M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Parti conservateur du Québec : pour la liberté des parents en matière d'éducation sexuelle

Par Pour une école libre — Source de la photo : satyatiwari/Pixabay

Ce carnet n’a pas de préférences pour ce qui est des élections québécoises de 2018, car tous les grands partis dans la course promeuvent des aspects peu recommandables en matières sociétales ou éducatives. Bien évidemment certains partis comme Québec Solidaire ont des programmes plus rédhibitoires que d’autres Voir aussi la fable « Demain, on mange gratis ! »

Les lecteurs de ce carnet pourraient trouver intéressant le fait que le Parti conservateur du Québec (libertarien, très fédéraliste, probilinguisme au Québec, très peu conservateur moral en général) est le seul parti qui ait déclaré que les parents devraient pouvoir ne pas envoyer leurs enfants au cours d’éducation à la sexualité.

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !


Le chef du Parti conservateur du Québec (P.C.Q.) sur le programme d’éducation à la sexualité

Voir aussi le carnet de Patrick Saint-Onge, candidat du P.C.Q., sur ce sujet dont nous reproduisons un extrait :

Après avoir été conscientisé suite à une recherche personnelle sur la question du programme d’éducation à la sexualité qui en vigueur dans les écoles du Québec, j’ai décidé de prendre une action politique qui correspond à mes convictions concernant la nature masquée de ce programme qui, sous le couvert d’une éducation à la sexualité (qui est une chose essentielle selon moi), cache un programme de sexualisation précoce de nos enfants.

Plusieurs professionnels de l’enfance (mais aussi des psychologues, des psychiatres, des pédopsychiatres, etc.) en France  s’entendent pour dire que la rencontre précoce de l’enfant avec la sexualité adulte ou conçue par des adultes peut être fortement traumatique et va l’encontre du respect de son rythme affectif et cognitif. Je me suis soudainement rendu compte qu’une génération entière de nos enfants est en danger réel, et ce, sans que la population en soit consciente !

Par la suite, j’ai été surpris de constater qu’un seul des 5 grands partis politiques de la campagne électorale en cours au Québec était en désaccord avec l’implantation de ce programme et désirait le suspendre afin de consulter les parents pour donner une bonne direction à ce programme par la suite ; sur les quatre autres grands partis au pouvoir présentement, il y a en même deux qui considèrent que ce programme ne va pas assez loin pas assez vite ! Pour moi, le choix est devenu évident, voter pour le Parti Conservateur du Québec signifie voter pour la protection de nos enfants.

Publicité



Laissez un commentaire