M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les manifestants pro-avortement font preuve d’une sorte de satanisme : Père Frank Pavone


Le Père Frank Pavone.

Par Nick Marmalejo — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : LifeSiteNews/Rumble

22 juin 2022, Titusville, Floride (LifeSiteNews) — L’un des prêtres les plus francs et les plus héroïques du mouvement pro-vie affirme qu’il y a de bonnes raisons de croire qu’une décision majoritaire pro-vie a été prise dans l’affaire de la Cour suprême des États-Unis Dobbs contre Jackson Women’s Health Organization.

« La fuite n’aurait pas eu lieu [si nos adversaires] avaient été en mesure de changer le résultat », a déclaré le Père Frank Pavone, fondateur et directeur de Priests for Life, à propos de la fuite, le 2 mai, du projet d’opinion majoritaire du juge Samuel Alito dans l’affaire Dobbs. « De toute évidence, cela n’a pas fonctionné ; sinon, il n’y aurait pas eu besoin de divulguer cela ».

En raison de la pression politique et publique accrue sur la Cour suprême causée par la fuite, le Père Pavone déclare qu’à l’avenir, la Cour doit plus sérieusement prendre en compte les questions relatives à son intégrité.

« Si quelqu’un change d’avis, eh bien maintenant, qu’est-ce que cela va signifier ? » demande le Père Pavone. « Maintenant, ce sera chasse ouverte sur la Cour suprême. Toute décision que quelqu’un n’aime pas, il suffit d’exercer une pression publique et de dire “Oh, nous pouvons faire en sorte que quelqu’un change d’avis” ».

Il a ajouté : « Ce n’est pas simplement une pression politique ─ c’est une pression de la foule ─ et cela ne fera que nuire encore plus à la Cour suprême et à sa capacité d’aller de l’avant sur une base constitutionnelle ».

L'article continue ci-dessous...

Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Alors que les pro-avortement radicaux continuent de faire pression sur les juges conservateurs de la Cour suprême, le Père Pavone confirme que des militants pro-vie chevronnés ont été témoins d’une augmentation correspondante de l’agitation des forces des ténèbres à l’œuvre dans l’autre camp. « Ces militants pro-vie n’ont jamais vu la situation atteindre un tel degré de fièvre », a expliqué le Père Pavone, « en termes de laideur, d’expressions démoniaques ... de comportements ignobles ».

Le Père Pavone pense que la réponse pro-vie au scénario actuel peut être trouvée dans la prière. J’aime faire l’exercice de me tourner vers le Seigneur et de dire : « Je me lave dans le sang de Jésus », a déclaré le Père Pavone. « Nous devons nous purifier dans le sang de Jésus qui surmonte tout mal, quelle que soit sa puissance ou sa bassesse ».

Le prêtre pro-vie a également indiqué que ce sont les efforts des pro-vie à travers de nombreux cycles électoraux qui ont conduit le monde aux portes de la décision Dobbs.

« Nous n’en serions pas là si ce n’était du président Trump et des personnes qui ont travaillé pour l’élire », a déclaré Pavone. « Beaucoup des électeurs qui l’ont élu en 2016 et ont voté à nouveau pour lui en 2020 étaient motivés par une chose en particulier ─ à savoir, la Cour suprême. Ils savaient qu’il serait en mesure d’y placer des juges pro-vie. »

« Les gens doivent donc vraiment se rendre compte que, même si ce n’est pas toujours immédiat, l’effort qu’ils fournissent pour les élections compte vraiment », a déclaré Pavone. « Cela porte des fruits, même si ces fruits peuvent être retardés d’un certain nombre d’années ».

« Nous voyons un grand fruit de beaucoup, beaucoup de batailles électorales dans lesquelles les pro-vie ont persévéré, et ce n’est pas le moment de se relâcher maintenant. Nous devons continuer dans cette voie », a-t-il conclu.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire