M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Profanation des cimetières

cimetiere-pierre-tombale-tombeau-3.jpg

Par Paul-André Deschesnes

Nous entendons souvent parler de vandalisme dans nos cimetières au Québec. Durant la nuit, des groupes de jeunes en quête de sensations fortes envahissent ces lieux sacrés pour faire la fête (drogues, alcool, etc.) C’est une forme de profanation.

L’entretien des cimetières coûte de plus en plus cher. Les autorités paroissiales cherchent des sources de financement. Les héritiers légaux de toutes ces personnes décédées refusent souvent de soutenir financièrement les cimetières. Aujourd’hui, les enfants et les familles oublient pour toujours leurs parents qui reposent dans ces endroits en toute tranquillité. Pour nos cimetières, l’avenir s’annonce très sombre au Québec.

Les médias nous informaient dernièrement que certaines paroisses catholiques pensent avoir trouvé une façon très originale de régler ce problème (Journal de Montréal, 16 juillet 2018). Au Québec, c’est maintenant devenu banal de transformer les églises en salles de spectacles pour trouver de l’argent. Ne pourrions-nous pas faire la même chose avec les cimetières ?

L'article continue après cette publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

La ville de Victoriaville annonçait en juillet 2018 que leur cimetière catholique sera loué au cours de l’été pour des spectacles punk, rock et métal à des groupes d’artistes qui n’ont pas peur des morts. De plus, les nombreux spectateurs qui vont assister à ces « belles représentations dites culturelles » auront le droit d’élever leurs tentes dans le cimetière pour y demeurer et dormir durant 2, 3 ou 4 jours. Le nombre de places serait limité à 500.

Voilà un très grand pas en avant pour notre Québec décadent ! Soyons sérieux ! Un cimetière catholique doit être un lieu de repos pour nos morts. Cet endroit sacré doit être respecté. On va au cimetière pour prier et se recueillir sur la tombe de nos parents et amis.

Que se passera-t-il lors de ces spectacles sataniques punk, rock et métal ? Faudra-t-il maintenant exorciser nos cimetières au Québec ? N’oublions pas que la fidèle clientèle de ces spectacles hyper bruyants est composée de jeunes adeptes et de grands consommateurs de drogues et d’alcool, sans oublier leurs activités sexuelles débridées sous la tente. Après ces gros partys, dans quel état retrouverons-nous ces cimetières ?

Après les églises profanées, voilà que des cimetières catholiques pourraient subir le même sort !

Le Catéchisme de l’Église catholique nous dit clairement au numéro 2300 : « Les corps des défunts doivent être traités avec respect et charité dans la foi et l’espérance de la résurrection. L’ensevelissement des morts est une œuvre de miséricorde corporelle ; elle honore les enfants de Dieu, temples de l’Esprit Saint ».

Publicité



Laissez un commentaire