M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La complainte de l’embryon

Par Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Source : Actuailes.fr

« Je ne vois pas encore le jour. Je suis au creux de ma mère, lové tout au centre de celle qui me porte. Je suis minuscule ». Ainsi commence « La complainte de l’embryon », écrite par le Père Augustin-Marie qui donne une voix à celui qui n’en a pas, à ces petits êtres humains sans défense, avortés par dizaines de millions chaque année dans le monde, par dizaines de milliers au Canada et par milliers au Québec.

« Je suis là, mais on ne me voit pas. Je suis là, mais on ne veut pas de moi. Je ne blesse personne, mais on en veut à ma vie. Je ne fais rien et je suis déjà un danger. Je suis innocent, mais je suis déjà condamné. »

Laissez un commentaire

Vidéo : Des jumeaux en pleurs se réconfortent après la naissance


Les frères jumeaux Weston et Caleb Lyman, peu de temps après leur naissance.

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Nous savons tous que les jumeaux créent des liens dans le ventre de leur mère, et que ces liens peuvent perdurer toute leur vie. Une paire de jumeaux nous montre à quel point cette connexion de « jumeau à jumeau » peut être forte et que l’humain est un être social, et ce, bien avant la naissance.

Weston et Caleb Lyman venaient tout juste de naître lorsque leur père Dane a enregistré un moment charmant entre les deux bébés, après que ces derniers aient été séparés durant l’accouchement. Comme n’importe quel nouveau-né, les deux petits criaient, mais ils étaient en bonne santé et l’accouchement s’était bien déroulé. Lorsque les deux frères ont été réunis à nouveau, ils se sont instantanément calmés.

Dane Lyman raconte au News Center Maine : « Tout de suite après l’accouchement, j’ai suivi les garçons pour découvrir leur taille et leur poids. C’est à ce moment que j’ai pu capturer la scène ; c’était l’une des plus belles choses à regarder et je suis si heureux d’avoir eu la chance de la filmer. »

Laissez un commentaire Lire la suite

L’élection de Doug Ford : un regain d’espoir ?


Douglas Robert Ford Junior (Doug Ford), Premier ministre d'Ontario.

Par Paul-André Deschesnes

Le nouveau premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a annoncé officiellement après son élection en juin 2018 trois bonnes nouvelles qui avaient semé la controverse en campagne électorale.

  1. Le nouveau cours d’éducation sexuelle en vigueur depuis quelques années dans toutes les écoles primaires et secondaires de cette province du Canada sera aboli.
  2. Le gouvernement conservateur de l’Ontario ne subventionnera plus le gros défilé de la fierté gaie de Toronto.
  3. Doug Ford ne participera pas, contrairement à la tradition, aux défilés et aux activités de la communauté LGBTQR2 de Toronto. [et il n'y a pas participer.]

Le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui vient d’être élu fortement majoritaire, est un « méchant » gouvernement de droite. La gauche ontarienne hurle à tue-tête. Les communautés issues de l’immigration, les migrants clandestins, les réfugiés de tout acabit et les musulmans sont sous le choc. Le gouvernement fédéral gauchiste, moderniste, socialiste, incompétent et irresponsable de Justin Trudeau tremble de frayeur ; en effet, il y aura une élection fédérale au Canada en octobre 2019 et, actuellement, les derniers sondages prédisent une victoire du Parti conservateur du Canada.

Est-ce possible qu’une importante partie de la population commence à se rendre compte que les politiques de nos gouvernements de gauche qui se sont succédé depuis deux ou trois décennies en Occident sont un désastre à tous les points de vue : économique, social, moral, judiciaire, sans oublier le chaos en santé et en éducation.

En terminant, il faut rappeler que tous ces gouvernements très populaires de gauche qui nous ont fait de nombreux cadeaux empoisonnés (avortement, euthanasie, légalisation des drogues et de la prostitution, cours de perversion sexuelle dans nos écoles publiques, abolition des frontières, diabolisation de notre histoire et de notre passé, etc.) sont de plus en plus contestés en Occident, au Canada et même au Québec.

Avant de heurter le mur, le bon peuple semble se réveiller. La province de l’Ontario, la plus populeuse du Canada, a compris. Espérons que ce ne soit pas un feu de paille. Les idéologies athées et les philosophies de gauche, dites postmodernes, indiscutables, incontournables et inchangeables agonisent.

On a semé le vent. On a récolté la tempête. On commence peut-être à se réveiller collectivement.

Laissez un commentaire

Une image de femme enceinte ? Facebook censure des publicités du site pro-vie LifeSite

Par Clémentine Jallais (Réinformation.TV)

L’affaire devient hallucinante. Le site pro-vie américain LifeSiteNews a vu ses publicités qui montraient des images de femme enceinte, de bébés ou encore d’échographies, purement et simplement refusées. Le réseau social Facebook considère ça désormais comme de la « publicité politique » qui doit donc se conformer à un certain nombre d’impératifs définis par lui-même… Sa censure prégnante avait déjà causé un tort certain aux campagnes de LifeSite. Cette nouvelle politique fait encore pire — d’autant qu’elle est destinée à s’étendre.

Facebook veut « émanciper »… mais selon ses critères. Et la situation se durcit. Non seulement les gens se trouvent empêchés, sans même le savoir, d’accéder à des informations désirées. Mais, de plus en plus, ils en subiront d’autres, passablement orientées.

L’avortement fait partie des contenus politiques selon Facebook

De fait, LifeSiteNews s’est trouvé confronté aux nouvelles règles établies par Facebook le 24 mai dernier. Selon lesquelles toute page Facebook promouvant (en payant) du contenu politique sur la plate-forme devra suivre les règles de la plate-forme pour les « annonces avec du contenu politique », notamment divulguer la source de financement et observer tout un processus d’autorisation relativement lourd. Ces annonces seront également archivées pendant sept ans dans une base de données consultable publiquement.

Laissez un commentaire Lire la suite

Monseigneur Schneider : Derrière le phénomène des migrants se cache un plan pour remplacer la population européenne


Mgr Athanasius Schneider, évêque d'Astana au Kirghizstan.

Par Francesco Boezi (Il Giornale) — article porté à notre connaissance par Rorate Cæli et traduit par Campagne Québec-Vie

Mgr Athanasius Schneider, évêque du Kirghizstan voit dans ce mouvement un plan qui a pour but de remettre en question la Chrétienté en Europe. Mgr Schneider s’est penché sur ce thème et sur d’autres concernant également les préoccupations de l’Église catholique.

Extraits d’une entrevu avec l’Il Giornale :

« Question — Il y a beaucoup de débats sur le sujet de l’immigration. Est-ce que l’Italie a été laissée seule par l’Union européenne ? L’Église continue d’appeler notre pays à être “humanitaire”.

Le phénomène de cette soi-disant “immigration” reflète un plan orchestré, préparé depuis longtemps par les pouvoirs internationaux pour changer radicalement l’identité chrétienne des populations européennes. Ces puissances sont en train d’utiliser l’énorme potentiel moral de l’Église et ses structures pour réaliser encore plus efficacement leur objectif antichrétien et anti-européen. À ces fins, le concept même de l’humanisme et celui du commandement chrétien de la charité sont faussés.

Laissez un commentaire Lire la suite

L’étau se resserre-t-il autour du bon usage de la liberté d’expression?

Par Patrice Hans-Perrier (Le Peuple) — Voici la ou les sources de cet article : La Presse n° 1, n° 2, Centre de la sécurité des télécommunications/Voici la source de la photo : CC0

Facebook, avec l’Agence France-Presse (AFP), lancera bientôt un outil dédié à la lutte aux « fausses nouvelles » au Canada.

Le gouvernement canadien promettait, au sortir du Sommet économique mondial de Davos, en janvier 2017, de lutter contre les « fausses nouvelles » et avait mandaté Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, pour qu’elle organise des rencontres « informelles » avec plusieurs leaders de la presse et des médias sociaux.

Par la suite, l’équipe Trudeau n’a pas pris de temps pour mettre en action son plan de match à l’effet de mettre en branle une concertation serrée avec les géants de l’information, incluant Facebook aux premiers rangs.

Facebook prend les devants

Le journal Le Peuple soulignait d’ailleurs, en décembre dernier, que Kevin Chan, directeur des politiques publiques au sein de la compagnie Facebook, avait déjà rencontré des ministres du cabinet Trudeau dans le courant de l’année 2017. Il appert que M. Chan aurait participé à plusieurs rencontres auxquelles assistait une brochette de ministres canadiens.

Laissez un commentaire Lire la suite

Le tribunal ordonne une nouvelle expertise médicale de l’état de santé de Vincent Lambert


Vincent Lambert (à droite).

Par Léo Kersauzie (Medias-presse.info)

Les trois experts qui avaient été nommés s’étant désistés, « une nouvelle expertise médicale de l’état de santé de Vincent Lambert » a été ordonnée lundi 2 juillet par le tribunal de Châlons-en-Champagne.

Cette nouvelle expertise doit être « confiée à un collège de médecins désignés par le président du tribunal », et « l’examen du patient s’effectuera hors de la présence des parties ». Celles-ci « pourront être représentées par des médecins », qui « seront limités à un praticien pour l’ensemble des requérants et un praticien pour chacun des défendeurs, soit un total maximum de quatre médecins ».

Pour Maître Paillot, avocat des parents de Vincent Lambert, « c’est une bonne décision, le tribunal confirme que cette mesure d’expertise est nécessaire pour prendre une décision à terme ». Il souligne cependant la nécessité de nommer des experts « ayant la compétence suffisante » et de placer provisoirement Vincent « dans un établissement adapté pour que l’expertise puisse avoir lieu dans les meilleures conditions ».

[C’est une bonne décision de la part de ce tribunal, mais il est plutôt évident que Vincent Lambert doit être soigné et non laissé à mourir; alors, pourquoi ne pas avoir prononcé un jugement en ce sens? Est-ce pour donner plus de poids à la décision qu'il rendra ultérieurement?]

Laissez un commentaire

La panthéonisation de Simone Veil, « toujours animée par le souci des plus fragiles » (sic)

Par Jeanne Smits (Réinformation.TV)

Plusieurs paroles d’Emmanuel Macron, prononcées solennellement devant les cercueils de Jean et Simone Veil lors de leur panthéonisation dimanche, ont exaspéré ce qu’il reste de France attachée au respect de la vie : l’idée que « Cette décision fut celle de tous les Français », et l’assurance que les combats de celle qui a fait légaliser l’avortement en France étaient « toujours animés par le souci des plus fragiles ».

Sous un soleil de plomb et à l’heure de la messe dominicale, le président français peut-être le plus ouvertement adepte de la symbolique de la franc-maçonnerie de l’histoire des Républiques a enseigné aux citoyens ce qu’ils doivent penser. Oui, cette décision de panthéonisation de Simone Veil, « C’est intensément, tacitement, ce que toutes les Françaises et tous les Français souhaitaient ». Ils n’ont pas eu à le dire, ni à l’approuver, ni à le confirmer : ils l’ont forcément voulue, parce que la pensée unique fonctionne ainsi.

Laissez un commentaire Lire la suite

Une adolescente, plutôt que de se faire avorter, place son bébé en adoption : « J’ai pris cette décision par pur amour »


À gauche Emily la mère adoptive, à droite Hannah Mongie tenant son fils Taggart Kaden Marsh.

Par Carole Novielli (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Hannah Mongie découvrit qu’elle était enceinte environ deux mois après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires. Elle aimait le père du bébé […] mais en septembre 2015, le père de l’enfant, Kaden, décéda soudainement quelques jours après avoir entendu le battement de cœur de son bébé qui était encore dans le ventre de sa mère.

La nouvelle a dévasté la jeune mère enceinte, qui a alors été confrontée à la décision la plus difficile de sa vie : soit d’élever son bébé ou de le placer en adoption, dans une famille aimante.

Laissez un commentaire Lire la suite

La Hongrie voit le nombre d’avortements diminuer suite à l’instauration de politiques familiales

Extrait d’un article de Lisa Bourne, traduit par Campagne Québec-Vie

Rome, Italie. 1er juin 2018 (LifeSiteNews) — Le soutien du gouvernement hongrois aux familles s’affermit de plus en plus, créant un environnement où les mariages et familles sont en plein essor et les avortements en baisse, a affirmé l’un des ministres du pays lors d’une récente conférence internationale sur la vie et la famille.

Ce même soutien a fait chuter la quantité d'avortements de plus d’un tiers de ce qu’ils étaient en 2010 (40 449 à 28 500). Il a également contribué à réduire le nombre de divorces (23 873 en 2010 à 18 600 en 2017) et à augmenter le nombre de mariages (35 520 en 2010 et 50 600 en 2017).

« Une condition préalable au développement social à moyen et long terme, et de la durabilité de la Hongrie est un redressement durable des tendances démographiques », a déclaré Katalin Novàk ministre de l’État pour la famille, la jeunesse et les affaires internationales.

« L’objectif peut être réalisé avec une politique familiale stable, complexe, ciblée et flexible, capable de s’adapter au changement des besoins et conditions, » a-t-elle ajouté.

Le bureau de Novàk est responsable de la gestion de la politique familiale du pays d’Europe centrale. Intitulée « La politique familiale hongroise dans l’esprit d’Humanæ Vitæ et de Veritatis Splendor, » Novàk donna un discours à Rome le 21 mai dernier lors d’une conférence ayant comme thème la « Vie humaine, famille et splendeur de la Vérité : Dons de Dieu ».

Laissez un commentaire Lire la suite