M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Richard Décarie bat la campagne


Richard Décarie.

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo (retournée, côtés flous rajoutés) : MikePatton38/Wikimedia Commons

Richard Décarie, Québécois pro-vie, se lance résolument dans les démarches obligatoires pour les aspirants candidats à l’investiture du Parti conservateur du Canada (PCC), devant amasser quelque 300 000 $ et 3000 signatures, provenant de 7 provinces ou territoires au minimum, ce qui est exigeant, fait-il remarquer dans un courriel envoyé dans le cadre de sa précampagne :

Une telle campagne est très exigeante, mais cela représente une opportunité exceptionnelle qui s’ouvre pour les socio-conservateurs, avec notamment la candidature du libéral Jean Charest.

Jean Charest, ex-Premier ministre libéral du Québec et ex-chef du Parti progressiste conservateur du Canada (le parti qui a fusionné avec l’Alliance canadienne pour donner le PCC actuel) songe à se présenter à la course à la chefferie, présentant donc un danger de libéralisation progressiste du PCC !

M. Décarie dispose d’un certain appui dans le RoC (Rest of Canada), à l’ouest du Québec, mais le Québec lui-même reste à réveiller :

Je dispose d’une organisation sociale conservatrice à l’échelle du RoC, et de la présidence de ma campagne de l’ex-député Brad Trost, de l’appui des organismes pro-vie, etc., mais nous devons mobiliser le Québec !

Dans le système du PCC, lors de l’élection du chef, chaque comté représente 100 points, points dont la totalité reviendra au candidat qui aura remporté la majorité des voix du comté. Or, fait particulier (qui a même été l’objet d’un vote lors du congrès sur la politique du parti à Halifax en 2018, sans résultat), le nombre de membres d’un comté n’influe pas sur le nombre de points que celui-ci représente. Au Québec, il y a un peu moins de 8000 membres, tandis qu’en Alberta, un simple comté peut en compter plus de 50 000… et il y a 78 comtés au Québec. D’où l’importance pour les Québécois pro-vie de se mobiliser, car on peut être sûr qu’un Jean Charest ne ménagera pas sa peine auprès de ses concitoyens de province. Remarquez qu’il suffirait dans l’état actuel des choses d’une cinquantaine de nouveaux membres « pro-Décarie » pour remporter les 100 points de certains comtés.

Si vous vous intéressez à la campagne de Richard Décarie, il est possible de s'inscrire sur son site (en développement) : RichardDECARIE.ca.

Publicité
La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire