortement est une question de santé et d’équité pour les femmes pauvres est le summum de l’hypocrisie. Qu’en est-il de la santé du bébé qui est tué ? Qu’en est-il de donner aux femmes pauvres un vrai choix, afin qu’elles soient soutenues dans le choix de la vie ? », a-t-il poursuivi.

Plus tôt jeudi, Mme Pelosi a insisté sur le fait qu’elle est une « fervente catholique » tout en défendant le projet des législateurs démocrates de se débarrasser de l’amendement Hyde. Cet amendement de longue date interdit le financement par les contribuables des avortements volontaires dans le cadre de Medicaid et d’autres programmes fédéraux.

Lorsqu’un journaliste d’EWTN a posé une question à ce sujet, Mme Pelosi a répondu en affirmant que les avortements financés par les contribuables sont « un problème de santé pour de nombreuses femmes en Amérique », rapporte Fox News. Elle a ensuite invoqué sa foi catholique pour défendre ses opinions radicales.

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

« En tant que fervente catholique et mère de cinq enfants en six ans, j’estime que Dieu a béni mon mari et moi avec notre belle famille — cinq enfants en six ans presque jour pour jour », a déclaré Pelosi. « Mais ce n’est peut-être pas ce que nous devrions ─ et ce n’est pas à moi de dicter que c’est ce que d’autres personnes devraient faire, et c’est une question d’équité et de justice pour les femmes les plus pauvres de notre pays. »

Cependant, un sondage de l’université Harvard a révélé que les Américains à faibles revenus soutiennent fortement l’amendement Hyde, plus encore que les Américains plus riches. D’autres sondages ont également permis de constater une forte opposition du public aux avortements financés par les contribuables.

Mgr Cordileone a déclaré que les défenseurs de la vie sont les personnes qui servent réellement les femmes pauvres et leurs enfants.

« Ce sont des personnes de foi qui dirigent les cliniques pro-vie de grossesses en difficulté ; elles sont les seules à offrir aux femmes pauvres des alternatives salvatrices à la mise à mort de leur bébé dans leur ventre », a-t-il déclaré à CNA. « Je ne peux pas être plus fier de mes collègues catholiques qui jouent un rôle si important dans la prestation de ce service vital. À eux, je dis : c’est vous qui méritez le titre de fervents catholiques ! »

Mgr Cordileone et d’autres évêques catholiques exhortent les chrétiens à inonder le Congrès d’appels téléphoniques pour s’opposer aux avortements financés par les contribuables. La Conférence des évêques catholiques des États-Unis a également lancé une pétition demandant au Congrès de s’opposer aux avortements financés par les contribuables. Vous la trouverez ici.

« Votre voix pourrait sauver des millions de vies », ont déclaré les évêques dans un message vidéo. « Ne laissez pas notre gouvernement vous forcer à payer pour la mort d’enfants à naître. »

Bien que Pelosi mentionne souvent sa foi catholique, beaucoup de ses actions publiques défient ouvertement les enseignements du christianisme et sont contraires à la conscience de ceux qui y adhèrent vraiment. Son effort pour forcer les contribuables à financer les avortements pour la première fois en plus de 40 ans en est un exemple.

L’amendement Hyde est une mesure bipartisane de longue date qui interdit le financement par les contribuables des avortements volontaires dans le cadre de Medicaid et d’autres programmes fédéraux. Les chercheurs pro-vie estiment qu’il a permis de sauver au moins 2,4 millions de bébés de l’avortement, et les sondages montrent régulièrement qu’une forte majorité d’Américains le soutiennent.

Pendant des décennies, l’amendement a bénéficié d’un fort soutien bipartisan au Congrès en tant qu’annexe annuelle au budget fédéral, mais les dirigeants démocrates ont récemment changé de position sur la question. En janvier, Mme Pelosi a déclaré que la suppression de l’amendement Hyde était « attendue depuis longtemps ».

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire