M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Notre devoir le 20 septembre, aux urnes, en tant que pro-vie

Par The Interim — Traduit et publié par Campagne Québec-Vie avec la permission du The Interim — 24 août 2021 — Photo : Atlas/AdobeStock

Le bref électoral a été émis et, un peu moins de deux ans après le début du mandat minoritaire du Premier ministre Justin Trudeau, les Canadiens retournent dans l’isoloir pour décider de 338 élections de députés. Il est utile de se rappeler qu’il ne s’agit pas d’une élection unique, mais de plusieurs élections simultanées. Nous n’élisons pas un Premier ministre pour nous diriger ou un parti pour gouverner, mais 338 députés pour nous représenter au Parlement. En tant que Canadiens pro-vie, nous devons donner la priorité au droit à la vie lorsque nous voterons le 20 septembre. Comme le dit Campaign Life Coalition dans son bulletin national de septembre :

Nous soutenons les candidats pro-vie, quel que soit leur parti. Au fil des ans, nous avons soutenu des candidats pro-vie du Parti libéral, du NPD et du Parti vert. Cependant, sous la direction des récents chefs, ces partis ont interdit aux pro-vie de se présenter sous leur bannière. Justin Trudeau est l’exemple le plus infâme de cette gouvernance autoritaire, annonçant en 2014 que les candidats libéraux ne pouvaient pas avoir d’opinion pro-vie ou, s’ils en avaient, parler ou voter en faveur d’initiatives pro-vie au Parlement. Nous soutenons les conservateurs pro-vie, les candidats du Parti de l’héritage chrétien et tous les pro-vie. En 2019, nous avons soutenu les candidats pro-vie du Parti populaire du Canada de Maxime Bernier, et nous le ferons à nouveau. De même, nous soutiendrons les candidats pro-vie du nouveau parti de Derek Sloan. Le 28 juillet, Sloan a annoncé qu’il formait un nouveau parti, mais au moment de mettre sous presse, les détails de son nom et de son programme n’avaient pas encore été annoncés, car l’ancien candidat à la direction du Parti conservateur attend l’approbation d’Élections Canada [qu'il n'aura pas pour ces élections]*. Certains d’entre vous craignent de diviser le vote de la droite et du centre et de permettre aux libéraux d’être réélus. Nous vous rappelons que le seul vote gaspillé est celui qui est accordé à un candidat qui ne reflète pas vos valeurs. Nous vous encourageons vivement à vous renseigner sur les candidats qui se présentent aux élections dans votre circonscription et à ne soutenir que les candidats pro-vie. Les partis doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas gagner notre soutien en étant « la moins mauvaise option » ou « la meilleure alternative » à un autre mauvais parti. La regrettée Heather Stilwell… a un jour lancé une boutade : « Si vous votez pour le moindre des maux, tout ce que vous avez, c’est le mal. » Les partis et les dirigeants doivent mériter notre soutien en défendant la vie humaine innocente. Les candidats pro-vie individuels ont gagné notre soutien.

Votez selon votre conscience, mais assurez-vous que votre conscience est bien informée. Nous n’élirons jamais un Parlement pro-vie ou n’obtiendrons jamais de lois pro-vie si nous, les pro-vie, ne faisons pas de l’opposition à l’avortement et à l’euthanasie un test décisif pour ceux qui cherchent à gagner notre soutien. Il ne suffit pas de vaincre le gouvernement Trudeau, aussi terrible qu’il ait été en matière de vie et de famille, avec ses attaques constantes contre la vérité morale. Remplacer un gouvernement libéral anti-vie par un gouvernement conservateur anti-vie ne fait rien pour protéger ceux qui sont vulnérables à la culture de mort. Le 20 septembre, votez pro-vie.


*Commentaire d'A.H.

Publicité
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire