M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Des militants proavortement lancent des cocktails Molotov sur la police après le rejet du projet de loi sur l’avortement

Par Micaiah Bilger (LifeNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Pendant que les pro-vie célébraient la victoire, les militants proavortement en Argentine se sont adonnés à la violence mercredi soir après que le Sénat du pays ait rejeté un projet de loi visant à légaliser l’avortement à la demande.

Le journal The Evening Standard rapporte que des activistes proavortement ont lancé des cocktails Molotov et du verre sur la police antiémeute dans les rues de Buenos Aires après le vote.

Tard mercredi, le Sénat a rejeté le projet de loi proavortement lors d’un vote par 38 à 31 voix après que la Chambre basse du Parlement l’ait adopté plus tôt cette année. Le projet de loi aurait légalisé l’avortement pour n’importe quelle raison jusqu’à 14 semaines, et jusqu’à la naissance dans certaines circonstances, dont le viol.

La loi actuelle interdit l’avortement d’un enfant à naître, sauf en cas de viol, de handicap grave ou de menace pour vie de la mère.

Dans la nuit du mercredi au jeudi, la police antiémeute a mis en place une barrière mobile pour protéger les gens contre les manifestants proavortement violents, selon le reportage. Les photos montrent des activistes proavortement allumant des feux le long de la barrière et jetant des bouteilles en verre par-dessus.

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

« Après le vote, un certain nombre de manifestants se sont heurtés à la police, lançant des cocktails Molotov et érigeant des barricades de feu. Les policiers ont répondu avec des gaz lacrymogènes.

Des images singulières des événements montrent des gens jetant des bouteilles et d’autres objets pendant que les activistes pro-vie se réjouissent de la victoire. »

Le journal The Newser rapporte que des milliers de personnes se tenaient dans les rues de la capitale nationale, parfois sous une pluie battante et des températures froides pour attendre le vote. Selon le reportage, de grands écrans vidéo avaient été installés devant le Parlement pour permettre aux gens de suivre les débats.

« Les manifestations ont été en grande partie pacifiques, mais après le vote, de petits groupes de manifestants se sont heurtés à la police, lançant des cocktails Molotov et dressant des barricades enflammées. Les policiers ont répondu avec des gaz lacrymogènes », selon le rapport.

Le site d’information irlandais Buzz a partagé une vidéo de militants proavortement déclenchant des feux dans les rues.

Les reportages n’indiquent pas s’il y a eu des arrestations.

Pendant ce temps, EuroNews rapporte que les pro-vie ont célébré l’heureux dénouement avec des feux d’artifice et des cris de joie devant le Parlement. De nombreux pro-vie portaient ou agitaient des banderoles bleues pour bébés, symbole de la lutte pour les droits des enfants à naître dans le pays, selon CBC.

argentina13.jpg

argentina12.jpg

Publicité



Laissez un commentaire