M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Des milliers de Canadiens à Ottawa pour la Marche pour la vie


Foule rassemblée à Ottawa pour la Marche nationale pour la vie 2024.

Par le personnel de LifeSiteNews — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : LifeSiteNews

9 mai 2024, Ottawa, Ontario — Des milliers de pro-vie sont rassemblés sur la colline du Parlement à Ottawa ce jeudi pour la 27e Marche nationale pour la vie.

Des Canadiens de tout le pays se rassemblent dans la capitale nationale pour défendre la vie à naître et pour exprimer leur opposition à la pratique mortelle de l’avortement — qui est légalement autorisé au Canada, sur demande, tout au long des neuf mois de la grossesse.

LifeSiteNews est sur place lors de la Marche pour la vie et peut confirmer la présence de milliers de Canadiens pro-vie, dont beaucoup tiennent des pancartes promouvant le caractère sacré de la vie depuis le moment de la conception jusqu’à la mort naturelle, tel qu’enseigné infailliblement par l’Église catholique.

Sur une photo, on peut voir un certain nombre de jeunes gens brandir des pancartes identiques « Je suis pro-vie » pendant qu’ils défilent.

L'article continue ci-dessous...

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !


Jeunes pro-vie défilant à Ottawa lors de la Marche nationale pour la vie 2024

Avant la marche, lors du rassemblement sur la Colline du Parlement, de nombreux Canadiens ont posé avec leurs pancartes et leurs chandails pro-vie, indiquant leur engagement à mettre fin à l’avortement.


Un groupe de pro-vie, jeunes et vieux, réunis pour défendre les enfants à naître.

Dans cette vidéo prise par LifeSiteNews lors du rassemblement précédant la marche, on voit la foule des pro-vie faire une « vague » pour signaler leur enthousiasme pour le caractère sacré de la vie.

Le rassemblement qui a précédé la marche a également accueilli un certain nombre d’orateurs de haut niveau, dont Abby Johnson, ancienne employée de Planned Parenthood, qui a exhorté les Canadiens à défendre fermement la vie.

Une jeune femme a courageusement raconté l’histoire de son avortement, décrivant l’impact dévastateur qu’il a eu sur sa vie avant de pouvoir commencer à guérir grâce aux conseils post-avortement offerts par les Sœurs pour la vie.

Comme l’a déclaré hier Pete Baklinski, directeur de la communication de la Coalition nationale pour la vie, lors d’une conférence de presse précédant la marche, le thème de cette année est « Je ne t’oublierai jamais » (Isaïe 49,15-16).

Le logo de la 27e Marche pour la vie

Expliquant ce thème, M. Baklinski a ajouté :

Ces victimes ne doivent jamais être oubliées. Elles étaient nos frères, nos sœurs, nos voisins, [et] nos concitoyens pendant ce voyage terrestre vers la vie à venir. Leur vie comptait. Les oublier signifierait que nous nous sommes oubliés nous-mêmes, que nous avons oublié ce que signifie vivre, ce que signifie être humain.

C’est pourquoi nous nous rassemblons et marchons, en nous souvenant des victimes de l’avortement, tandis que le mouvement pro-vie continue de lutter pour qu’un jour les enfants à naître soient aimés, appréciés et protégés dès le moment de leur conception. Lors de la conférence de presse d’aujourd’hui, quelques-uns de mes collègues se joindront à moi pour parler des priorités et des politiques anti-vie du premier ministre Trudeau et du gouvernement de coalition libéral/néo-démocrate qui sont en train de priver le Canada de son avenir.



Laissez un commentaire

Ensemble, défendons la vie de la conception à la mort naturelle. Suivez ce lien pour en savoir plus.