M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Les Canadiens atteints de maladies non mortelles sont poussés à envisager l’euthanasie

Par Alex Schadenberg (Coalition pour la prévention de l’euthanasie) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : nenetus/Adobe Stock

Katherine Brodsky, écrivaine indépendante, a écrit un bon article sur l’euthanasie qui a été publié dans Newsweek le 12 février 2024.

Brodsky commence l’article en parlant de Lauren Hoeve (28 ans) qui est décédée par suicide assisté. Après avoir enduré des années de syndrome de fatigue chronique (également connu sous le nom d’encéphalomyélite myalgique, EM/SFC), d’autisme, de TDAH et d’anxiété. Brodsky parle ensuite de la loi canadienne sur l’euthanasie :

En tant que Canadienne, je connais bien le programme d’aide médicale à mourir (AMM), qui permet aux adultes admissibles de demander des services d’aide à la mort depuis l’adoption de la loi fédérale en juin 2016. Depuis cette année, le programme d’AMM permet également aux personnes atteintes d’une maladie mentale de choisir l’euthanasie.

Toutefois, le 1er février, un projet de loi a été présenté en vue d’exclure temporairement, jusqu’en 2027, les personnes souffrant uniquement de maladie mentale.

Cette législation est actuellement examinée par le Parlement et, à moins qu’elle ne soit adoptée, l’exclusion sera levée le 17 mars 2024. Cela signifie que les personnes souffrant uniquement de problèmes de santé mentale pourraient être admissibles à l’aide à mourir.

1 réaction Lire la suite

L’avortement est une perversion satanique de la maternité et de la médecine

Par Fritz Baumgartner, M.D. — Traduit par Campagne Québec-Vie – Photo :

19 février 2024 (LifeSiteNews) — La maternité et la médecine sont toutes deux exceptionnellement sacrées, et toutes deux peuvent changer les cœurs, les esprits et l’âme de nations entières.

La tendresse d’une mère pour son enfant est un acte unique de don de soi. Elle et le père — dans un acte de création avec Dieu tout-puissant — ont fait naître l’enfant du « néant ». Comme l’a dit le pape Jean-Paul II à l’aube du nouveau millénaire, « l’histoire de chaque personne s’écrit d’abord dans le cœur de sa propre mère ».

L’exercice de la médecine est le don unique accordé aux médecins et aux infirmières de soigner les malades. Il peut s’agir d’une action spectaculaire, comme sauver la vie d’un patient contre toute attente, ou d’une action simple, comme soigner un malade en phase terminale. Aucune des deux extrémités du spectre n’a de prééminence sur l’autre ; la mission fondamentale est de soigner le patient. La compétence médicale s’acquiert par des années d’études et de pratique, au prix de grands sacrifices personnels, dans le but d’aider les autres dans le besoin.

Comment ces deux nobles professions, la maternité et la médecine, parfaitement adaptées pour représenter et améliorer tous les aspects de notre vie physique et spirituelle sur terre, peuvent-elles être détournées de leurs véritables objectifs, tels qu’ils ont été définis par Dieu ? Il n’est pas difficile de comprendre que des déviations non naturelles dans la maternité ou la médecine entraînent très rapidement des conséquences catastrophiques dans la société. La primauté d’une saine maternité est innée dans notre compréhension humaine. Et l’importance de la médecine pour une culture stable est considérée comme allant de soi. Comme l’a déclaré A.C. Ivy, conseiller médical principal au procès de Nuremberg, « on ne peut concevoir une société saine avec une médecine qui n’a pas une philosophie morale saine ». L’avortement est tellement contraire à l’esprit de la médecine qu’Hippocrate l’a interdit dans son serment du médecin au quatrième ou cinquième siècle avant Jésus-Christ.

1 réaction Lire la suite

Les personnes souffrant de douleurs chroniques ont besoin de notre amour et de notre soutien, pas de l’euthanasie


Lana, une jeune Britanno-colombienne de 26 ans qui envisage de se faire euthanasier.

Par Jonathon Van Maren — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : YouTube

20 février 2024 (LifeSiteNews) — Autre jour, autre titre horrible sur l’euthanasie au Canada. Cette fois-ci, il provient de CityNews Vancouver : « “Ne prenez pas votre santé pour acquise”, dit une jeune femme de 26 ans de l’île de Vancouver qui se prépare à une mort médicalement assistée ».

L’article s’ouvre sur une question rhétorique : « Si vous souffriez d’une douleur insupportable et impossible à traiter, où finiriez-vous ? » Lana, qui a gardé son nom de famille confidentiel, explique que la « douleur intraitable » causée, en partie, par « un système immunitaire défaillant » l’a amenée à la conclusion que l’euthanasie est la seule option possible pour elle.

Il est impossible de lire les détails de la douleur de Lana sans reconnaître, comme elle le dit, que ceux d’entre nous qui ne souffrent pas de douleur chronique ne devraient pas tenir cela pour acquis, comme nous le faisons si souvent. Son histoire est un rappel important que beaucoup de ceux qui nous entourent souffrent quotidiennement, et que cette souffrance n’est souvent pas reconnue.

1 réaction Lire la suite

Jordan Peterson dénonce la fixation du pape François sur le « changement climatique » : « Il devrait sauver les âmes »


Le Dr Jordan B. Peterson.

Par Clare Marie Merkowsky — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : EWTN/YouTube

16 février 2024, Toronto (LifeSiteNews) — L’éminent psychologue canadien anti-woke Jordan Peterson a blâmé le pape François pour avoir négligé le salut des âmes et s’être concentré sur le « changement climatique » et a critiqué les tentatives visant à « adapter » l’Église catholique depuis les années 1960 et le Concile Vatican II.

Le 11 février, M. Peterson s’est entretenu avec le journaliste Colm Flynn de la chaîne de télévision Eternal Word Television Network (EWTN) sur divers sujets, notamment la guérison miraculeuse de sa femme Tammy d’un cancer, la perte de foi généralisée dans l’Église catholique depuis les années 1960 et l'obsession du pape François sur le « changement climatique ».

« Cela ne marche pas. C’est superficiel », a-t-il déclaré, dénonçant les « guitares et les hippies » qui ont proliféré dans l’Église après les années 60 et Vatican II.

Peterson a expliqué que la religion est « censée être une invitation à la grande aventure de la vie ».

« Quelle est la grande aventure de la vie ? », a-t-il demandé.

« Prenez votre croix et suivez-moi », a répondu Peterson, citant Jésus dans l’Évangile de Matthieu.

1 réaction Lire la suite

Une organisation chrétienne poursuit le gouvernement du Québec pour avoir annulé un événement en raison de ses convictions pro-vie


Caroline Proulx.

Par Clare Marie Merkowsky — Traduit par Campagne Québec-Vie

16 février 2024 Québec (LifeSiteNews) — Une organisation chrétienne poursuit le gouvernement du Québec après s’être vu refuser l’accès à un centre de congrès l’été dernier parce qu’elle est pro-vie.

Dans une entrevue exclusive avec LifeSiteNews, le pasteur Art Lucier de Harvest Ministries a révélé qu’il a refusé un règlement de 100 000 $ et qu’il va poursuivre le gouvernement provincial du Québec en justice après que celui-ci ait interdit à l’organisme Harvest Ministries, en raison de sa morale pro-vie, d’organiser un événement dans un centre des congrès public.

« Nous avons tenu une conférence de règlement la semaine dernière au Québec. J’ai rejeté une offre de règlement de 100 000 $ du gouvernement du Québec destinée à nous faire partir », a déclaré Lucier à LifeSiteNews.

« Et ils n’allaient pas assumer la responsabilité de leurs actes », a-t-il ajouté.

1 réaction Lire la suite

Les militants de l’avortement n’ont pas réussi à discréditer les centres de grossesse pro-vie canadiens

Par Jonathon Van Maren — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : My Ocean studio/Adobe Stock

19 février 2024 (LifeSiteNews) — Comme vous vous en souvenez peut-être, le premier ministre canadien Justin Trudeau a promis dans son programme de campagne de 2021 de cibler spécifiquement les centres pour femmes enceintes en difficulté, qui servent les femmes dans le besoin, pour le crime d’être pro-vie. La version de cette promesse qui s’est retrouvée sur le site internet du Parti libéral stipule que le gouvernement « n’accordera plus le statut d’organisme de bienfaisance aux organisations anti-avortement (par exemple, les centres de grossesse d’urgence) qui fournissent des conseils malhonnêtes aux femmes sur leurs droits et sur les options qui s’offrent à elles à tous les stades de la grossesse ».

En d’autres termes, malgré les services fournis aux femmes à risque ou démunies, le fait de ne pas être aussi enthousiaste à l’égard de l’avortement que Trudeau et son gouvernement rend automatiquement ces organismes de bienfaisance inadmissibles au statut d’organisme de bienfaisance. Il est intéressant de noter que le gouvernement Trudeau n’a jusqu’à présent pas tenu cette promesse, malgré les appels vocaux et insistants des groupes activistes de l’avortement dans la presse (y compris, bien sûr, Joyce Arthur de la Coalition pour le droit à l’avortement au Canada). Peut-être Trudeau a-t-il d’autres priorités, ou peut-être le gouvernement ne veut-il pas faire face aux retombées potentielles d’une telle décision. Jusqu’à présent, il a refusé de répondre aux questions de la presse à ce sujet.

1 réaction Lire la suite

Elon Musk : « Les contraceptifs hormonaux font grossir, doublent le risque de dépression et triplent le risque de suicide »


Elon Musk.

Par Patrick Delaney — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : YouTube

19 février 2024 (LifeSiteNews) — Elon Musk, milliardaire propriétaire de la plateforme de médias sociaux X, a fait connaître les graves dangers des contraceptifs abortifs vendredi, générant une réponse virale d’affirmation, y compris de femmes témoignant de la façon dont ces produits chimiques leur ont fait du mal.

Depuis la révolution sexuelle des années 1960, le contrôle des naissances est un élément essentiel de la culture occidentale, avec la promesse initiale de « libérer les femmes », en leur permettant d’éviter d’avoir des enfants tout en menant un style de vie sexuellement actif. Pendant des décennies, des programmes gouvernementaux de grande envergure ont servi à promouvoir ces produits chimiques abortifs dans le cadre de l’enseignement et dans d’autres contextes, de sorte qu’ils sont utilisés très couramment par les femmes et les jeunes filles dans une grande partie du monde.

« Les contraceptifs hormonaux font grossir, doublent le risque de dépression et triplent le risque de suicide », écrit Elon Musk sur X. « Le consensus scientifique est clair, mais très peu de gens semblent le savoir ».

1 réaction Lire la suite

Un homme atteint de trisomie 21 est décédé dans un hôpital britannique après que le personnel ait négligé de le nourrir pendant 9 jours

Par Bridget Sielicki (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : eakgrungenerd/Adobe Stock

Une enquête a révélé qu’un homme de 56 ans atteint du syndrome de Down est décédé dans un hôpital britannique après avoir été privé de nourriture pendant neuf jours.

Selon la BBC, l’homme est décédé en 2021 après une « mauvaise gestion choquante » par les professionnels de la santé à l’hôpital général de Poole dans le Dorset. L’homme, atteint de trisomie 21 et de démence, a été admis à l’hôpital pour une fracture de la hanche. Il a fini par mourir d’une pneumonie, après avoir été privé de nourriture et de liquide pendant neuf jours.

La famille de l’homme a ouvert une enquête à la suite de son décès. Les allégations à l’encontre de l’hôpital soutenaient que son incapacité à soigner correctement l’homme avait conduit à « sa grave détérioration ultérieure et à son décès ». Six mois plus tard, la NHS Litigation Authority, NHS Resolution, a estimé que les actions de l’hôpital n’avaient pas permis de fournir des soins adéquats, déclarant que « selon toute probabilité, la violation admise du devoir a causé une détérioration... et qu’il ne serait pas décédé à ce moment-là ».

1 réaction Lire la suite

Les médecins ne sont pas honnêtes au sujet de la pilule

Autumn Mackenzie (24 ans) a échappé à la vie sous contraception et pense que vous devriez en faire autant.

Par Autumn Mackensie (Reactionary Feminist), d'abord paru sur Catholic Credo — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : Andrey Popov/Adobe Stock

Les médecins mentent aux femmes à propos de la pilule

Je me souviens parfaitement de ce rendez-vous. Après avoir passé toute une séance de cours de ma dernière année de licence, le front en sueur sur le linoléum des toilettes du sous-sol du bâtiment de psychologie de Texas A&M, à me tordre de douleur en proie aux crampes, j’ai pris rendez-vous pour une consultation sur les contraceptifs. J’avais entendu dire que la pilule aidait à lutter contre l’acné et les crampes. J’avais aussi en tête l’avantage de ne pas avoir d’enfant.

Le médecin m’a expliqué que la pilule que je devais prendre, Lo Loestrin Fe, était une pilule combinée contenant 10 microgrammes d’estradiol, un œstrogène synthétique, et 1000 microgrammes d’acétate de noréthindrone, une progestérone synthétique. Elle m’a demandé si j’avais des migraines. J’ai répondu par la négative et elle m’a renvoyée chez moi, se contentant de me dire de revenir si j’avais des effets secondaires indésirables.

1 réaction Lire la suite

Une action à Ottawa pour contrer l'euthanasie

Notre souper du 35e anniversaire à Montréal (voir ci-dessous) arrive à grands pas. Venez souligner avec nous 35 ans de combat pour la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle !

Mardi prochain, le 27 février, mon collègue Arpad Nagy, directeur des opérations politiques de CQV, sera sur la Colline parlementaire à Ottawa à 11 h pour un rassemblement contre l’euthanasie. En particulier, il sera question de contrer l’euthanasie pour les personnes atteintes de maladies mentales. Joignez-vous à lui pour cette manifestation ! (Un projet de loi, C-62, sera bientôt voté au sénat pour suspendre l’élargissement de l’accès à l’euthanasie pour ces personnes atteintes de maladies mentales. Faisons en sorte que cet élargissement soit non seulement suspendu, mais définitivement annulé.)

Également à noter : les 40 jours pour la vie à Montréal sont en cours, et ce, jusqu’au 24 mars. Mon collègue Brian Jenkins assure, avec l’aide de fidèles bénévoles, une présence de 12 heures par jour (de 7 h à 19 h), pour 40 jours de file devant un centre de « santé » où sont tués des enfants non nés. Venez prier à l’extérieur d’un centre d’avortement pour les enfants à naître et leur mère. ==> https://www.40joursmontreal.org/participer

Finalement, si vous êtes dans la grande région de Québec le 2 mars, il y aura le samedi 2 mars un colloque organisé par Campagne Québec-Vie ayant pour thème « Préparer la société chrétienne de demain ». Voir ci-dessous pour tous les détails !

Pour la Vie,


Georges Buscemi
Président de Campagne Québec-Vie

Souper du 35e anniversaire de Campagne Québec-Vie

35 ans d’existence ça se fête ! Cela fait depuis 1989 que Campagne Québec-Vie se bat pour la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Venez fêter en famille avec nous, en toute simplicité : nous tiendrons un souper pour notre 35e anniversaire le samedi 24 février 2024 à la salle de l’église Saint-Ambroise à Montréal (porte latérale située sur la rue de Normandville, église située au 1215 rue Beaubien E, Montréal, QC H2S 1T8) avec nul autre que le président de la Coalition nationale pour la vie, Jeff Gunnarson, et moi-même, Georges Buscemi, président du CQV ainsi que le Dr Paul Saba, récipiendaire cette année du prix Gilles Grondin, pour activiste québécois pro-vie exceptionnel. Soyez des nôtres ! Les portes ouvrent à partir de 16 h 30, le souper commence vers 17 h 30.

Les billets sont de 30 $ chacun (15 $ pour enfants 6-12 et 0 $ pour 5 et moins) et peuvent être achetés en ligne ou par téléphone : 1-855-996-2686 ou (514) 344-2686.

Colloque le samedi, 2 mars à Lévis — Préparer la société chrétienne de demain


Un colloque est organisé pour le samedi, 2 mars à Lévis, de 9 h 30 à 12 h 30. Trois intervenants montreront trois facettes d’une future société chrétienne qui protège la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle : Le Dr Jean-Claude Dupuis, historien, présentera l’économiste catholique François-Albert Angers (1909-2003), Arpad Nagy, directeur des opérations politiques de CQV parlera de son voyage en Hongrie, ce pays de l’Europe centrale qui défend la culture chrétienne et la vie, de la conception à la mort naturelle. Finalement, Georges Buscemi, président de CQV parlera de la façon dont la première Marche pour la vie à Québec pourrait servir de bougie d’allumage pour une culture de vie ici au Québec et au Canada.

Où : Auditorium de l’école Sainte-Famille, 10425 bd Guillaume-Couture, Lévis, QC G6V 9R6.

Heure : 9 h 30, après la messe du 1er samedi du mois (qui débute à 8 h 15, avec chapelet à 7 h 20)

Café et collation seront servis. Vous êtes invité à donner ce que vous pouvez à l’entrée.

 

1 réaction Lire la suite