M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Est-ce que c'est la fin pour les compagnies montréalaises Pornhub et MindGeek ?


Un jeune adulte devant le site pornographique populaire Pornhub.

Par Joanne D’Arc (Campagne Québec-Vie) — Photo : Unsplash

Selon l’article qui a paru sur Le Monde, TrafficJunky soit la branche publicitaire du site web pornographique montréalais Pornhub qui est détenu par MindGeek, ne pourra plus accepter de paiements par carte de crédit Visa ou MasterCard. Les compagnies Pornhub et MindGeek ont commencé à rencontrer des problèmes judiciaires, depuis qu’il a été démontré qu’elles circulaient du contenu qui incluait le trafique sexuel et la pornographie des enfants. En décembre 2020, MasterCard et Visa avaient déjà annoncé que leurs cartes de crédit ne pourraient plus être utilisées pour effectuer des paiements sur le site pornographique Pornhub.

En juillet 2022, les compagnies de paiement Visa et MasterCard ont été mises sur la liste des accusés complices dans la monétisation de la pornographie juvénile à cause de la vidéo, à caractère sexuel, de Serena Fleites qui a été circulée alors qu’elle n’avait que 13 ans. Visa a demandé d’être retirée de cette liste, mais le 29 juillet 2022 la cour californienne refusa. Alors Visa a publié un communiqué sur leur site le 4 août 2022 par leur président, Alfred F. Kelly Jr. intitulé : Nous ne tolérons pas l’utilisation de notre réseau pour des activités illégales.

Le président de Visa nous partage qu’il trouve les allégations de la poursuite répugnantes et en contradiction directe avec les valeurs et l’objectif de Visa. Il est aussi conscient du fait que les procès peuvent prendre des années, alors il a décidé de s’exprimer à propos de ces questions juridiques avant qu’une décision finale soit prise. Il partage ceci au public :

« Permettez-moi d’être clair : Visa condamne le trafic sexuel, l’exploitation sexuelle et l’abus sexuel des enfants. C’est illégal, et Visa ne permet pas l’utilisation de son réseau pour des activités illégales. Nos règles interdisent explicitement et sans équivoque l’utilisation de nos produits pour payer du contenu qui dépeint un comportement sexuel non consensuel ou des abus sexuels sur des enfants. Nous sommes vigilants dans nos efforts pour décourager cette activité et toute autre activité illégale sur notre réseau. De plus, nous exigeons des institutions financières clientes de Visa, qui entretiennent les relations directes avec les commerçants, qu’elles assurent et attestent de la conformité des commerçants à nos normes. 

En ce qui concerne spécifiquement MindGeek, nous avons suspendu les sites qui contenaient du contenu généré par les utilisateurs en décembre 2020 et l’acceptation sur ces sites n’a pas été rétablie. Malgré ce que vous avez pu lire ces derniers jours, vous ne pouvez pas utiliser votre carte Visa sur Pornhub.

La décision juridique, avec laquelle nous sommes en désaccord, a également créé une nouvelle incertitude quant au rôle de TrafficJunky, la branche publicitaire de MindGeek. En conséquence, nous suspendons jusqu’à nouvel ordre les privilèges d’acceptation Visa de TrafficJunky sur la base de la décision du tribunal. Pendant cette suspension, les cartes Visa ne pourront pas être utilisées pour acheter de la publicité sur aucun site, y compris Pornhub ou d’autres sites affiliés à MindGeek. »

MasterCard a aussi écrit un communiqué sur leur page, mais beaucoup plus court à cet égard.

« Nous demandons aux institutions financières de suspendre l’acceptation de nos produits sur TrafficJunky. De nouveaux faits issus de la décision de justice de la semaine dernière nous ont fait prendre conscience de revenus publicitaires hors de notre vue qui semblent fournir à Pornhub un financement indirect. Cette mesure renforcera notre décision de décembre 2020 de mettre fin à l’utilisation de nos produits sur ce site » déclare la compagnie de paiement MasterCard en faisant référence à la décision prise le 29 juillet.

Puis, la compagnie conclue : « Nous avons une tolérance zéro pour les activités illégales sur notre réseau. Nous continuerons à suivre cette affaire et à prendre des mesures supplémentaires ».

Avant la prise de ces décisions par Visa et MasterCard, The Globe and Mail révèle que le PDG Feras Antoon et le COO Tassilo ont démissionné de leurs fonctions après plus d’une décennie au sein de MindGeek. Les bureaux de MindGeek sont situés à Montréal sur le boulevard Décarie, mais nous n’avons pas réussi à les joindre jusqu’à présent.



Laissez un commentaire