M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

prière

$ 4,127 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 3 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiChers amis de la Vie,

Pour que la Marche de 2025 soit encore plus grande et belle : Merci de nous aider ! Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Sœur Deirdre Byrne : la bataille pour la vie doit être menée en état de grâce pour « voir plus facilement la volonté de Dieu »

Par Emily Mangiaracina — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : EWTN/YouTube

27 janvier 2023, Washington, D.C. (LifeSiteNews) — Une religieuse, colonel vétéran de l’armée américaine, connue pour son témoignage audacieux en faveur de la vie, appelle les chrétiens à mieux discerner et mener la bataille pour la vie en restant en état de grâce.

Sœur Deirdre Byrne, de l’Ordre des Petites ouvrières des Sacrés-Cœurs (P.O.S.C.), a exhorté samedi les auditeurs du bureau de l’American Society for the Defense of Tradition, Family and Property (TFP) à Washington à suivre l’exemple de sainte Jeanne d’Arc, qui veillait en priorité à ce que ses soldats « conservent leur pureté, ce qui signifie être en état de grâce », a-t-elle déclaré.

Elle a raconté comment sainte Jeanne cherchait à obtenir « la confession et la Sainte Communion » pour ses soldats, et voulait qu'ils n'aient « aucune petite amie », « au cas où ils seraient tués au combat, que cette épée s’enfoncerait dans leur poitrine… Jeanne avait alors le sentiment que ses soldats s’en allaient vers notre Seigneur ».

Lors de son procès, à un avocat anglais, spécialiste des questions canoniques, qui lui demandait, dans le but de trouver des fautes à lui reprocher : « Croyez-vous être en état de grâce ? », Jeanne d’Arc a répondu : « Si je n’y suis, Dieu m’y mette. Et si j’y suis, Dieu m’y garde », rappela Sœur Deirdre.

Sœur Deirdre a souligné l’importance d’aspirer à cette pureté d’âme « avant d’aider les autres », en comparant les raisons de cette démarche à celles des compagnies aériennes qui conseillent aux gens de mettre d’abord leur propre masque à oxygène.

Elle a raconté que lorsqu’elle a entendu ce conseil pour la première fois de la part d’une hôtesse de l’air, elle a pensé que c’était « un peu égoïste », mais elle a ensuite réalisé que c’était « la chose la plus importante que vous puissiez faire », car « ensuite vous pouvez aider tout le monde du fait que vous pouvez respirer ».

« Cela est semblable dans notre vie spirituelle. Nous devons, de la même manière, rechercher la sainteté avec humilité », a-t-elle poursuivi.

L'article continue ci-dessous...

×

Campagne de financement -- Marche pour la vie 2024

$ 4,127 recueillis -- Objectif: 10 000 $. -- Il reste 3 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie

« En étant en état de grâce, nous pouvons plus facilement voir la volonté de Dieu pour nous en tant que guerriers pro-vie, pour le salut de toutes les âmes. Si nous ne sommes pas en état de grâce, c’est comme si nos lunettes étaient tachées, sales. Et c’est là que nous faisons une course folle vers la confession et demandons l’absolution à notre Seigneur à travers la persona Christi », a déclaré Sœur Deirdre, faisant référence au prêtre « qui agit en la personne du Christ » (CEC 1548).

Sœur Deirdre, qui est surtout connue pour son discours pro-vie percutant lors de la Convention nationale républicaine de 2020, a décrit la question de l’avortement comme l’épicentre d’où découlent d’autres maux modernes.

« La destruction de la vie humaine dans le ventre de la mère est le champ de bataille de Satan, c’est le point zéro de Satan... qui ouvre la porte... à d’autres maux, tout comme l’effet d’onde créé par une pierre lancée sur un lac très calme. »

« Alors, quelles sont ces ondes qui se propagent ? C’est l’idéologie transgenre, la contraception, la destruction des familles, les familles sans père, l’euthanasie, la production de soi-disant vaccins en utilisant des enfants innocents qui ont été avortés », a-t-elle déclaré.

Elle a souligné plus tôt dans son discours que Roe v. Wade a « déchiré les vies » non seulement des « plus de 50 millions d’âmes » tuées par l’avortement, mais aussi de « 100 millions d’autres âmes » — les mères et les pères des bébés, « qui ont fait des choix mortels, littéralement mortels ».

Malgré l’annulation de l’arrêt Roe v. Wade, « le combat pour sauver toutes les vies n’est pas terminé », a déclaré Sœur Deirdre, « mais nous avons plutôt un nouveau chapitre. Il se situe au niveau de l’État. C’est toujours une bataille pour changer les cœurs, une âme à la fois. »

Par exemple, dans sa région de Washington, il y a encore des avorteurs du troisième trimestre qui « font venir des gens par avion » et « organisent des collectes de fonds » pour permettre aux gens de se faire avorter au troisième trimestre.

« Nous avons beaucoup de travail à faire pour défendre la vie, car nous avons actuellement le président le plus favorable à l’avortement de notre histoire », a-t-elle poursuivi.

Sœur Deirdre a cité le père Ed Meeks, qui « l’a si bien exprimé en octobre dernier » :

« Eux et leur parti ont déclaré la guerre aux enfants à naître. Et pour ceux qui parlent ou défendent la vie des enfants à naître et de leurs mères, eux, la gauche, travaillent sans fin pour rendre l’avortement accessible jusqu’à la fin du troisième trimestre. Quelle est leur motivation ? » demanda le P. Meeks.

Il poursuivit : « Il s’agit d’une obsession d’inspiration démoniaque qui considère l’avortement non seulement comme un mal nécessaire, mais aussi comme quelque chose de désirable, presque un sacrement démoniaque de la gauche qui, après la fin de l’arrêt Roe v. Wade, a conduit au vandalisme des centres de grossesse à travers les États-Unis, ciblant même les pro-vie avec des raids matinaux dans leurs maisons par les agents du FBI. »

Sœur Deirdre a également souligné que les pro-vie doivent encore se battre contre les prescriptions de pilules abortives, qui sont maintenant données par télémédecine.

« Cette pilule ne peut être administrée que pendant le premier trimestre [de la grossesse]. Je ne sais pas comment vous pouvez constater ça par télémédecine. Ce n’est pas seulement dangereux. C’est une faute professionnelle », a-t-elle déclaré.

« Cette bataille à laquelle nous faisons face en ce moment n’est pas entre les républicains ou les démocrates, les conservateurs ou les libéraux, la droite ou la gauche. Non. Cette bataille est [entre] notre cher Seigneur et le malin, le diable », a-t-elle poursuivi.

Elle a conseillé à ses auditeurs : « Faites-en votre mission quotidienne d’être en état de grâce afin d’entendre le Christ plus clairement et de vous préparer, vous et ceux qui vous entourent, à notre objectif ultime, qui est l’éternité au paradis ».

« Comme je le dis toujours, je ne suis pas seulement pro-vie, je suis pro-vie éternelle. Je veux que tout le monde soit avec nous, malheureusement tout le monde ne va pas y aller. Il y a un enfer. C’est réel. Mais ce n’est pas ce que nous voulons. Nous voulons enseigner la foi et rapprocher les gens du Christ. »

Campagne de financement - Marche pour la vie 2024

Merci de votre générosité. L'objectif est de 10 000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

⁠—Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire