M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Autres centres pro-vie incendiés par des pro-avortement

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Adobe Stock

D’autres centres pro-vie ont été incendiés par des pro-avortement tentant d’intimider leurs opposants par des gestes de violences, dans l’expectative d’un jugement de la Cour suprême des États-Unis qui pourrait annuler l’arrêt Roe vs Wade. Les partisans de l’avortement, devant la possibilité que le jugement empêchant les États américains de légiférer selon leur souhait sur la question de l’avortement fût révoqué, explosent de rage, se répandant en manifestations illégales devant la demeure des juges de la Cour suprême, allant jusqu’à les menacer de mort, et à brûler des centres pro-vie.

Selon LifeNews :

Les militants radicaux de l’avortement, qui ont incendié à la bombe les bureaux de groupes pro-vie dans le Wisconsin et l’Oregon, ainsi qu’un centre de grossesse à Buffalo, dans l’État de New York, et qui ont vandalisé plus d’une douzaine d’églises et de centres de grossesse, ont encore frappé.

Aujourd’hui, moins d’une semaine après que des pro-avortement eussent incendié le centre de grossesse de Buffalo, un autre centre de grossesse a été incendié à Gresham, dans l’Oregon.

Le Gresham Pregnancy Resource Center a été incendié samedi matin, selon les responsables du centre de grossesse. D’après les premières investigations de la police et des pompiers, il semblerait qu’un engin incendiaire ait été jeté par une fenêtre.

[...]

La division de Seattle du Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives (ATF) a déclaré qu’elle enquêtait sur cet incendie criminel. Les graffitis laissés sur le bâtiment par les incendiaires ressemblent à ceux laissés par des pro-avortement qui ont frappé ailleurs dans le pays.

Jane’s Revenge a revendiqué avoir jeté une bombe incendiaire dans le centre d’une organisation pro-vie à Madison dans le Wisconsin, en mai, et pourrait être responsable de l’incendie des bureaux de l’Oregon Right to Life au cours du même mois. Ce groupe a également vandalisé et détruit plusieurs églises et centres de grossesse.

Ces attaques révèlent, si ce n’était déjà évident, l’esprit violent de l’avortement. C’est pour défendre le « droit » de tuer son propre bébé que des gens vont jusqu’à incendier des centres d’aide aux femmes enceintes…

Publicité
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire