M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement automne 2019

Mère et fils

1871 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste 13 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce début d'automne, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Richard Martineau et la croix des 40 Jours pour la Vie

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Weyenbergh Jacky/PublicDomainPictures

Nous vous avions déjà informés chers lecteurs, sur notre page Facebook, celle du site 40 Jours pour la Vie à Montréal et sur ce site, des récents déboires de l’un des bénévoles priants remplaçant Brian Jenkins l’organisateur des 40 Jours de Campagne Québec-Vie. Il tenait en main la croix des 40 Jours et portait deux pancartes à thème pro-vie. Les 40 Jours pour la Vie est une forme d'action auprès des femmes pensant avorter, pour qu'elles décident de renoncer à tuer leur enfant à naître, et ce grâce à la prière et à l'exposition de messages pro-vie à leurs regards. Les 40 Jours ont généralement lieu près d'avortoirs.

En bref, le 27 mars, un peu avant 14 h, un groupe d’une quinzaine de jeunes est venu s’installer non loin de lui sur le même coin de trottoir, devant l’édicule de la station de métro Berri-UQAM, procédant à une espèce de cérémonie de magie grotesque. Peu après, cinq ou six d’entre eux se sont jetés sur la croix que le bénévole tenait en main, ont tiré dessus comme des forcenés, essayant aussi de décramponner en tirant sur ses mains le pro-vie qui se tenait de toutes ses forces après la croix, ont ôté l’image de la croix, en ont arraché la partie transversale, celui l’ayant se mit à taper (faiblement) sur le bras gauche du pro-vie avec. Pour finir, ils ont arraché ce qui restait de la croix des mains du bénévole et se sont enfuis, emportant leur prise.

Hier matin, à partir des 13 minutes 7 secondes à la fin d'une émission radio du programme Politiquement incorrect de Richard Martineau, dans une émission portant le titre Dorion, Trump, le même combat, M. Martineau raconta l’incident qui s’était déroulé juste sous les fenêtres des bureaux de Qub Radio.

×

Campagne de financement automne 2019

1871 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste 13 jours -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

M. Martineau tenait donc des propos plutôt sympathiques à l’égard du pro-vie, se défendant cependant d’avoir les mêmes opinions, car étant « pour l’avortement libre et gratuit », mais pour la liberté d’expression. Il semblait admirer le courage du pro-vie qui était là depuis plusieurs semaines, de 7 h à 19 h, beau temps, mauvais temps, sans écœurer quiconque, et tenant une croix ainsi que portant des pancartes offrant à la vue de tous des images de fœtus démembrés.

Première erreur, il n’y a pas d’images de fœtus démembrés sur les actuelles pancartes des 40 Jours, et ce n’est pas que je sois contre le fait d’afficher ces images, mais il ne faudrait pas nous en accuser quand nous ne le faisons pas.

Seconde erreur, il semble que M. Martineau ait confondu l’organisateur des 40 Jours avec le bénévole qui était là.

Ensuite, M. Martineau rapporta qu’une bande d’anarchistes fut arrivée, 3 à 4 écœurant le bonhomme, le poussant et lui enlevant finalement sa croix. Les gens de Qub Radio qui ont assisté à la scène depuis leurs bureaux étaient indignés, d’après M. Martineau.

M. Martineau fit ensuite le parallèle entre cette affaire et le cas hypothétique où un musulman subirait le même traitement, plus précisément une femme voilée. D’après lui, ç’aurait été une affaire monumentale si une bande d’individus avait arraché son voile à une musulmane, l’affaire serait devenue nationale ! Il souligna le côté partial des médias en disant que personne n’avait parlé du catholique qui s’était fait voler sa croix (remarquez que les gens de Qub Radio auraient pu en parler après tout, M. Martineau étant le seul à ma connaissance à en avoir rapporté les faits après nous).

Bien sûr, je ne peux approuver M. Martineau sur son opinion sur la liberté d’expression, un gouvernement pouvant par exemple très légitimement empêcher quelqu’un d’inciter d’autres personnes à la violence. De même, un gouvernement pourrait très bien interdire à un individu de ne pas répandre ses opinions pro-avortement, s’il jugeait que cela pousserait des femmes à se faire avorter. Enfin, une seule religion étant vraie, toutes différant elles ne peuvent avoir ensemble raison, un État catholique pourrait très bien interdire à quelqu’un de répandre sa religion, et ce, pour le salut des âmes.

Campagne de financement automne 2019. Merci de nous aider avec un don sacrificiel. L'objectif est de 7500$.

Mère et bébé

Merci de nous aider à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle.

1871 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- Il reste 13 jours -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire