M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La Dictature médicale

Par John Carpay, 11 juin 2021 — Traduit et publié par Campagne Québec-Vie avec la permission du The Interim — Photo : Freepik

Au cours des derniers mois, j’ai pris la parole lors de plusieurs rassemblements pacifiques, exhortant les citoyens à exercer les droits et libertés que leur confère la Charte face à des ordonnances médicales non scientifiques, arbitraires, irrationnelles et inconstitutionnelles. Mais maintenant, je me demande si je ne vais pas finir en prison, car Jason Kenney a effectivement interdit les manifestations pacifiques en plein air dans ce qui est censé être la province la plus libre du Canada.

En avril 2021, M. Kenney a averti qu’il pourrait imposer des couvre-feux aux Albertains. J’ai pensé aussitôt aux couvre-feux que mes grands-parents ont endurés lorsque les nazis ont occupé les Pays-Bas, pendant cinq longues et terribles années, de 1940 à 1945.

Le couvre-feu est aussi peu scientifique que les autres mesures de confinement, ignorant la réalité et les faits. La propagation du Covid à l’extérieur, et parmi les individus sains (« asymptomatiques »), est négligeable. Pour ceux qui l’attrapent, le taux de survie est de 99,77 %. Le Covid est statistiquement inoffensif pour les enfants. Les Canadiens de moins de 70 ans ont plus de chances de mourir dans un accident de voiture que du Covid. Sur les 309 000 Canadiens qui sont décédés en 2020, seulement 5 % sont morts avec le Covid (et pas nécessairement du Covid). Les taux de décès au Canada en 2020 correspondaient au taux de décès de 2019, 2018, 2017 et des années précédentes, ce qui n’est pas ce qu’on pourrait attendre d’un tueur exceptionnellement mortel. Tous les faits précédents peuvent être trouvés facilement sur les sites internet du gouvernement, par quiconque est prêt à passer quelques heures à faire ses propres recherches, plutôt que d’avaler aveuglément les demi-vérités proclamées quotidiennement par les médias alarmistes financés par le gouvernement.

L’impact du Covid sur l’espérance de vie de la population a été négligeable : plus de la moitié des personnes qui meurent avec le virus ont plus de 80 ans. Les trois quarts de ceux qui sont morts avec le Covid (et pas nécessairement à cause de lui) souffraient déjà d’au moins trois problèmes de santé graves comme le cancer, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies du cœur, des poumons, du foie et des reins.

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Comme Jason Kenney lui-même l’a déclaré à l’Assemblée législative de l’Alberta en mai 2020 :

« L’âge moyen de décès par Covid en Alberta est de 83 ans, et je rappelle que l’espérance de vie moyenne dans la province est de 82 ans. Au Canada, 95 % des décès dus au Covid concernent des personnes de plus de 60 ans, 80 % se produisent dans des établissements de soins, et le risque de décès dû au Covid pour les personnes de moins de 65 ans est de 0,000 6 %.... les personnes plus jeunes, sans être complètement immunisées, ont un taux de mortalité lié au Covid qui n’est pas plus élevé que leur taux de mortalité général pour d’autres maladies. Pour la plupart des Albertains, le risque de mourir d’autres agents pathogènes, d’accidents et d’accidents de la route est en fait plus élevé que celui lié au Covid. »

« Je mets au défi nos experts en santé publique et nos fonctionnaires de s’assurer que notre réponse politique est fondée sur la protection des plus vulnérables [...] parce que nous ne pouvons pas continuer indéfiniment à nuire à la santé sociale et économique ainsi qu’à la santé mentale et physiologique de l’ensemble de la population pendant potentiellement un an par des mesures visant une grippe qui ne menace généralement pas la vie, sauf celle des personnes les plus âgées, des personnes immunodéprimées et de celles qui ont des comorbidités. »

Au moment de la rédaction de cet article, les Albertains peuvent toujours quitter légalement leur domicile après la tombée de la nuit. Mais se réunir à l’extérieur avec plus de cinq personnes est passible d’une amende de 2 000 $. Inviter des amis et des membres de la famille à votre domicile est toujours illégal, comme c’était le cas à Noël.

Les écoles, les piscines, les gymnases, les patinoires, les restaurants, les bars et les lieux de culte sont toujours fermés ou soumis à de sévères restrictions. La cathédrale St. Mary de Calgary contient plus de 1 000 places assises, mais seules 15 personnes peuvent assister à la messe ; les évêques catholiques sont très désireux de plaire aux autorités sanitaires.

L’église GraceLife se réunit désormais dans un lieu secret, son bâtiment étant physiquement barricadé par les forces de police du premier ministre Kenney. Lors du procès du pasteur James Coates en mai 2021, le gouvernement albertain a eu l’occasion de présenter des preuves médicales et scientifiques pour justifier ses mesures de confinement contraires à la Charte, mais il s’est déclaré incapable de le faire et a demandé une prolongation indéfinie du délai. Ceci après avoir violé pendant plus de 13 mois les libertés des Albertains conférées par la Charte. Cela vous dit tout ce que vous avez besoin de savoir sur le caractère « scientifique » et « fondé sur des preuves » des confinements.

Pourquoi un homme intelligent comme Jason Kenney, auparavant connu comme un défenseur de la liberté de religion et des droits de conscience, emprisonnerait-il des pasteurs et barricaderait-il des églises ? Pourquoi imposer des restrictions qui infligent un grave préjudice au bien-être mental, physique, émotionnel et financier de 4,4 millions de personnes ? Pourquoi ne pas tenir compte des données et des statistiques gouvernementales qui nous disent qu’il n’y a pas grand-chose à craindre du Covid ?

Que ces questions trouvent un jour une réponse, ou non, j’espère que la tyrannie de notre dictature médicale prendra bientôt fin.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire