M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La dénatalité est causée par la contraception et l'avortement

Voici une lettre de Solange Viau à M. Richard Latendresse, auteur de l'article « Eh, tout le monde, vous êtes où? » dans le Journal de Montréal. — Photo : PxHere

Bonjour M. Latendresse!

Merci et félicitations pour cette chronique très intéressante.

Toutefois, je ne peux m’empêcher de répondre à votre question de la manière suivante :

Question : Eh, tout le monde, vous êtes où?

Réponse : Dans les déchets médicaux des cliniques d’avortement, des hôpitaux et dans nos systèmes d’égouts!

En effet, probablement qu’il n’y a jamais eu autant d’enfants conçus mais aussi détruits par les pilules du lendemain et l’avortement.

(Et au cas où vous ne le sauriez pas, même la pilule contraceptive ordinaire possède un mécanisme d’action qui nuit à l’épaississement de la paroi de l’utérus, ce qui a pour conséquence de nuire à la nidation de l’ovule fécondé s’il y a lieu).

D’après les statistiques officielles, on peut affirmer qu’il y a eu près de 3 millions de Canadiens tués par avortement depuis la légalisation de l’avortement au Canada en 1988.

Tous ceux qui ont fait la promotion du libre-choix depuis trente années au Canada (principalement tous les grands médias) sont les responsables de cet écueil démographique.

Aucun animal n’aurait eu l’idée saugrenue de détruire sa propre progéniture comme les humains l’ont fait depuis trente années au Canada, et de plus dans une société d’abondance.

Pour la survie des espèces, Dieu a doté les animaux de l’instinct et les humains du don de la liberté.

Dommage que ceux-ci n’aient pas encore compris comment bien l’utiliser…

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire