M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Malte, le plus pro-vie des pays européens, s’apprête à légaliser l'avortement


La Valette, capitale de Malte.

Par Cassy Fiano-Chesser (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Pikist

Malte, le dernier pays pro-vie de l’Union européenne, s’apprête à assouplir ses lois protégeant les enfants à naître de l’avortement. Les législateurs cherchent à autoriser les avortements lorsque la vie ou la santé d’une femme sont en danger, même si le meurtre intentionnel d’un être humain à naître (avortement provoqué) n’est pas médicalement nécessaire et que des alternatives permettant de sauver des vies et de respecter la dignité humaine sont disponibles.

En juin, une Américaine, Andrea Prudente, s’est plainte publiquement de ne pas pouvoir subir un avortement soi-disant médicalement nécessaire après avoir subi une rupture prématurée des membranes (RPM). Bien que l’avortement ne soit pas une réponse médicale nécessaire à la RPM, l’affaire a immédiatement fait la une des journaux internationaux, mettant Malte sous une pression encore plus forte pour qu’elle assouplisse ses lois pro-vie.

Bien que le cas de Prudente ait conduit le monde entier [ou plutôt les militants pro-avortement — A.H.] à demander la légalisation de l’avortement à Malte, Prudente n’avait en fait pas besoin d’un avortement provoqué. Tout d’abord, la loi maltaise autorise déjà l’accouchement prématuré si la vie de la femme est en danger, et peu importe que le bébé soit vivant, qu’il ait un battement de cœur ou qu’il soit assez âgé pour survivre hors de l’utérus. Si dans un tel cas, le bébé décède après un accouchement prématuré, c’est une tragédie — mais ce n’est pas un avortement provoqué. [Erreur, l’avortement est l’« Expulsion du produit de la conception avant qu’il ne soit viable ; manœuvre entraînant cette expulsion ». Donc si l’on est certain que le bébé ne survivra pas et que l’on provoque directement et intentionnellement sa naissance prématurée, c’est un avortement. Une autre chose est de provoquer la naissance d’un bébé prématuré qui a des chances de survie, mais qui pourrait mourir des suites de cet acte. — A.H.]

Et comme l’a souligné le Dr Calum Miller sur Twitter, Malte a déjà le taux de mortalité maternelle le plus bas du monde, sans un seul décès maternel au cours des dix dernières années. Et même si Prudente a eu l’impression d’avoir besoin d’un avortement, la RPM n’est pas en soi un danger de mort.

« Jusqu’à ce qu’il y ait des signes d’infection, l’approche standard après la viabilité n’est pas d’accoucher le bébé dès que les membranes se rompent — il s’agit de gérer l’attente (c’est-à-dire de ne pas intervenir) aussi longtemps que possible pour donner au bébé la meilleure chance de survie possible », a déclaré Miller. « Avant la viabilité, les chances de survie du bébé sont nettement plus faibles, mais elles ne sont pas nulles. Il est possible de maintenir en vie un bébé préviable dans cette situation jusqu’à la viabilité, et des bébés sont nés vivants grâce à cela, même si les chances sont minces. »

1 réaction Lire la suite

Dire « oui » à la politique fondée sur Dieu


Photo : stokkete/Adobe Stock

Un simple coup d’œil aux médias sociaux nous indique que la « nouvelle du jour » est la décision officielle de Donald Trump de se présenter à la présidence des États-Unis en 2024. Dans le passé, nous avons longuement parlé de Trump -- de ses défauts évidents et très publics, mais aussi de ses contributions significatives à la cause de la Vie, notamment ses nominations clés à la Cour suprême, qui se sont avérées décisives pour permettre l’annulation de la décision Roe v. Wade de 1973, qui avait forcé les États américains à autoriser le meurtre de bébés avant la naissance. Grâce à Trump, les États sont désormais libres d’interdire l’avortement sur leur territoire.

Mais aujourd’hui, je ne veux pas parler des milliardaires, comme Trump, qui dirigent les affaires du monde au plus haut niveau. Je veux plutôt parler de nous, les « petites gens », qui bénéficions rarement d’une « couverture médiatique ». Plus précisément, je veux parler de VOUS.

Chaque jour est un jour « digne d’intérêt » pour vous, car chaque jour vous décidez de vous tourner vers Dieu ou de vous en détourner. Chaque jour est un jour marquant, où les caméras de toute l’armée céleste sont braquées sur vous, attendant que vous déclariez votre « oui » à la volonté de Dieu.

Chaque jour peut être votre dernier.

Chaque jour est une occasion de vous demander : est-ce que je tire le meilleur parti de mon temps, de ma vie ? Est-ce que je vis pleinement ma vie ?

Chaque jour est unique, comme chaque vie est unique. Chaque personne a une vocation. Vous êtes peut-être appelé à prendre soin d’un être cher à la maison. Peut-être élevez-vous des enfants. Peut-être êtes-vous un grand-parent dont la majeure partie de la vie se trouve derrière lui. Quelle que soit votre situation, tout dépend de ce que vous faites, aujourd’hui. Si Dieu vous appelle, direz-vous oui ou non ?

Vous pourriez penser que « politique » est un gros mot, synonyme de « compromis » ou d’« hypocrisie ». C’est peut-être ce qu’il est devenu, mais dans son essence, il est le contraire de ces choses. La politique n’est que l’amour du prochain, qui découle de l’amour de Dieu.

Un « oui » à Dieu est un « oui » à la politique fondée sur Dieu. Mais on nous a dit que la « politique fondée sur Dieu » n’existait pas et que les personnes en position de pouvoir et d’influence devaient laisser leur « religion » à la porte. C’est un mensonge de l’enfer. En effet, comment peut-on faire le bien si l’on choisit volontairement d’ignorer Celui qui est le Bien lui-même ?

Aujourd’hui est un jour nouveau, et je vous invite à devenir un « politicien ». Par cela, je ne veux pas dire que vous devez acheter des costumes coûteux et vous faire blanchir les dents, retendre le visage et bronzer artificiellement la peau, pour mieux apparaître devant les caméras.

Ce que je veux dire, c’est que, si vous lisez ceci, vous pourriez très bien être le type de personne qui pourrait faire du bien dans un poste de responsabilité et de service. Et nous avons besoin de vous ! À Campagne Québec Vie, nous pouvons pontifier sur la vie, la famille et la foi jusqu’à la fin des temps, mais si vous ne décidez pas de dire « oui », nous perdrons notre temps.

Il existe de nombreuses opportunités pour des politiciens de Foi. Et nous avons tous déjà une « expérience politique », quelle qu’elle soit. Un vrai politicien, comme je l’ai dit, est une personne qui aime Dieu par-dessus tout, voit ses concitoyens avec les yeux de Dieu et désire donc leur bien-être. Qu’il s’agisse du patron d’une entreprise de remorquage ou d’un père de famille, il est un type de politicien parce qu’il a du pouvoir et de l’influence, et que ce qu’il dit et fait peut aider ou nuire au développement des humains dont il a la charge.

Je n’ai pas encore parlé des fonctions électives car je pense qu’en me précipitant sur ce sujet, je n’aurai pas fait passer mon message : le but d’un politicien n’est pas d’être populaire, aimé ou adulé, il est de servir avec amour ses concitoyens en utilisant le pouvoir et l’influence dont il dispose.

Seul Dieu connaît le bien. Ainsi, le politicien doit-il connaître intimement Dieu et sa volonté :

– Dieu veut-il que les bébés soient tués par l’avortement ?

– Dieu veut-il que des hommes se déguisant en femmes fassent la leçon aux enfants sur la façon de se convertir au sexe opposé ?

– Dieu veut-il que le mariage soit dénaturé et que des « modes de vie alternatifs » vicieux soient célébrés ?

L’homme politique, qu’il soit chef de famille, président d’un club de musique, dirigeant d’une coopérative agricole, président d’une association de circonscription électorale, en connaissant Dieu et en faisant sa volonté, répand la vérité, la bonté et la beauté de Dieu autour de lui, en utilisant les moyens dont il dispose.

Par ailleurs, nous vivons dans une démocratie. Cela signifie que de nombreux postes de pouvoir et d’influence (mais pas tous) sont obtenus par le vote populaire. Voici quelques-uns de ces postes :

– Les conseillers scolaires -- ceux qui sont en charge de ce qui est enseigné aux enfants dans les écoles.

– Conseillers municipaux -- chargés de gérer les villes et de dépenser les budgets municipaux à des fins utiles plutôt que perverses.

– Les maires des villes -- ceux qui sont chargés de diriger les villes et d’établir les priorités pour une ville : s’agit-il uniquement d’initiatives « vertes » ou de la vie et de la famille, sous l’autorité de Dieu ?

– Au niveau provincial, le terme Député (Québec) et les acronymes MPP, MNA, MHA, MLA signifient être membre du parlement ou de l’assemblée de sa province ou de son territoire. Ces élus sont responsables de leur « comté » ou circonscription électorale. Ensemble, ils dirigent le gouvernement provincial. Ils disposent de milliards de dollars pour faire le bien ou pour répandre le mal. Les gouvernements provinciaux sont responsables de l’éducation, de l’enseignement de nos enfants et de la formation de la prochaine génération. C’est très important.

– Enfin, nous avons les membres de notre parlement fédéral. Chacun d’eux représente une petite parcelle du territoire canadien appelée « district » ou circonscription, où vivent environ 100 000 âmes. Des lois interdisant de tuer des bébés dans l’utérus ou de tuer des personnes âgées et infirmes en milieu hospitalier seraient votées au niveau fédéral, à la Chambre des communes à Ottawa.

En outre, les élus sont très souvent membres de partis politiques, qui ont eux-mêmes de nombreux postes élus, comme celui de président des associations de circonscription. De même, les candidats qui se présentent aux élections sont souvent d’abord élus par les membres d’un parti politique donné.

Comme vous pouvez le constater, les possibilités de servir sont nombreuses. Il y a beaucoup à faire. La question est de savoir qui dira « oui » et se présentera.

Nous vous demandons aujourd’hui d’envisager de servir vos concitoyens dans une position de pouvoir et d’influence. Accepterez-vous d’assumer des responsabilités et refuserez-vous de vous cacher derrière des excuses commodes pour éviter les difficultés et les défis qui accompagnent le fait de prendre les bonnes décisions ?

Si vous vous sentez appelé, veuillez cliquer ici. Mes collègues ou moi-même vous contacterons dès que possible, pour discuter de la façon dont vous pourriez servir vos concitoyens. Nous voulons vous aider à faire avancer le Canada, d’un endroit où les bébés sont massacrés à un rythme industriel, et les malades et les personnes vulnérables euthanasiés, à un endroit où la vie est valorisée à chaque étape.

Que Dieu vous bénisse en ce jour, le plus important de votre vie. J’espère entendre que vous avez dit « oui » aujourd’hui à notre appel à l’aide.

Bien à vous pour la vie,

Georges Buscemi
Président de Campagne Québec-Vie 

P.S. : Nous sommes une organisation québécoise, mais si vous habitez à l’extérieur du Québec, n’hésitez pas à répondre quand même à notre appel. Nous vous mettrons en contact avec un groupe pro-vie local rempli de foi qui pourra vous guider dans les prochaines étapes pour contribuer au bien commun avec votre temps et votre talent.

Nos articles de la semaine :


Toute la vérité sur les 6700 victimes des CHSLD avec Sylvain Laforest
Le documentaire « CHSLD - Je me souviens », portant sur l’hécatombe de près de 6700 aînés des CHSDL, circule sur les réseaux sociaux depuis le 30 septembre 2022.


Poursuite de 15M$ contre les CHSLD et le gouvernement pour les aînés abandonnés
Finalement, après 2 ans et plus de ce drame qui a eu lieu dans les CHSLD dû aux mesures sanitaires tyranniques imposés par le gouvernement, les responsables devront répondre devant le tribunal.


Les partisans de l’avortement exploitent la mort d’une femme enceinte pour attaquer les droits de conscience en Italie
Les médias pro-avortement exploitent la mort d'une femme enceinte en Italie, prétendant que son décès serait dû au refus de la part des médecins qui la suivaient d'avorter ses jumeaux, alors que la cause de sa mort est une septicémie (fausse couche septicémique) que les médecins par négligence n'ont pas détectée ni traité.


La Cour suprême de Pologne reconnaît une « union homosexuelle » contractée à l’étranger
La semaine dernière, le Tribunal constitutionnel de Pologne a statué que la constitution du pays, qui définit le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme, permet la reconnaissance légale des unions homosexuelles reconnues par les lois d’autres pays.


La Cour d’appel d’Alberta confirme le refus de transplantation d’organe à une femme non vaccinée
La Cour d’appel d’Alberta a confirmé le 8 novembre le refus de transplantation d’organe à Sheila Annette Lewis — qui souffre de fibrose pulmonaire idiopathique, une maladie progressive et débilitante, en phase terminale — en raison du fait qu’elle n’est pas vaccinée au covid.


Un groupe pro-vie dénonce le projet de Calgary de restreindre les dépliants comportant des images de bébés avortés
La ville la plus peuplée de l’ouest du Canada a adopté une motion demandant à ses dirigeants de rédiger un règlement qui limiterait sévèrement la distribution de prospectus pro-vie aux domiciles des gens — ce qu’un groupe pro-vie de premier plan décrit comme une attaque directe contre le « discours pro-vie ».


Une femme survit miraculeusement à un cancer — elle a refusé d’écouter les médecins qui l’encourageaient à avorter son bébé
Une histoire incroyable sur la façon dont elle a survécu à un cancer — un cancer auquel elle n’aurait pas dû survivre — et a connu le miracle de la guérison. Le plus important, c’est qu’elle n’a pas expérimenté seulement la guérison de son corps, mais aussi celle de son âme.


La guerre des démocrates contre les parents vient de prendre un nouveau tournant radical : retirer leurs enfants aux conservateurs
Si les démocrates arrivent à leurs fins, les parents qui s’opposent à l’idéologie transgenre ou aux médicaments et opérations chirurgicales irréversibles pour enfants pourraient perdre la garde de leurs enfants dans un avenir proche.


L’infiltration maçonnique est-elle responsable de l’apostasie généralisée dans le clergé catholique ?
Quelque chose va très mal au sein de la hiérarchie de l’Église. L’hérésie, le scandale, la corruption et l’apostasie généralisés des bergers — que le Christ a judicieusement condamnés en tant que « loups déguisés en brebis » — sont trop systématiques, et maintenant manifestes, pour être le fruit du simple hasard ou de la faiblesse humaine.


Une ville de Virginie vote à l’unanimité pour empêcher l’ouverture de nouveaux avortoirs
Un conseil municipal de Virginie s’efforce d’interdire les avortoirs dans les limites de la ville, suite à l’arrivée d’un centre d’avortement qui venait s’installer dans la ville pour échapper aux lois pro-vie du Tennessee voisin.


« Le film pro-vie le plus puissant que j’aie jamais vu — et il n’a rien à voir avec l’avortement »
« Je ne pouvais m’empêcher de penser à ce film en relation avec le travail que je fais en tant que défenseur de la vie. Le fait de remarquer les nombreux parallèles m’a donné la chair de poule. Ces garçons dans la grotte et la menace à laquelle ils faisaient face sont devenus pour moi analogues à l’enfant à naître dans la "grotte" du ventre de sa mère et à la menace que représente l’avortement pour cet enfant. »


« Les révolutionnaires marxistes américains ont exclu Dieu de la vie publique, nous devons Le ramener »
« Nous commençons par nous concentrer sur le renversement de la victoire stratégique la plus importante de la gauche marxiste progressiste : le retrait de Dieu de la place publique et de toutes nos institutions publiques. »


10 000 avortements auraient été évités dans les deux premiers mois suivant l’annulation de Roe v. Wade
Les lois pro-vie adoptées au niveau des États ont sauvé plus de 10 000 bébés à naître au cours des deux premiers mois après l’annulation de Roe v. Wade par la Cour suprême, selon des données partagées exclusivement avec le site d’analyse statistique FiveThirtyEight. [Il se peut cependant qu'une partie des avortements chirurgicaux aient été remplacés par des avortements par pilule abortive.]


Un évêque allemand : l’« attirance » et les « ébats amoureux » homosexuels ne sont pas une « aberration »
Helmut Dieser, évêque du diocèse d’Aix-la-Chapelle et responsable du Forum pour la sexualité et le partenariat pour la voie synodale, est connu pour ses opinions hétérodoxes sur la sexualité. Il a fait ses derniers commentaires scandaleux dans une entrevue accordée au média allemand Deutsche Welle, publiée le 8 novembre.


Enceinte et inquiète ? Nous pouvons t’aider >>

1 réaction

Une ville de Virginie vote à l’unanimité pour empêcher l’ouverture de nouveaux avortoirs

Par Calvin Freiburger — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : WaveBreakMediaMicro/Adobe Stock

28 octobre 2022 Bristol (LifeSiteNews) — Un conseil municipal de Virginie s’efforce d’interdire les avortoirs dans les limites de la ville, suite à l’arrivée d’un centre d’avortement qui venait s’installer dans la ville pour échapper aux lois pro-vie du Tennessee voisin.

Le Tennessee Lookout rapporte que le conseil municipal de Bristol a voté 5-0 mardi pour adopter une résolution de zonage interdisant la nouvelle construction de toute installation qui « cause intentionnellement la mort ou l’interruption d’une vie humaine à naître à n’importe quel stade de développement », ainsi que pour interdire l’expansion ou la rénovation de toute installation d’avortement existante. Il faudra encore plusieurs étapes avant que la loi ne soit adoptée.

Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une réaction contre l’arrivée, en juillet, du Bristol Women’s Health Center, un centre d’avortement installé depuis 30 ans à Bristol, dans le Tennessee, près de la frontière avec la Virginie. Le centre a quitté le Tennessee en réaction à l’entrée en vigueur de la loi sur le battement de cœur, qui a effectivement mis fin à l’industrie de l’avortement dans l’« État volontaire » (the Volunteer State).

« Bristol, en Virginie, est un endroit “où il fait bon vivre” et ses habitants veulent simplement s’assurer qu’il le reste, pour les membres de la communauté, qu’ils soient nés ou non », a déclaré le groupe Family Foundation of Virginia, organisation pro-vie.

1 réaction Lire la suite

10 000 avortements auraient été évités dans les deux premiers mois suivant l’annulation de Roe v. Wade

Par Ashley Sadler — Traduit par Campagne Québec-Vie

31 octobre 2022 (LifeSiteNews) — Les lois pro-vie adoptées au niveau des États ont sauvé plus de 10 000 bébés à naître au cours des deux premiers mois après l’annulation de Roe v. Wade par la Cour suprême, selon des données partagées exclusivement avec le site d’analyse statistique FiveThirtyEight.

« … au cours des deux mois qui ont suivi la décision de la Cour suprême, il y a eu 10 570 avortements de moins par rapport aux estimations antérieures à la décision Dobbs », a indiqué le site dans un rapport publié le 30 octobre.

L’analyse statistique des taux d’avortement au lendemain de la décision historique de la Cour suprême des États-Unis dans l’affaire Dobbs v. Jackson Women's Health Organization, qui a éliminé le « droit à l’avortement » au niveau fédéral, montre que les taux d’avortement ont baissé ou même disparu dans les États dotés de lois pro-vie, alors qu’ils ont augmenté dans les États voisins sans interdiction de l’avortement.

Selon le rapport, les États dont le taux d’avortement a baissé dans les mois qui ont suivi l’abrogation de la loi Roe v. Wade ont enregistré environ 22 000 avortements de moins, tandis que les États favorables à l’avortement ont vu le nombre d’avortements augmenter « d’environ 12 000 », car des femmes se sont apparemment déplacées en dehors de leur État pro-vie pour tuer leur enfant à naître.

Cependant, le média a noté que l’augmentation compensatoire des avortements dans certains États « n’était pas suffisante pour compenser le recul » en matière d’avortements au niveau national. Au contraire, les lois pro-vie semblent avoir empêché plus de 10 000 avortements dans le pays.

1 réaction Lire la suite

« Les révolutionnaires marxistes américains ont exclu Dieu de la vie publique, nous devons Le ramener »

Par Brian Middleton — Traduit par Campagne Québec-Vie

11 novembre 2022 (LifeSiteNews) — Indépendamment du niveau de fraude électorale et de coercition liées aux bulletins de vote par correspondance, etc., il est devenu clair que la stratégie plus que centenaire de la gauche marxiste progressiste a eu pour résultat que près de la moitié du pays, peut-être même plus, a embrassé la destruction économique de notre société, l’armement politique du système judiciaire, la sexualisation, la mutilation et le meurtre de nos enfants, la prise de contrôle d’un système médical tyrannique par des mandats qui appliquent le génocide, la destruction de la loi et de l’ordre, et l’assaut total de la Constitution.

Cette élection confirme que le pays dans lequel nous avons grandi n’existe plus.

Il n’y a plus de temps ni d’énergie pour les stratégies sous forme de « vœux pieux » qui suggèrent que les mêmes dirigeants qui nous ont amenés à ce point nous en sortiront d’une manière ou d’une autre.

Nous sommes arrivés là parce que c’est l’objectif de la classe dirigeante politique de l’État profond progressiste. Ce n’est pas dû à l’incompétence ou au résultat d’un accident. C’est le résultat d’une vision stratégique et de son exécution. Ils ont exécuté avec succès leur stratégie et n’ont pas l’intention de changer de direction.

Telle est notre réalité.

Que devons-nous faire ?

La première étape consiste à réaliser qu’il s’agit d’une bataille spirituelle. Les questions susmentionnées dans cette missive appartiennent à la catégorie spirituelle du mal. Le corps politique est le terrain sur lequel ce mal se manifeste. Il découle d’une vision du monde qui se définit comme un humanisme relativiste et athée.

Telle est la vision du monde prédominante de toutes nos institutions publiques.

Ce récit nie l’existence d’un Dieu Créateur et désire transformer les traditions et les valeurs de notre nation que nous voulons « Une sous l’autorité de Dieu ». Ce n’est pas une vision du monde qui cherche la coexistence ou le compromis avec d’autres croyances ; elle cherche leur destruction (voir le « Manifeste humaniste I » de 1933).

Ensuite, il faut comprendre que les conséquences du mal institutionnalisé sont inévitables. La morale de notre nation s’est décomposée et un châtiment aura lieu. L’âme collective de notre nation est en train de mourir. C’est la métaphysique en action. Il n’y a rien que nous puissions faire à ce sujet. Alors passez à autre chose. Ne gaspillez pas votre temps et votre énergie à essayer de changer cela. Remettez ça à Dieu.

Notre espoir doit reposer sur Lui.

1 réaction Lire la suite

Un évêque allemand : l’« attirance » et les « ébats amoureux » homosexuels ne sont pas une « aberration »


Helmut Dieser.

Par Andreas Wailzer — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Diocèse d'Aachen

9 novembre 2022 (LifeSiteNews) — Un évêque allemand a déclaré que la diversité sexuelle est « voulue par Dieu et ne viole pas la volonté du Créateur », et que « les ébats amoureux homosexuels » ne sont pas une aberration mais une « variante de la sexualité humaine ».

Helmut Dieser, évêque du diocèse d’Aix-la-Chapelle et responsable du Forum pour la sexualité et le partenariat pour la voie synodale, est connu pour ses opinions hétérodoxes sur la sexualité. Il a fait ses derniers commentaires scandaleux dans une entrevue accordée au média allemand Deutsche Welle, publiée le 8 novembre.

Le prélat allemand a déclaré que « l’état actuel de l’enseignement de l’Église ne rend pas justice à certaines réalités dans le domaine de la sexualité humaine ». Dieser a qualifié l’enseignement de l’Église sur la sexualité de « trop simplifié ».

« Cela s’applique, par exemple, à la question de l’homosexualité », a poursuivi Dieser. « Nous ne pouvons pas donner aux personnes homosexuelles la réponse que leurs sentiments ne sont pas naturels et qu’elles doivent donc vivre dans le célibat. En tant qu’Église, nous devons répondre à ces questions d’une manière nouvelle. »

Le prélat allemand a affirmé que « la science » montrerait que l’homosexualité n’est « ni une mésaventure, ni une maladie, ni l’expression d’un déficit, ni, d’ailleurs, une conséquence du péché originel ».

« Le monde est coloré et la création est diverse », a déclaré Dieser. « Et alors je peux aussi accepter une diversité dans le domaine de la sexualité qui est voulue par Dieu et qui ne viole pas la volonté du Créateur. »

Ce n’est pas la première fois que Dieser exprime son opinion selon laquelle l’homosexualité est « voulue par Dieu ». Il a fait la même affirmation dans une entrevue en septembre, dans laquelle il a également affirmé que la contraception « renforce la protection de la vie ».

1 réaction Lire la suite

Les partisans de l’avortement exploitent la mort d’une femme enceinte pour attaquer les droits de conscience en Italie


Valentina Milluzzo.

Par Jeanne Smits — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Facebook

10 novembre 2022 (LifeSiteNews) — Quatre médecins italiens ont été reconnus coupables d’homicide involontaire le 27 octobre et condamnés à six mois de prison avec sursis par un tribunal de Catane, en Sicile, pour faute professionnelle après qu’une femme de 32 ans soit décédée d’une septicémie lors d’une fausse couche alors qu’elle était sous leurs soins en octobre 2016.

La victime des événements tragiques, Valentina Milluzzo, était enceinte de jumeaux ; elle est morte — si l’on en croit la presse grand public — parce que tous les médecins de l’hôpital Cannizzaro de Catane étaient des objecteurs de conscience qui n’ont pas donné à leur patiente l’avortement qui lui aurait sauvé la vie.

Depuis lors, Milluzzo a été présentée par le mouvement pro-avortement comme un emblème de sa cause, en particulier en Italie où environ 70 % des médecins refusent de pratiquer des avortements pour des raisons de conscience — avec une proportion encore plus élevée, jusqu’à 90 %, dans la moitié sud du pays. Cette instrumentalisation de la mort prématurée de la victime a été favorisée par sa famille en deuil. Elle a porté plainte contre les médecins en invoquant leur objection de conscience. La controverse a été exacerbée par les accusations portées contre l’Église catholique et son influence sur la population italienne. En effet, la foi et la morale catholiques ont été tenues pour responsables de la mort « évitable » de Valentina Milluzzo.

Mais l’histoire de Valentina Milluzzo est bien plus complexe que ne le laissent entendre ces accusations teintées d’idéologie.

Alors que le jugement du tribunal pénal de Catane n’a pas encore été entièrement mis à la disposition de la presse, il est déjà clair que les quatre médecins en service les 14 et 15 octobre 2016 dans le service où Milluzzo a perdu la vie — Silvana Campione, Giuseppe Maria Alberto Calvo, Alessandra Coffaro et Vincenzo Filippello — n’ont pas été mis en examen en raison de leur objection de conscience (qu’ils n’ont pas niée), et le fait de ne pas avoir effectué d’avortement n’a pas été la seule ou la plus importante raison pour laquelle ils ont été reconnus coupables d’homicide involontaire.

1 réaction Lire la suite

La Cour suprême de Pologne reconnaît une « union homosexuelle » contractée à l’étranger

Par Louis Knuffke — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : olegkruglyak3/Adobe Stock

Varsovie (LifeSiteNews) — La semaine dernière, le Tribunal constitutionnel de Pologne a statué que la constitution du pays, qui définit le mariage comme l’union d’un homme et d’une femme, permet la reconnaissance légale des unions homosexuelles reconnues par les lois d’autres pays.

Le 3 novembre, la cour administrative suprême de Pologne a rendu un jugement selon lequel « l’article 18 de la constitution ne peut en soi constituer un obstacle à la transcription d’un certificat de mariage étranger si l’institution du mariage en tant qu’union de personnes du même sexe était prévue dans l’ordre interne ».

L’Article 18 de la constitution polonaise est ainsi rédigé : « Le mariage, étant l’union d’un homme et d’une femme, ainsi que la famille, la maternité et la parentalité sont placés sous la protection et le soin de la République de Pologne. »

La constitution a longtemps été comprise comme interdisant la reconnaissance légale des unions entre personnes de même sexe, et pour sa défense du mariage, la Pologne a subi des sanctions de la part de l’UE pendant plusieurs années sous la forme de retenue de milliers de milliards de dollars d’aide.

C’est l’interprétation de l’article 18 qui a été contestée en justice par deux hommes engagés dans une relation homosexuelle, Jakub Kwieciński et Dawid Mycek, qui avaient contracté une « union civile » il y a cinq ans au Portugal et avaient cherché à faire reconnaître leur sodomie en Pologne. Le gouverneur de la province de Mazovie a refusé de reconnaître leur « union civile », et c’est pour contester sa décision que les hommes ont porté l’affaire devant les tribunaux, ce qui a donné lieu au jugement de la semaine dernière en leur faveur.

1 réaction Lire la suite

« Le film pro-vie le plus puissant que j’aie jamais vu — et il n’a rien à voir avec l’avortement »

Par Pete Baklinski — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : National Geographic/YouTube

1er novembre 2022 (Campaign Life Coalition) — Je peux honnêtement dire que ma vie a changé en bien après avoir regardé The Rescue [Le sauvetage].

Le documentaire National Geographic de 2021 relate la folle et pratiquement incroyable histoire vraie du sauvetage de douze jeunes garçons mortellement piégés dans une grotte inondée en Thaïlande.

Vous vous souvenez peut-être d’avoir entendu en 2018 les nouvelles de douze joueurs de football, âgés de 11 à 16 ans, et de leur entraîneur, pris au piège dans la grotte Tham Luang Nang Non pendant 18 jours. Les garçons étaient entrés dans la grotte sèche après un entraînement de football, voyageant profondément dans le complexe de grottes de dix kilomètres.

Alors qu’ils étaient à l’intérieur, les pluies de la mousson se sont mises à tomber de manière soudaine et inattendue. Au fond de la grotte, les garçons n’avaient pas conscience du danger que représentaient les pluies et la montée rapide des eaux qui commençaient à inonder la grotte.

L’eau est montée si rapidement et si soudainement qu’il était impossible pour les garçons de revenir sur leurs pas pour sortir. Ils ne pouvaient que fuir la marée montante en s’enfonçant plus profondément dans les passages de la sombre caverne pour tenter de trouver un terrain plus élevé.

Pendant ce temps, à l’extérieur de la grotte, des parents inquiets se demandaient où étaient leurs enfants et pourquoi ils n’étaient pas rentrés. L’inquiétude s’est rapidement transformée en alarme, puis en horreur totale lorsque les parents ont découvert que les garçons étaient dans la grotte lorsque les pluies ont commencé et qu’ils étaient bloqués à l’intérieur, l’eau se déversant déjà par l’entrée de la grotte.

Deux jours après la disparition des garçons, des plongeurs de la marine thaïlandaise sont arrivés sur les lieux et ont commencé à chercher les garçons dans la grotte qui était devenue une rivière souterraine boueuse au débit rapide. Il y avait peu d’espoir que les garçons soient en vie. Les plongeurs craignaient de devoir sortir des petits cadavres.

1 réaction Lire la suite

L’infiltration maçonnique est-elle responsable de l’apostasie généralisée dans le clergé catholique ?

Par Raymund Maria — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Piqsels

20 octobre 2022 (LifeSiteNews) — Quelque chose va très mal au sein de la hiérarchie de l’Église. L’hérésie, le scandale, la corruption et l’apostasie généralisés des bergers — que le Christ a judicieusement condamnés en tant que « loups déguisés en brebis » — sont trop systématiques, et maintenant manifestes, pour être le fruit du simple hasard ou de la faiblesse humaine.

Une planification ingénieuse et une exécution impitoyable et calculée ont conduit la hiérarchie de l’Église à un état tel que les évêques malveillants ne cachent plus leur rejet du dépôt de la foi, leur haine de la morale chrétienne ou leur mépris envers les catholiques croyants et fidèles.

L’agenda pro-LGBT, pro-contraception, pro-avortement, pro-prêtresse de la « Voie synodale » des évêques allemands, le « rite de bénédiction » des évêques flamands pour les couples homosexuels, l’étiquetage dérisoire des catholiques traditionnels par le cardinal Arthur Roche comme étant plus protestants que catholiques, l’élévation par le Pape de nombreux évêques promoteurs des LGBT au Collège cardinalice, la dissimulation de la tristement célèbre affaire McCarrick, le réseau étendu des groupes de pression gay parmi les évêques et dans l’enceinte de Rome, la remise par le Vatican de l’Église clandestine en Chine au Parti communiste chinois (PCC), le soutien et l’adhésion du Saint-Siège à l’accord de Paris sur le climat, fortement pro-avortement, le culte de la Pachamama et la participation aux invocations indigènes des esprits des défunts... la liste est longue.

L’apostasie massive à laquelle nous assistons aujourd’hui dans les rangs des membres les plus élevés de l’Église n’a cependant pas été l’œuvre d’un seul jour ou d’une seule année. À cet égard, quelques faits permettront de mettre en perspective la situation actuelle. Le rapport ci-dessous comprendra les éléments suivants :

  • Le plan maçonnique d’infiltration de la hiérarchie de l’Église exposé dans l’« Alta Vendita », et la correspondance Vatican/Maçonnerie mettant en évidence une tentative de prise de contrôle des séminaires italiens dans les années 1960.
  • La liste de Pecorelli de 1978 identifiant 120 fonctionnaires du Vatican qui étaient membres de la franc-maçonnerie, y compris leurs dates d’entrée, leurs numéros de code et leurs acronymes.
  • Les faits concernant la loge maçonnique romaine Propaganda Due (P2) et son chef Licio Gelli, donnent du contexte à la liste de Pecorelli.
  • L’enquête de Mgr Gagnon, commandée par le Vatican, sur l’infiltration des francs-maçons au sein du Saint-Siège et les circonstances entourant la mort de Jean-Paul Ier.
  • Le travail d’investigation discrète du père Luigi Villa à l’endroit des francs-maçons au Vatican, une mission confiée par Padre Pio et confirmée par Pie XII.
  • Les noms notables de la liste de Pecorelli et les dommages causés à l’Église par les prélats maçonniques.
1 réaction Lire la suite