M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement été 2017

3102 $ recueillis (OBJECTIF: 3 500$) -- Il reste 5 jours. Merci de donner ce que vous pouvez !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Grâce à votre appui, nous approchons du 5e anniversaire d’existence de notre site Web pro-vie Culture de Vie (www.cqv.qc.ca/blog). Depuis son lancement officiel, en automne 2012, nous avons accueilli près de 3 millions de lecteurs, en provenance des quatre coins de la planète. Et l’aventure se poursuit : depuis le début de cette année, 128 490 utilisateurs ont visité nos pages.

Nous restons à l’affût des récentes tendances vers le format télévisuel en-ligne. Les avancées technologiques actuelles, si fulgurantes, nous permettant d’acquérir, à prix modique, un équipement audiovisuel de qualité, vous verrez sous-peu des nouvelles et des chroniques vidéos pro-vie en-ligne, sur notre site et sur notre poste YouTube (www.youtube.com/user/CampagneQuebecVie). Merci de continuer à nous aider, par vos dons et vos prières, à répandre au Québec et dans le monde entier la vérité sur la Vie et la famille !

Pour la Vie,

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Merci de nous aider à bâtir une culture de Vie. Donnez généreusement.

Donner à Campagne Québec-Vie

Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?

pexels-photo-257213.jpeg

Par Georges Buscemi

"Enfant tué dans le ventre de sa mère : un meurtre ?" Voilà le titre d'un récent article paru sur le site de TVA. L'article en question rapporte les tristes faits suivants : Tôt le matin hier à Montréal-Nord, un homme aurait poignardé sa conjointe enceinte de leur 3e enfant. La femme est dans un état stable, mais le bébé à naître de 8 mois, né par césarienne, aurait succombé à ses blessures vers midi hier. Alors, tous se posent la question: est-ce un meurtre?

Pardonnez-moi si ceci me semble un cas classique de "poser la question, c'est y répondre". Par contre, nos lois actuelles sont tellement tordues que la réponse n'est pas du tout évidente. Regardons cela de plus près.

Premièrement, étudions la section du code criminel qui définit cet être humain qui jouit, au Canada, du droit à la vie:

Quand un enfant devient un être humain

223 (1) Un enfant devient un être humain au sens de la présente loi lorsqu’il est complètement sorti, vivant, du sein de sa mère : a) qu’il ait respiré ou non; b) qu’il ait ou non une circulation indépendante; c) que le cordon ombilical soit coupé ou non.

Laissez un commentaire Lire la suite

« Aucun choix ne m’a été présenté » dit une femme qui regrette son avortement

femme_triste.jpg

Par Sarah Terzo (LifeNews.com) traduit par Campagne Québec-Vie

Katerina, qui a eu un avortement et une grande douleur émotionnelle par la suite:

« La dame que j’ai rencontrée [au service de planning familial local] m’a traitée de la manière la plus rude; il n’y avait pas de sollicitude ni de souci dans ses manières. Aucun choix ne m’a été présenté. Elle disait que j’étais stupide, et comme j’avais 18 ans, “elle présumait que je voulais un avortement”

Laissez un commentaire Lire la suite

Une nouvelle étude montre que les enfants à naître reconnaissent les visages

12-weeks-fetus-embryo.jpgFœtus à 12 semaines

Par Micaiah Bilger (LifeNews.com) traduit par Campagne Québec-Vie

Une étude, publiée le mois dernier en Grande Bretagne et rapportée par le journal USA Today, montre que les bébés encore dans le sein de leur mère semblent reconnaître les visages humains et réagir à ceux-ci. 

Des chercheurs de l’Université de Lancaster en Angleterre ont projeté des motifs lumineux à travers l’utérus de femmes enceintes et ont observé les réactions des bébés à naître. Ils ont découvert que les enfants dans leur 3ème trimestre tournent la tête et réagissent à la vision de trois points lumineux représentant les yeux et la bouche d’une personne. Par contre, ils n’ont pas réagi lorsque les 3 points étaient inversés et ne ressemblaient plus à un visage.

Les chercheurs ont écrit : « Nous savons que les bébés humains à leur naissance, préfèrent entrer en relation avec des stimuli ressemblant à des visages, plutôt qu’avec tout autre type de stimulus, quand les différentes sortes de stimuli leur sont présentés ensemble » [...]

Laissez un commentaire Lire la suite

On avait prédit qu'elle mourrait, maintenant bébé Chrysta vit à la maison

Chrysta_Hunt.jpgChrysta Hunt entourée de sa famille

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) traduit par Campagne Québec-Vie

Après un mois à l’hôpital, une petite fille que les médecins ne pensaient voir survivre, en est sortie récemment et vit à la maison avec sa famille.

Maintenant âgée de cinq mois, Chrysta Hunt a été hospitalisée avec des symptômes de crise cardiaque et était prise de nombreuses convulsions. Après avoir eu son cœur arrêté pendant vingt minutes, les médecins étaient capables de le relancer et de la mettre sous respiration artificielle. Bien que son diagnostic se soit amélioré, de la survie peu probable à une survie avec des dommages au cerveau, les docteurs n’étaient pas sûrs si Chrysta ouvrirait les yeux à nouveau et ne savaient toujours pas la cause officielle de ses difficultés médicales. On lui a retiré l’assistance respiratoire le 10 juin 2017, puis deux semaines plus tard elle a pu retourner à la maison.

Laissez un commentaire Lire la suite

Une lettre d'une donatrice : « Les médecins regardent ce petit enfant....20 semaines...ce petit crâne n'est pas tout à fait formé »

Enfant.jpg

Voici une lettre que nous a écrite une donatrice :

Campagne Québec-Vie

Cause de maladie, j'ai retardé à aller poster ma lettre avec mon petit don.

Je voulais vous raconter un petit témoignage...lorsque je travaillais à l'hôpital à Ottawa.

J'avais une patiente qui avait 20 semaines de gestation. Elle avait des contractions.

On fait tout pour arrêter le travail...mais ça ne réussit pas et elle accouche dans son lit.

Les médecins regardent ce petit enfant....20 semaines...ce petit crâne n'est pas tout à fait formé.

Laissez un commentaire Lire la suite

Ce qui doit être fait au Québec et dans le reste de l'Occident

georges-buscemi-cercle.jpgAu mois de septembre, j'aurai été président de Campagne Québec-Vie pendant 8 ans. J'avais débuté ma "carrière" pro-vie un an plus tôt en automne 2008 où l'étudiant que j'étais visionna pour la première fois cette vidéo d'avortements à différents stades du développement de l'enfant à naître. 

Dès lors, j'avais quitté mes études en théologie pour vraiment, ici et maintenant, pratiquer ma foi, car je ne voyais pas à ce moment comment, d'une part, je pourrais être assis dans un resto-café en train d'analyser un sophisme verbeux d'un philosophe allemand tandis qu'à quelques pas de moi, dans une soi-disant clinique d'avortement campée anonymement sur un coin de rue du centre-ville, on était en train de démembrer un enfant à naître complètement innocent. J'avais comme l'impression que ma tasse de café s'était remplie du sang de ces innocents qui criaient vers le Ciel pour que justice soit faite. 

Mon premier geste concret fut d'organiser à Montréal la première édition des 40 jours pour la Vie. Cette vigile qui se tient simultanément avec plusieurs centaines d'autres partout au monde, consiste à prier et veiller à l'extérieur d'un avortoir pour une durée de 12 heures par jour, 40 jours de suite. La première à Montréal, tenue début février 2009, n'a pas été de tout repos.

Laissez un commentaire Lire la suite

Une législatrice décrit la « petite tête parfaitement formée » d'un bébé avorté, trouvé par un chien

peggy.jpgPeggy Lehner

Par Claire Chretien (LifeSiteNews) traduit par Campagne Québec-Vie

Une sénatrice de l'État de l'Ohio a raconté avoir tenu la tête « absolument parfaite » d'un bébé avorté, suppliant ses collègues de voter pour l'interdiction de l'avortement par démembrement.

La sénatrice républicaine Peggy Lehner a relaté une expérience traumatisante de l'époque où elle travaillait dans un centre de crise de grossesse. Un couple lui a apporté une boîte de chaussures, ne sachant pas à quel autre endroit aller.

« Ils m'ont dit: “Nous ne savions pas où aller, mais notre chien fouillait dans les poubelles dans la ruelle derrière notre maison” - l'arrière de la clinique locale d'avortement donne sur cette ruelle - “et il a ramené à la maison, dans sa gueule, une... une compresse de gaze. Quand nous avons voulu la lui retirer, des morceaux d'un petit bébé sont tombés sur le plancher”, » a raconté Lehner.

Laissez un commentaire Lire la suite

La pornographie endommage le cerveau comme une addiction aux stupéfiants

pornographie-dommage-cerveau-addiction-stupefiants.jpg

Campagne Québec-Vie s'engage dans la lutte contre la pornographie car nous croyons fermement qu'un respect de la sexualité encourage un respect de la vie humaine, dès la conception.

Par Jeanne Smits (Reinformation.tv)

« Il existe une relation négative entre le temps passé à regarder de la pornographie et la quantité de matière grise présente dans une zone du cerveau liée à l’apprentissage et à la mémoire » : ce résultat d’une étude menée par l’Institut Max Planck pour le Développement humain, à Berlin, en 2014 fait partie des faits rapportés par le site hispanophone Infocatolica cataloguant les multiples effets néfastes d’une addiction semblable à la consommation de stupéfiants. A l’heure où 41,7 % des internautes espagnols consultent des pages de pornographie – selon des données relevées en 2014 également – cette réalité effarante laisse imaginer l’étendue des dommages.

Dommages d’autant plus graves qu’ils affectent les plus jeunes. Facilement accessible en ligne, la pornographie est loin d’être réservée aux 18 ans et plus et multiplie les dégâts de toutes sortes, si bien qu’on a pu le qualifier en Espagne de « crack de l’addiction au sexe ».

Laissez un commentaire Lire la suite

Des parents encouragent leur fille à choisir la vie, et son bébé est sauvé de l’avortement

mother-child-smiling-1.JPG

Par (LiveActionNews) traduit par Campagne Québec-Vie

(SaveTheStorks) – 2013 fut l’année où ma vie se transforma pour toujours. J’avais 18 ans et je menais une « vie normale ». Je venais d’obtenir mon diplôme du secondaire et je vivais avec ma famille. J’avais deux boulots et un copain sympathique.

Un matin, je me levai afin de m’apprêter pour le travail et je ressentis des nausées. N’y prêtant pas beaucoup d’attention, je m’en allai au travail comme d’habitude. Tout au long de la journée, j’avais envie de manger des plats inhabituels et je souffrais de maux de tête. En rentrant à la maison, je m’arrêtai chez Walmart où j’achetai un test de grossesse. J’ai passé le test une fois à la maison.

J’attendis; deux petites lignes apparurent. J’étais enceinte. J’avais des nœuds dans l’estomac et je me mis à pleurer.

Je ne savais pas quoi faire. Je me débarrassai du test et me comportai comme si rien ne s’était passé. J’appelai mon copain et le rejoignis chez lui, là nous discutâmes de ma grossesse.

Laissez un commentaire Lire la suite

Je suis pro-vie, cela signifie que je suis contre la contraception et le mariage gay. Voici pourquoi

prolife.jpg

Par Claire Chretien (LifeSiteNews) traduit par Campagne Québec-Vie

2 juin 2017 - Lorsque je suis devenue pro-vie, la solution à la fin de l'avortement semblait assez évidente : il suffit de donner des préservatifs aux gens afin qu'il n'y ait pas de grossesses accidentelles.

J’en ris lorsque je pense à cela maintenant. Mais à l'époque, c’était parfaitement sensé. Je n'avais pas encore compris la relation profonde entre les questions bioéthiques entourant le sexe, la procréation et la personne humaine.

L'expression « tunique sans couture » pour la plupart des gens signifie une « éthique de vie cohérente », une philosophie qui assimile les problèmes moraux comme l'avortement et l'euthanasie à la guerre et la pauvreté.

Laissez un commentaire Lire la suite