M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Alerte orange 2020

tournant

1065 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 10 jours -- Merci de votre grande générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de vigilance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Vidéo : Des jumeaux en pleurs se réconfortent après la naissance


Les frères jumeaux Weston et Caleb Lyman, peu de temps après leur naissance.

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) — traduit par Campagne Québec-Vie

Nous savons tous que les jumeaux créent des liens dans le ventre de leur mère, et que ces liens peuvent perdurer toute leur vie. Une paire de jumeaux nous montre à quel point cette connexion de « jumeau à jumeau » peut être forte et que l’humain est un être social, et ce, bien avant la naissance.

Weston et Caleb Lyman venaient tout juste de naître lorsque leur père Dane a enregistré un moment charmant entre les deux bébés, après que ces derniers aient été séparés durant l’accouchement. Comme n’importe quel nouveau-né, les deux petits criaient, mais ils étaient en bonne santé et l’accouchement s’était bien déroulé. Lorsque les deux frères ont été réunis à nouveau, ils se sont instantanément calmés.

Dane Lyman raconte au News Center Maine : « Tout de suite après l’accouchement, j’ai suivi les garçons pour découvrir leur taille et leur poids. C’est à ce moment que j’ai pu capturer la scène ; c’était l’une des plus belles choses à regarder et je suis si heureux d’avoir eu la chance de la filmer. »

L'article continue ci-dessous...
×

Campagne de financement - Alerte orange 2020

1065 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 10 jours -- Merci de votre grande générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie


Je me sens très reconnaissant en ce dimanche de Pâques. Il y a cinq semaines, nos jumeaux Weston et Caleb se sont joints à nous. Peu de temps après l’accouchement, j’ai enregistré cette vidéo où nous pouvons les voir se réconforter l’un l’autre. Leurs sœurs ne peuvent plus se passer d’eux, même chose pour Lisa et moi ! J’aime ma famille.

Je suis aussi reconnaissant envers Jésus Christ. C’est l’image qui est accrochée dans notre maison, inspirée par Apocalypse 3 : 20. Je suis reconnaissant que le Sauveur soit ressuscité le troisième jour et qu’il nous cherche encore — debout à la porte de nos cœurs, prêt à entrer et à nous changer pour le mieux si nous ouvrons la porte. Joyeuses Pâques !

Dane Lyman est étudiant en médecine, tandis que son épouse Lisa est infirmière et mère au foyer de deux petites filles, et désormais de deux garçons.

« L’un de nos plus grands souhaits lorsque nous avons su que nous serions parents de jumeaux était qu’en vieillissant, les deux garçons deviennent amis et qu’ils se soutiennent. Les voir se réconforter tout juste après leur naissance était la première étape de cette relation spéciale », dit Dane Lyman.

La vidéo des jumeaux a été visionnée plus de 3 millions de fois et la famille espère qu’elle donnera le sourire à quiconque la regarde.

En 2001, des chercheurs de l’Université de Turin et de l’Université de Parme en Italie ont étudié la relation entre jumeaux dans le ventre de leur mère. Ils ont suivi les gestes de cinq paires de jumeaux à naître au cours de séances quotidiennes de vingt minutes. D’après leurs observations, les bébés dans chaque paire ont commencé à se rapprocher l’un de l’autre alors qu’ils avaient seulement quatorze semaines. Lors de la croissance, le nombre de mouvements qu’ils faisaient vers leur propre corps diminuait alors qu’ils allaient davantage vers leur jumeau. Lorsque les jumeaux ont atteint la 18e semaine de grossesse, ils passaient plus de temps à établir un contact l’un avec l’autre plutôt que de toucher leur propre visage ou les parois de l’utérus.

Ces découvertes démontrent que les enfants à naître sont conscients de la présence de leur jumeau et qu’ils veulent interagir avec celui-ci. Leurs contacts sont délibérés. De plus, la présence d’un jumeau pourrait vraisemblablement aider au développement des capacités motrices.

Les humains sont des êtres sociaux et les jumeaux nous montrent que tout cela commence dans le ventre de la mère. L’humanité des fœtus est évidente alors qu’ils interagissent avec une intention manifeste. Ce lien perdure même en dehors du ventre de la mère. Weston et Caleb en sont des exemples ; ils se sont recherchés mutuellement après la naissance, cherchant le lien qu’ils ont créé alors qu’ils étaient encore en leur mère.

Campagne de financement - Alerte orange 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire