M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Noël 2019

bébé Jésus

2631 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- il reste 11 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de nous aider, en ce temps des fêtes, à promouvoir la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Les pro-vie seront là au congrès du Parti conservateur


Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada.

Blog D’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

J’ai lu aujourd’hui dans le journal LeDevoir, qu’au congrès bisannuel du Parti conservateur seront abordés trois sujets qui nous tiennent à cœur, dont celui de la protection de l’enfant à naître. Avant de continuer plus loin, prenez garde comme d’habitude, que le mot « avortement » est souvent remplacé par l’euphémisme « interruptions volontaires de grossesse », l’« euthanasie », constamment par « aide médicale à mourir ». Ainsi donc, 72 résolutions seront débattues du 23 au 25 août lors du congrès, et :

« Deux d’entre elles proposent de biffer du programme du parti l’engagement de ne pas présenter de loi sur l’avortement et de remplacer ce passage par la reconnaissance que “la protection de la vie d’un enfant à naître est un objectif législatif tout à fait valable”.

Une troisième résolution propose que l’avortement soit “explicitement exclu” de l’aide internationale du Canada. En 2010, le gouvernement de Stephen Harper, hôte du Sommet du G8, avait créé la controverse en décidant que son initiative phare sur la santé maternelle exclurait les interruptions volontaires de grossesse. 

Des militants de la Saskatchewan demanderont que le PC s’oppose à l’élargissement de l’aide médicale à mourir aux mineurs, aux personnes atteintes d’une maladie mentale et aux personnes ayant signifié leur désir de mourir mais devenues inaptes par la suite.

[…]

Une autre résolution propose d’abroger la loi ayant ajouté “l’identité ou l’expression de genre” aux motifs interdits de discrimination. Les militants ontariens à l’origine de cette résolution estiment que cette mesure législative, adoptée l’an dernier, “oblige les Canadiens à utiliser les pronoms [inventés] iel et ille”. »

Campagne de financement de Noël 2019. Merci de nous aider généreusement. L'objectif est de 7500$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire