M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Un implant contraceptif occasionne plus de douleurs et de saignements

Billet de blogue d’Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : katemangostar/Freepik

Il s’agit de l’implant contraceptif Essure qui provoquerait plus de saignements et douleurs au bas-ventre des femmes que la ligature des trompes (opération de stérilisation) ; c’est vous dire si cette méthode anticonceptionnelle est nuisible, en plus d’être immorale, comme l’autre. Selon une étude commandée par la Food and Drug Administration américaine, rapporte Gènéthique :

Selon les résultats provisoires d’une étude post-commercialisation commandée par la Food and Drug Administration américaine et rapportée par CNN, le dispositif de contraception permanente Essure est associé à des taux plus élevés de douleurs chroniques du bas-ventre ou du bassin et de saignements utérins anormaux qu’en cas de ligature des trompes. Ce dispositif contraceptif a été retiré du marché américain en 2018, en raison d’effets secondaires préoccupants.

L’étude, portant sur 1100 Américaines, révèle que les douleurs chroniques du bas de l’abdomen, ou du bassin, se retrouvent chez plus de 9 % des femmes essayant l’Essure contre 4,5 % pour les stérilisées, tandis que 16,3 % des femmes du premier groupe ont des saignements anormaux contre 10,2 % du second.

Sans surprise, l’agence pharmaceutique qui a fabriqué l’implant veut poursuivre l’étude jusqu’en 2025 :

Réagissant à ces premiers résultats de l’enquête, le groupe pharmaceutique Bayer qui a fabriqué l’implant a déclaré que l’étude devant se poursuivre jusqu’en 2025, « il était trop tôt pour tirer des conclusions ».

Vraiment ?

Publicité
La dernière superstition : un livre coup de foudre qui réfute l'athéisme

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire