M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les grands médias ne sont pas fiables

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Rawpixel.com/Freepik

Il est un sujet important, et même primordial : la non-fiabilité des grands médias, non seulement sur les enjeux moraux comme l’avortement, mais également sur tout ce qui concerne le pouvoir, monétaire ou légal. Comment ces institutions qui œuvrent à promouvoir l’avortement, l’euthanasie, l’homosexualité, le transgenrisme, etc. pourraient-ils être dignes de confiance pour d’autres sujets comme le coronavirus et les manifestations de citoyens canadiens, qui se déroulent actuellement en Alberta sur la frontière américaine, à Ottawa et à Québec ?

Pour illustrer ce propos, voici un texte de Steve Jalsevac de LifeSiteNews qui décrit avec justesse la contradiction entre la réalité et le récit médiatique au sujet des grandes manifestations pour la liberté au Canada :

Chers lecteurs,

Les convois géants de camions traversant le Canada ont provoqué une réaction internationale explosive. Ils menacent les plans mondialistes et doivent donc être empêchés d’une manière ou d’une autre de continuer à avoir un effet aussi puissant quant au réveil du public démoralisé qui souffre depuis deux ans de cette tyrannie covidienne manipulée.

Les seules informations auxquelles vous pourrez faire confiance à ce sujet seront celles de LifeSite et de nombreux autres services d’information alternatifs, ainsi que de certaines personnes du courant dominant, comme Tucker Carlson, qui a fait un travail phénoménal en rendant compte de cet incroyable mouvement de protestation canadien.

Les chefs de ce mouvement de protestation sont très bien informés des véritables objectifs des confinements, masques et mandats de vaccination et des autres politiques de tyrannie médicale qui écrasent la liberté et la prospérité dans le monde entier. Il ne s’agit pas du tout de protéger la santé — quoi qu’en disent les menteurs Justin Trudeau, Joe Biden et autres dirigeants nationaux. Les camionneurs canadiens ont déclenché un mouvement spontané international d’espoir qu’il existe peut-être un moyen de mettre enfin un terme aux politiques gouvernementales désastreuses, terriblement oppressives et apparemment sans fin qui détruisent la santé, les emplois, les entreprises, le culte religieux, l’espoir et la liberté en général.

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Et ces camionneurs comprennent que l’on essaie de nous imposer une Grande réinitialisation, un Nouvel ordre mondial de type communiste chinois utilisant les passeports numériques covid qui sont essentiels pour leur système mondial de contrôle économique et d’esclavage.

Aujourd’hui, le premier ministre canadien Justin Trudeau a tenu une conférence de presse à distance depuis un lieu tenu secret, au cours de laquelle il a fait les commentaires les plus troublants, les plus trompeurs et les plus haineux que j’aie jamais entendus de la part d’un premier ministre canadien en 74 ans. Dans son regard dur, j’ai vu un dictateur en devenir.

Tout au long de la conférence de presse, il a continué d’énoncer fausseté après fausseté au sujet des camionneurs et a manifesté un manque total de respect et de haine pour ces milliers de travailleurs essentiels, leurs familles et les millions de Canadiens qui les ont encouragés alors qu’ils se rendaient dans la capitale nationale d’Ottawa pour plaider en faveur de la fin immédiate de tous les mandats covid destructeurs du gouvernement.

Si quelqu’un est un haineux, c’est Justin Trudeau. Si quelqu’un est raciste, c’est bien Justin Trudeau. Si quelqu’un répand de la « désinformation », c’est sans aucun doute Justin Trudeau et son gouvernement.

Si quelqu’un est une menace pour le Canada et les Canadiens, il est maintenant devenu très évident que c’est Justin Trudeau. Il est bien trop à l’aise avec le mensonge permanent et il monte délibérément les bons Canadiens les uns contre les autres avec l’aide de ses médias achetés et de ses députés obéissants qui le servent au lieu de servir ceux qui les ont élus.

Les camionneurs ont montré que le Canada est en très grande difficulté en ce moment, et à moins que les Canadiens ne se réveillent tous et ne prennent des mesures déterminées pour sauver leur nation, elle sera bientôt perdue au profit d’un Nouvel ordre mondial totalitaire auquel Trudeau a clairement été formé par son mentor mondialiste du Forum économique mondial, Klaus Schwab, et auquel le Canada sera livré.

Trudeau n’est PAS un vrai Canadien. Il se voit comme un leader du Nouvel ordre mondial. Il n’est ni loyal ni patriote envers le Canada. C’est un mondialiste qui complote pour détruire l’économie et la culture canadiennes afin de transformer le pays en un État esclave du Nouvel ordre mondial. Il a fait savoir très clairement qu’il s’engageait dans cette voie dans ses propres déclarations publiques contenant des phrases explicites de la Grande réinitialisation. Si cet homme n’est pas bientôt chassé du pouvoir, il n’y aura plus de Canada en tant que nation distincte et souveraine.

Alors s’il vous plaît, Canadiens et citoyens de nombreux autres pays, arrêtez d’écouter et de regarder les médias traditionnels empoisonnés. Vous n’obtiendrez aucun reportage honnête d’aucun d’entre eux. Ne regardez pas les nouvelles à la télévision, ne lisez pas les nouvelles dans les journaux, n’écoutez pas les nouvelles à la radio. À l’heure actuelle, ils sont presque TOUS essentiellement achetés et détenus par les gouvernements. Les seuls médias d’information qui vous diront la vérité maintenant sont les médias alternatifs conservateurs.

Nous avons maintenant atteint le stade d’un changement radical et nécessaire des habitudes des citoyens en matière de collecte d’informations, car il s’agit d’une nécessité absolue pour la survie politique et sociale et la défense de tous les droits et libertés. Nous avons atteint un stade de crise.

Aujourd’hui, les médias ne font qu’un avec le gouvernement. Ils sont une extension du pouvoir gouvernemental et de la propagande supervisés et dirigés par un petit groupe d’élites commerciales et politiques internationales extrêmement riches et puissantes. Affrontez cette réalité et alors nous aurons une chance de défendre la liberté. Il en va de même pour les citoyens des États-Unis, de la France, de l’Autriche, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, etc.

Steve Jalsevac
LifeSiteNews

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire