M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L’incendie de Notre-Dame de Paris, symbole pour l’Occident apostat ?

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Fouad Maghrane/AFP/GettyImages — mise à jour 16 avril 2019, 15h40 — 15h45

Le désastre qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris hier est inexprimable, des vitraux ont été abîmés, son toit et sa charpente vieux de plus de 770 ans et d'avantage pour certaines parties ont complètement brûlé, sa grande flèche s’est abattue. combien d’autres dégâts a-t-elle à déplorer ? La structure a heureusement tenu, bien qu’une inspection soit nécessaire pour s’assurer des dommages qu’elle a dû souffrir.

Un trésor d’histoire s’est ainsi anéanti en peu de temps, un grand sanctuaire qui renferme la Couronne d’épines, sans doute essaiera-t-on de reconstruire ce qui a été perdu, mais, les églises ayant été confisquées par l’État et lui « appartenant » depuis 1905 et n’étant prêtées à l’Église catholique que pour un but religieux, Notre-Dame sera-t-elle réparée conformément à ce qu’elle était auparavant ou sera-t-elle l’objet des outrages de l’« art » contemporain ?

L’incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris est un symbole pour l’Occident apostat, car il représente bien la destruction actuelle de la morale, de la foi et de la raison qui s’y opère, il est peut-être aussi un avertissement de la destruction qui menace la France et l’Occident s’ils continuent sur cette voie glissante… Extraits de Pierre et les Loups (traduction d'un article de Mark Mallett) :

Un Occident qui renie sa foi, son histoire, ses racines [, sa culture] est condamné au mépris et à la mort.
— Cardinal Sarah, dix jours avant l’incendie ; Catholic Herald, le 5 avril 2019

« Il n’y a pas de culture française. »
— Emmanuel Macron, février 2017 ; lefigaro.fr

« Madame la Présidente, je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination... Donc, euh... Laissez-moi faire ! »
— François Hollande (parlant sans doute de la France, le démon ne cache même plus ses intentions !), de passage à la basilique de Saint-Denis, mars 2017 ; rt.com (Ajout de Pierre et les Loups.)

C’est la perte du symbole du christianisme en Europe.
— Un commentateur de la CSNB lors de l’incendie du 15 avril 2019

La société occidentale est une société dans laquelle Dieu est absent de la sphère publique et n’a plus rien à y dire. Et c’est pourquoi nous voyons une société dans laquelle se perd la mesure de ce qui est humain.
— Pape émérite Benoît XVI, Essai : « L’Église et le scandale des abus sexuels » ; har22201.blogspot.com, le 10 avril 2019

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

On peut aussi voir dans l’incendie de la cathédrale, un retrait nécessaire opéré par Dieu (qui a permis que ce sinistre arrive) pour notre conversion. Une bonne chose est arrivée dans ce malheur qui frappe non seulement l’archevêché de Paris, mais le monde entier, des gens priaient à genoux devant l’incendie, les églises de Paris étaient ouvertes toute la nuit et les prières n’auront pas manqué d’assiéger le Ciel de toutes parts. Peut-être sera-ce le début d’un renouveau de la foi catholique en France en cette Semaine Sainte, qui est plus urgent et important que la reconstruction de la cathédrale, si belle soit-elle. Dieu donne, Dieu ôte :

Dieu enlèvera nos églises si cela doit être nécessaire pour purifier Son Épouse et restaurer son Église. Le christianisme ne se réduit pas à nos bâtiments, mais à notre témoignage de Jésus.
— Mark Mallett, remarque spontanée lors d’une retraite pour enseignants, le 12 avril 2019

La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisis. Elle aura le nez dans la poussière. Il n’y aura plus rien... Vous n’imaginez pas jusqu’où l’on descendra !
— Marthe Robin au Père Finet, le cofondateur des Foyers de Charité, Prophéties pour la France, 1936 ; chere-gospa.eklablog.com (ajout de Pierre et les Loups)

Comme le fait remarquer Mark Mallett dans son article, traduit par Pierre et les Loups, ce n’est pas la première église à brûler, être vandalisée, profanée depuis le début de 2019. Le sinistre de Notre-Dame est-il un acte incendiaire volontaire, terroriste ? Sera-t-il suivi de d’autres ? :

Pas besoin d’être prophète pour voir ce qui se déroule sous nos yeux ces jours-ci. En fait, à travers la couverture médiatique de cet incendie, rien n’est dit au sujet de ces autres églises qui ont été incendiées, vandalisées ou profanées intentionnellement en France depuis début 2019 — au moins dix cas constatés, selon certains organes de presse.

L’église Saint-Sulpice à Paris le 17 mars 2019 a été incendiée :

Dans l’église Saint-Nicolas de Houilles, une statue de la Vierge Marie du XIXe siècle a été détruite :

D’autres églises ont signalé que des autels furent brûlés, des croix brisées, un mur fut recouvert d’excréments humains pour former une croix (Nîmes), un tabernacle cassé, des hosties projetées sur les murs et à terre, divers objets religieux dégradés...

[…]

Les actes de profanation et de vandalisme dans les églises sont [...] le triste reflet d’une civilisation malade qui se laisse emporter dans les filets du mal. Les évêques, les prêtres, les fidèles doivent garder la force et le courage.
— Cardinal Robert Sarah, Tweet, 10 février 2019

La décrépitude de la foi en France et en Occident cependant n’est pas sans espoir, Dieu n’abandonnera pas les siens, le remède dût-il être amère. L’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris ne devrait pas nous pousser vers le désespoir, mais vers la prière… et la pénitence. Descente et remontée :

Vous n’imaginez pas jusqu’où [la France] descendra ! ... Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu. Alors elle criera vers lui, et c’est la Sainte Vierge qui viendra la sauver... Le renouveau sera extraordinaire, comme une balle qui rebondit ! Non, cela rebondira beaucoup plus vite et beaucoup plus haut qu’une balle ! ... La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l’Eglise, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l’Esprit Saint, et elle enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier.
— Marthe Robin au Père Finet, le cofondateur des Foyers de Charité, Prophéties pour la France, 1936 ; chere-gospa.eklablog.com (ajout de Pierre et les Loups)

[…]

Ceci n’est que le début des douleurs que doit vivre l’Église alors qu’elle entre dans sa propre passion. En effet, la Semaine Sainte, la semaine de la Passion, commence dans les cendres de Notre-Dame. Qu’elle vienne à notre secours, nous apportant par son intercession : courage, foi et véritable esprit de conversion. Puisse cette Semaine de la Passion être comme nulle autre pareille, tandis que chacun de nous s’efforce de faire grandir sa relation avec Dieu — et avec tous ceux que nous aimons et servons.

Publicité



Laissez un commentaire