M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Alerte orange 2020

tournant

440 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 12 jours -- Merci de votre grande générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de vigilance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Nick Sandmann, un adolescent de Covington, obtient un arrangement avec CNN dans un procès de 250 millions de dollars


Nick Sandmann face à Nathan Phillips et son tambourin.

Par Calvin Freiburger — Traduit par Campagne Québec-Vie

7 janvier 2020 (LifeSiteNews) — Voici en tout cas une des poursuites en diffamation, intentées contre plusieurs médias par l’adolescent pro-vie Nick Sandmann, qui ne sera pas jugée, car CNN a accepté mardi un arrangement dans cette affaire.

Immédiatement après la Marche pour la Vie de l’an dernier à Washington, la presse se répandit en articles, affirmant qu’une vidéo montrait les garçons d’une école catholique du Kentucky harcelant Nathan Phillips, activiste amérindien, devant le Lincoln Memorial.

Mais d’autres vidéos et témoignages ont vite révélé que c’était Phillips qui s’était avancé dans le groupe attendant son bus et qui avait décidé de frapper un tambourin à quelques pouces du visage de Sandmann, alors que les garçons, eux, n’avaient fait que lancer les acclamations de l’école [encouragements aux sportifs] dans l’espoir d’enterrer les insultes racistes que leur jetaient les membres de l’obscur groupe des Black Hebrew Israelites.

Lorsque d’autres vidéos furent diffusées, de nombreux journalistes et autres personnalités publiques ont rapidement effacé leurs condamnations spontanées des élèves, tandis que certains ont soit essayé de maintenir leur réquisitoire, soit refusé de se rétracter sans équivoque ou de présenter des excuses pour leurs affirmations initiales, ce qui a conduit à diverses poursuites judiciaires au nom des garçons.

Parmi les recours, on peut citer un procès de 250 millions de dollars contre CNN pour diffusion dans des « millions de foyers » de l’« idée que [Sandmann] faisait partie d’une bande... criant des insultes racistes », selon l’avocat L. Lin Wood. Mais la poursuite a été close mardi pour une somme encore non divulguée, rapporte Fox 19.

De plus amples détails n’ont pas été immédiatement disponibles, bien que les médias sociaux aient rapidement réagi.

Les poursuites de Sandmann contre des individus et des géants médiatiques restent en suspens, dont une poursuite de 275 millions de dollars contre NBCUniversal et une poursuite de 250 millions de dollars contre le Washington Post. « Ce cas ne sera pas jugé une minute plus tôt ou plus tard, mais quand elle sera prête », a déclaré M. Wood, tandis que l’équipe juridique de Sandmann souligne que les sommes de dollars ne sont pas demandées pour le compte de l’adolescent, mais pour dissuader la presse de salir d’autres personnes à l’avenir.

Les avocats Robert Barnes et Kevin Murphy ont également intenté des poursuites en diffamation au nom de huit autres étudiants de Covington, ciblant la sénatrice démocrate Elizabeth Warren et la républicaine Deb Haaland, Ana Navarro de CNN, Maggie Haberman du New York Times, Matthew Dowd d’ABC News, Kathy Griffin et Reza Aslan, ex-personnalités de CNN, Adam Edelen, entrepreneur du Kentucky, Kevin Kruse de l’université de Princeton, Shaun King, militant de gauche, Clara Jeffery, rédactrice en chef de Mother Jones et Jodi Jacobson, rédactrice en chef de Rewire.

Campagne de financement - Alerte orange 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire