M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un sondage américain montre que les fidèles allant à l'église chaque semaine sont le dernier bastion d’opposants au « mariage » homosexuel

Par Emily Mangiaracina — Traduit par Campagne Québec-Vie

3 juin juin, Washington, D.C. (LifeSiteNews) — Un nouveau sondage Gallup montre que les Américains qui vont à l’église toutes les semaines sont le « dernier bastion de l’opposition » au « mariage » homosexuel.

Un sondage annuel réalisé par l’institut de sondage de gauche entre le 2 et le 22 mai a révélé que si 71 % des Américains sont globalement favorables au « mariage légal entre personnes de même sexe », une part nettement plus faible des personnes qui vont à l’église toutes les semaines sont favorables au « mariage » homosexuel : 40 % d’entre eux l’approuvent, et 58 % y restent opposés.

Le premier sondage Gallup sur la question en 1996 a révélé que seuls 27 % des Américains étaient alors favorables au « mariage » légal entre personnes de même sexe. Ce soutien a atteint le niveau de la majorité de la population en 2011, et a dépassé 60 % en 2015, un mois seulement avant que la décision Obergefell v. Hodges de la Cour suprême des États-Unis ne légalise essentiellement le prétendu « mariage » homosexuel à l’échelle nationale.

Au cours des dernières années, les sondages Gallup ont montré une augmentation constante du soutien au « mariage » homosexuel, même parmi les groupes qui y sont traditionnellement opposés dans leur ensemble. Par exemple, selon Gallup, les adultes âgés de 65 ans et plus « y sont devenus majoritairement favorables en 2016 ─ tout comme les protestants en 2017 et les républicains en 2021 ».

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Un tableau des résultats des sondages sur le soutien au « mariage » homosexuel au cours des 18 dernières années, classés par fréquence de fréquentation des églises, montre une forte corrélation entre la fréquence de fréquentation des églises et le niveau de soutien global au « mariage » homosexuel. Alors que chaque groupe a augmenté de façon régulière son soutien à cette question historiquement taboue, les personnes qui vont « rarement ou jamais » à l’église ont toujours été les plus favorables, et celles qui vont à l’église toutes les semaines les moins favorables.

Il est toutefois intéressant de noter que les personnes qui vont à l’église « presque toutes les semaines » ou « tous les mois » se sont rapprochées de l’opinion des personnes qui vont « rarement ou jamais » à l’église au cours des deux dernières décennies. En 2004, environ 30 % des participants semi-réguliers soutenaient le « mariage » homosexuel, à seulement dix points de différence du niveau de soutien de 20 % des participants hebdomadaires (contre 52 % des participants « rares/jamais »).

Toutefois, en 2022, le groupe des « presque hebdomadaires/mensuels », qui soutient désormais le « mariage » homosexuel à 70 %, s’est rapproché du groupe des « rares/jamais », qui soutient cet arrangement à 82 %. Les personnes qui vont à l’église toutes les semaines constituent désormais un groupe isolé, même si leurs 40 % de partisans du « mariage » homosexuel représentent une part importante de leur population. Une vue d’ensemble des opinions sur les questions morales exprimées dans les sondages Gallup au cours des deux dernières décennies montre qu’en 2021, 69 % des Américains considéraient les « relations homosexuelles » comme « moralement acceptables ».

Le Daily Wire a noté que Gallup « sonde un minimum de 1 000 adultes âgés de 18 ans et plus à travers les États-Unis par téléphone fixe et cellulaire avec un quota minimum de 70 % de répondants par téléphone cellulaire et 30 % par téléphone fixe ».

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire