M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Trump songe à cesser de financer la pro-avortement OMS


Donald Trump, président des États-Unis, le 7 avril 2020.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie)

Le président des États-Unis Donald Trump a déclaré lors de l’un de ses points de presse sur la situation du coronavirus aux États-Unis, le 7 avril, qu’il songeait à cesser de financer l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en raison de la minimisation que cet organisme faisait des dangers du coronavirus alors qu’il sévissait en Chine, au début de ce que l’OMS a depuis elle-même appelé une « pandémie ». Donald Trump reproche à l’OMS de couvrir la responsabilité de la Chine dans la gestion et la propagation du virus.

Notons par ailleurs que l’OMS, entité de l’ONU, estime, par la voix de l’un de ses porte-parole, que l’avortement devrait être considéré comme « essentiel » durant cette « pandémie », d’où un certain manque de logique dans le classement des priorités (comme si tuer un enfant à naître pouvait seulement être prioritaire !).

Si les États-Unis coupaient les vivres à l’OMS, cela représenterait 22 % de son budget en moins. Selon LifeSiteNew :

Trump a indiqué qu’il était ouvert à l’idée de cesser de financer l’Organisation mondiale de la santé, une entité pro-avortement des Nations unies ayant des liens suspects avec la Chine communiste.

« Ils semblent toujours se fourvoyer du côté de la Chine et nous la finançons, donc je veux me pencher sur la question », a-t-il déclaré.

Un journaliste lui a demandé si « c’est vraiment le moment de geler le financement de l’OMS pendant une pandémie ».

« Non, peut-être pas, je ne dis pas que je vais le faire, mais nous allons l’examiner », a répondu Trump. « Nous allons enquêter, nous allons examiner la question... mais nous allons envisager de mettre fin au financement parce que vous savez quoi, ils se sont trompés et si vous regardez en arrière, même avec plusieurs années de recul, ils sont très... tout semble être très biaisé envers la Chine — ce n’est pas correct ».

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire