M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Une militante pro-vie argentine brutalement battue par trois agresseuses pro-avortement

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Les partisans de l’avortement accusent de temps en temps les pro-vie d’être violents, d’intimider les femmes voulant avorter, les avorteurs. Violent ! Nous ne le sommes en rien. Si des personnes peuvent se sentir intimidées par un paisible pro-vie se tenant sur le bord du trottoir avec une pancarte et une croix, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Par contre, des partisans de l’avortement se livrent à des gestes et à des violences que vous ignorez peut-être. Extrait de LiveActionNews :

Un membre de New Wave Feminists en Argentine a été attaqué par un groupe de femmes, a annoncé jeudi l’organisation pro-vie sur Facebook. Le récit était accompagné d’une photo représentant la femme, nommée Micaela, le visage ensanglanté.

Selon New Wave Feminists, Micaela portait son bandana bleu clair, symbole pro-vie à Buenos Aires, lorsqu’elle a été approchée par trois femmes qui l’ont jetée à terre en lui criant des injures et en proclamant l’avortement sur demande. « Ils l’ont frappée à coups de pied plusieurs fois à la tête, lui fendant la lèvre et le sourcil, avant qu’un bon samaritain ne vienne à son secours et ne la mette en sécurité, » peut-on lire dans la publication Facebook...


Micaela, victime d'une agression perpétrée
par trois partisanes de l'avortement.

 

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire