M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Avent 2020

tournant

290 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- il reste 23 jours -- Merci de votre générosité !

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre don en ces temps où il faut faire preuve de foi et de persévérance. Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Colombie-Britannique : une paroisse catholique jugée pour avoir refusé un événement LGBT !

Par Antoine Béllion (Avenir de la Culture)

Cette affaire scandaleuse s’est passée au Canada et perdure depuis le printemps de l’année dernière. En mars 2019, la paroisse catholique Star of the Sea située à White Rock en Colombie-Britannique avait refusé une demande de la White Rock Pride Society d’organiser une collecte de fonds nommée « Love Is Love »/« Pride Week » à la salle paroissiale de l’église.

Le groupe pro-gay accuse la paroisse d’avoir « catalogué » le groupe comme non bienvenu pour utiliser les locaux de l’église en vue de promouvoir l’homosexualité. La White Rock Pride Society a alors porté plainte auprès du Tribunal des droits de l’homme en juin 2019, affirmant que la paroisse avait « désigné » le groupe comme n’étant pas le bienvenu, alors que d’autres groupes sont autorisés à l’utiliser.

« Ce faisant… la paroisse a porté atteinte à la dignité, aux sentiments et au respect des membres de la Pride Society, qui s’identifient comme faisant partie de la communauté LGBTQ + et la soutiennent », a déclaré le président de la société, Ernie Klassen.

L'article continue ci-dessous...
×

Campagne de financement - Avent 2020

290 $ recueillis -- Objectif : $7500 -- il reste 23 jours -- Merci de votre générosité !

Donner à Campagne Québec-Vie

Selon Blacklock’s Reporter, les avocats de l’archidiocèse de Vancouver ont déclaré au tribunal que « les centres religieux doivent être autorisés à exister en tant qu’espaces protégés à la fois pour les fidèles et les institutions religieuses qui les servent et l’on doit assurer que leur espace ne soit pas utilisé à des fins contraires aux enseignements moraux de la foi. »

Le journal local indique aussi que la paroisse concernée avait soulevé des inquiétudes quant au fait que le banquet aurait présenté des « drag queens » et des « danses homosexuelles ».

« L’utilisation proposée est contraire aux pratiques, aux enseignements et à la morale de la foi catholique car le but de la Pride Society et de l’événement est d’encourager et de soutenir un mode de vie homosexuel », ont insisté les avocats de l’Église.

Aucune date n’a encore été fixée pour l’audience, mais le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique présente un historique de décisions qui vont à l’encontre des libertés religieuses, ce qui fait supposer que les ennemis de l’Église risquent de remporter la bataille.

Campagne de financement - Avent 2020

Merci de veiller avec nous. L'objectif est de 7 500$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie



Laissez un commentaire