M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

La propriétaire d’un avortoir accusée d’agression, une vidéo montre qu’elle faillit renverser des pro-vie avec sa voiture

Par Emily Mangiaracina — Traduit par Campagne Québec-Vie

10 février 2022, Little Rock, Arkansas (LifeSiteNews) — La propriétaire d’un centre d’avortement de l’Arkansas a été arrêtée pour agression après avoir apparemment essayé d’écraser des pro-vie en prière.

L’une des propriétaires de Little Rock Family Planning Services, Natalie Tvedten, a été inculpée de deux chefs d’accusation d’agression au premier degré, selon des documents du département de police de Little Rock obtenus par Family Council mardi via la loi sur la liberté d’information.

La vidéo de la caméra municipale de l’incident du 13 juillet 2021 montre les deux femmes pro-vie, Denise Shewmake et Kimberly Puska, debout au bord d’une voie d’accès de l’établissement d’avortement. Shewmake a déclaré que Puska lui avait dit de faire attention, qu’elle s’était alors retournée et avait vu Tvedten franchir le bord du trottoir, la heurter presque et la forcer à reculer pour éviter d’être touchée.

Le rapport de police indique que la voiture de Tvedten « a roulé partiellement sur la bordure et le trottoir ». Sur la vidéo, on peut voir Tvedten s’approcher des femmes avec un angle linéaire direct, au lieu de s’engager dans l’allée avec un virage à droite ordinaire.

Selon le rapport de police, Tvedten a déclaré qu’elle « ne les a pas vues lorsqu’elle a failli les percuter, disant qu’elle leur avait déjà dit à plusieurs reprises de ne pas rester dans l’allée ».

Cependant, Shewmake a déclaré à la police que Tvedten « conduit fréquemment près d’elle et d’autres personnes » et qu’elle « a menacé de renverser des gens dans le passé ». Elle a également déclaré à un inspecteur, lors d’un autre entretien, que Tvedten « leur criait et leur jurait qu’elle les écraserait s’ils se trouvaient sur son chemin ».

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,327 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

Une vidéo prise en septembre 2021 montre une voiture s’arrêtant brusquement devant une femme alors qu’elle traverse la même allée de l’établissement. Un rapport du département de police de Little Rock datant de ce jour-là fait état d’une plainte déposée par Becky Matthews selon laquelle Tvedten a « foncé » sur elle « et a commencé à lui hurler des obscénités ».

En fait, il existe de multiples autres rapports d’incidents documentés par la police concernant des plaintes contre Tvedten l’accusant d’avoir presque écrasé d’autres pro-vie, s’étalant sur plusieurs années : l’une de ces plaintes a été déposée par un homme en 2018, affirmant que Tvedten avait frôlé son pied avec le pneu de sa voiture ; et une autre, datant du 18 juin 2020, accuse Tvedten d’avoir presque écrasé des pro-vie à diverses occasions.

Le procès de Tvedten aura lieu à Little Rock le mardi 5 avril 2022, selon LifeNews.com.

Les charges retenues contre Tvedten correspondent à un délit de classe A, qui, en Arkansas, est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 2 500 dollars et d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à un an.

Le 9 mars 2021, l’Arkansas a promulgué une loi interdisant totalement l’avortement, ne prévoyant d’exceptions que pour sauver la vie de la mère, mais l’effet de la loi a été entravé le 20 juillet 2021, lorsqu’un juge fédéral de district a temporairement interdit aux fonctionnaires de l’État et à un procureur d’appliquer l’interdiction contre Little Rock Family Planning Services et d’autres prestataires de services d’avortement.

Vous trouverez ci-dessous les documents que Family Council a obtenus du Département de police de Little Rock grâce à la loi sur la liberté d’information de l’État :

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire