M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

L’OMS : L’avortement devrait être considéré comme « essentiel » malgré le coronavirus

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) ― Photo : pxfuel

Un représentant de l’OMS a affirmé que l’avortement devrait être considéré en tant que « service essentiel », malgré la situation actuelle, appelée « pandémie » par le même organisme. Il y a un profond manque de logique à l’OMS en ce moment : si le coronavirus est vraiment dangereux et qu’il nécessite tous les efforts possibles pour le contrer, ce n’est pas le moment d’annoncer que l’avortement (en l’occurrence électif) devrait être considéré comme « essentiel », alors que cette pratique est tout ce qui est le plus opposé à l’essentiel ; sans compter que ça emploie du personnel médical qui aurait mieux à faire ailleurs, du matériel médical, et que ça envoie des femmes à l’urgence pour toutes sortes de complications. Selon LifeSiteNews :

Un représentant de l’Organisation mondiale de la santé a récemment déclaré que l’avortement devrait être considéré comme un « service essentiel » pendant la pandémie de coronavirus COVID-19.

Le Dr Antonella Lavalanet, médecin de l’équipe « Santé maternelle et périnatale et prévention des avortements à risque » de l’OMS, s’est adressée à près de 5 000 personnes vendredi dernier lors d’une conférence en ligne organisée par la revue proavortement « Sexual Reproductive Health Matters » (SRHM).

Sous l’impulsion d’Eszter Kismődi, conseillère juridique expérimentée de l’OMS et actuellement directrice générale du SRHM, Lavalanet a souligné que les avortements doivent se poursuivre, même en pleine urgence sanitaire mondiale et même si les mères sont contagieuses.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire