M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L’OMS : L’avortement devrait être considéré comme « essentiel » malgré le coronavirus

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : pxfuel

Un représentant de l’OMS a affirmé que l’avortement devrait être considéré en tant que « service essentiel », malgré la situation actuelle, appelée « pandémie » par le même organisme. Il y a un profond manque de logique à l’OMS en ce moment : si le coronavirus est vraiment dangereux et qu’il nécessite tous les efforts possibles pour le contrer, ce n’est pas le moment d’annoncer que l’avortement (en l’occurrence électif) devrait être considéré comme « essentiel », alors que cette pratique est tout ce qui est le plus opposé à l’essentiel ; sans compter que ça emploie du personnel médical qui aurait mieux à faire ailleurs, du matériel médical, et que ça envoie des femmes à l’urgence pour toutes sortes de complications. Selon LifeSiteNews :

Un représentant de l’Organisation mondiale de la santé a récemment déclaré que l’avortement devrait être considéré comme un « service essentiel » pendant la pandémie de coronavirus COVID-19.

Le Dr Antonella Lavalanet, médecin de l’équipe « Santé maternelle et périnatale et prévention des avortements à risque » de l’OMS, s’est adressée à près de 5 000 personnes vendredi dernier lors d’une conférence en ligne organisée par la revue proavortement « Sexual Reproductive Health Matters » (SRHM).

Sous l’impulsion d’Eszter Kismődi, conseillère juridique expérimentée de l’OMS et actuellement directrice générale du SRHM, Lavalanet a souligné que les avortements doivent se poursuivre, même en pleine urgence sanitaire mondiale et même si les mères sont contagieuses.

Publicité
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire