M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L’injection rituelle

Par Jean Tardy (Campagne Québec-Vie) — Photo : georgerudy/Adobe Stock

En mai 2021, j’avais prédit dans un article intitulé Je veux avoir tort que, dans la logique du déroulement d’un putsch planétaire, il y aurait une quatrième vague à l’automne, les discours des politiciens deviendraient plus stridents, ils viseraient les non-vaccinés et on verrait l’imposition des passeports sanitaires comme mode de contrôle et de coercition. Ces prévisions se sont réalisées.

Amplification et diversification

Selon cette même logique de prise de contrôle totalitaire, j’entrevois maintenant que, dans les mois qui viennent, le pouvoir mondial et ses exécutants nationaux (nos politiciens et médias) amplifieront et diversifieront les pressions pour tenter d’enfermer définitivement la population dans une tyrannie de contrôle électro-sanitaire. D’une part, nous voyons déjà une amplification de l’agression sanitaire. Ça continuera.

Le système : injection-certificat-récompense/conséquence, prend un caractère de plus en plus ritualisé aboutissant maintenant à cette abomination : l’injection sacrificielle des enfants. Je dis bien rituelle et sacrificielle, car, nous le savons tous, la COVID ne les menace pas et ce jus expérimental qu’on s’apprête à leur injecter comporte des risques. Nous pouvons aussi nous attendre à une diversification des crises dans d’autres secteurs. Éventuellement, les pressions croissantes susciteront un événement déclencheur qui sera alors instrumentalisé par nos élites pour compléter leur prise de contrôle de la population.

Dans cet article je traite de l’amplification et de la ritualisation des instruments de contrôle sanitaire. Dans le prochain article je discuterai de la diversification de la crise.

Comme un anti-baptême

Nous le voyons déjà, l’injection du jus des pharmas devient rapidement une condition essentielle pour participer à la société, avoir une voix dans les débats politiques et voyager. C’est même nécessaire pour pouvoir sortir du Canada. Ceux qui nous gouvernent s’apprêtent maintenant à injecter nos enfants. Cette nouvelle étape du protocole parachèvera la soumission des parents, assurera leur adhésion et les enfermera dans le système injection, contrôle et récompense.

Les régimes poursuivent maintenant leur stratégie d’injection universelle avec le consentement de la majorité. À mesure que les raisons médicales s’estompent, celle-ci prend de plus en plus l’aspect d’un rituel de soumission initiatique. Ça ressemble de plus en plus à une espèce d’anti-baptême. Le baptisé reçoit sur son corps une eau simple et pure qui le lave intérieurement sans l’affecter physiquement. Ici, l’injecté reçoit des substances inconnues dans son corps qui l’affectent physiquement.

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Du jour au lendemain, l’injection rituelle est devenue une condition essentielle pour accéder à la pleine citoyenneté. On apprend que des députés récemment élus mais non vaccinés ne pourront pas siéger au Parlement, et ce, avec l’accord de la classe politique. J’ai moi-même été exclu, pour la même raison, d’un débat « public » pendant les élections, même si j’étais officiellement candidat. Ainsi, des citoyens sont soudainement exclus de la participation à la vie publique et même aux débats politiques. Si quelqu’un avait décrit une telle situation, il y a deux ans, on l’aurait traité de fou. La voici normalisée et entérinée par la majorité. C’est vraiment la destruction, voulue et planifiée, d’une société libre qui est en cours !

Récemment, Justin Trudeau présentait les membres de son nouveau cabinet. TOUS étaient doublement vaccinés ET pourtant TOUS étaient masqués ! Suis-je le seul à percevoir une dissonance ici ? Pourquoi cette bande de multivaccinés portait-elle encore des masques ? Le spectacle de ce troupeau de muselés devrait dissiper les derniers doutes sur le genre de société que Trudeau, cette graine de Satan au service de Klaus Schwab, nous prépare.

Rituel initiatique sacrificiel

Derrière une façade clinique et des outillages technologiques, quelque chose de très primitif se déroule dans notre société. Sous les apparences d’une campagne de vaccination, la population est enrôlée dans un rituel initiatique de soumission tribale. Ce caractère primal et cultuel de l’injection s’accentue à chaque étape. En effet, moins l’injection est justifiée sur le plan médical, plus son pouvoir psychologique et cultuel augmente. Au début, l’injection des aînés était médicalement justifiable ; l’injection des adultes qui a suivi l’était un peu moins ; l’injection des adolescents beaucoup moins. À chaque étape, la composante de soumission rituelle augmente à mesure que la justification sanitaire diminue.

Voici maintenant que nos élus ont décrété l’injection des enfants malgré une montagne d’objections solides et bien documentées. Ils ont acheté les doses avant même que les injections ne soient « approuvées ». Ils ont ouvertement ignoré les risques et les dizaines de mises en garde de sommités, se contentant de beugler « c’est la science ! » quand on ose les questionner. Certains fabricants ont même émis des doutes sur la nécessité d’injecter les enfants. Nos gouvernants le savent, la majorité maintenant injectée a cessé de résister. L’heure est à la soumission. Donc, une fois les enfants injectés, on se fera probablement les bébés et peut-être même, pourquoi pas, on ira injecter les fétus dans le ventre de leurs mères.

En apparence, recevoir une injection semble anodin mais ce ne l’est pas. Personne ne devrait minimiser l’impact psychologique de cette procédure sur les adultes qui la reçoivent. Quand il s’agit de faire injecter ses enfants, l’impact est décuplé. Quand les parents auront accepté l’injection sacrificielle de leurs enfants, quand ils auront gravé leur consentement dans la chair même de leurs petits, ils seront asservis au pouvoir et otages de ses discours. L’injection des enfants complétera le rituel de soumission en cours. Il installera fermement l’Empire de la Bête au Québec. Tout est en place. Legault parle déjà de ce viol vaccinal des enfants du Québec comme si c’était déjà derrière lui ; comme une formalité sans importance qu’on a réglée avant de s’occuper du troisième lien.

Pensez-vous que j’exagère avec ce langage d’une autre époque ? « Rituel tribal de soumission, injection sacrificielle, Empire de la Bête… » Nous sommes en 2021 après Jésus Christ, après tout, pas en 2021 avant !

J’exagère, pensez-vous ? Demandez-vous ; quel parent voudra contester les discours du fascisme sanitaire ou douter de la sécurité des vaccins après avoir consenti à l’injection de ses propres enfants ? Et quand le régime racontera à ces parents que c’est la faute des anti vaccins si leurs enfants sont malades, ceux-ci voudront désespérément le croire et ils le croiront. Tel est le pouvoir de l’injection ! C’est un rituel de soumission collective qui est en cours. Plus ça change, plus c’est pareil ; hier on offrait ses enfants à Moloch, aujourd’hui c’est le Forum Économique Mondial qu’il faut satisfaire.

Conclusion

Nous voyons donc une amplification des contrôles de type sanitaire dans le processus de transformation sociale en cours présentement. Amplification de leur caractère rituel, élargissement des populations visées allant jusqu’aux enfants et aggravation des restrictions imposées à ceux qui refusent de se soumettre au rituel de soumission collectif.

Nous sommes au cœur d’un putsch planétaire, orchestré par un cartel mondialiste mafieux et mis en exécution par nos gouvernements fédéral et provinciaux. Selon la logique de cette conjecture, il faut s’attendre aussi, dans les prochains mois, à une diversification des crises ; de nouvelles crises qui s’ajouteront à la crise sanitaire et toucheront des domaines comme l’économie, les transports ou les communications. Nous pouvons anticiper, aussi, que cette accumulation aboutira à un événement qui sera instrumentalisé par le régime et servira de déclencheur pour finaliser la mainmise totalitaire de notre société. Ce sera le sujet du prochain article.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire