M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×
×

Campagne de financement Carême 2020

Jésus Christ

3285 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Georges BuscemiCher ami, chère amie de la Vie,

Merci de votre précieuse collaboration en ces temps difficiles ! Avec votre aide, nous continuerons de faire la promotion de la foi, la famille et la vie, de la conception à la mort naturelle. Donnez généreusement.

Georges_Signature-transparent.png
Georges Buscemi, Président

Donner à Campagne Québec-Vie

Le discours de Donald Trump à la Marche pour la vie américaine


Donald Trump, président des États-Unis, à la Marche pour la Vie de Washington, le 24 janvier 2020.

Par Jeanne Smits (Le blogue de Jeanne Smits) — Photo : Jim Hale/LifeSiteNews

Je vous propose ici ma traduction intégrale du discours de Donald Trump à la Marche pour la vie à Washington DC, le vendredi 24 janvier. Un moment historique. Car même à supposer que les motivations du président des Etats-Unis aient pu être électoralistes, quelle merveille qu’un pays ou l’engagement en faveur la défense de la vie humaine innocente est aujourd’hui un facteur de réussite électorale ! Une petite précision : la « Jeanne » interpellée par Trump au début de son discours est Jeanne Mancini, président de la Marche pour la vie. — J.S.

Merci beaucoup et merci à vous, Jeanne. C’est un grand honneur pour moi que d’être le premier président de l’histoire à participer à la Marche pour la vie. Nous sommes ici pour une raison très simple : pour défendre le droit de chaque enfant, né ou à naître, de réaliser le potentiel qui lui a été donné par Dieu.

Depuis 47 ans, des Américains de tous horizons font le voyage depuis les quatre coins de ce pays pour défendre la vie.

Et aujourd’hui, en tant que président des États-Unis, je suis vraiment fier de me tenir à vos côtés.

Je tiens à souhaiter la bienvenue à des dizaines de milliers — la participation à cet événement est énorme — de lycéens et d’étudiants qui ont fait de longs trajets en bus pour venir ici dans la capitale de notre pays. Et pour que vous soyez encore plus heureux, sachez qu’il y a encore des dizaines de milliers de personnes à l’extérieur que nous avons croisées en chemin en arrivant ici. Si quelqu’un veut abandonner sa place, on peut s’arranger.

Il y a une foule énorme de personnes à l’extérieur. Des milliers et des milliers de personnes auraient voulu entrer. C’est un immense succès.

Les jeunes sont au cœur de la Marche pour la vie. Et c’est votre génération qui fait de l’Amérique « la » nation pro-famille et pro-vie.

Le mouvement pour la vie est animé par des femmes fortes, des chefs religieux extraordinaires et des étudiants courageux qui perpétuent l’héritage des pionniers qui nous ont précédés et qui se sont battus pour élever la conscience de notre nation et pour défendre les droits de nos citoyens. Vous entourez les mères de vos soins et de votre compassion. La prière vous rend forts et votre amour désintéressé vous motive. Vous êtes reconnaissants et nous sommes tous très reconnaissants — car ce sont des gens incroyables — d’avoir été rejoints par le secrétaire Alex Azar et par Kellyanne Conway.

L'article continue ci-dessous...
×

Campagne de financement du Carême 2020

3285 $ recueillis -- Objectif : $5000 -- Il reste 8 jours -- Merci de votre générosité.

Donner à Campagne Québec-Vie
Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Et merci également aux sénateurs Mike Lee et James Lankford qui sont ici. Merci à vous. Et aux représentants Steve Scalise, Chris Smith, Ralph Abraham, Warren Davidson, Bob Latta, John Joyce, Lloyd Smucker, Brian Fitzpatrick et Brad Wenstrup. Je vous remercie tous. Je dois dire — et je considère cela, et je le vois exactement — qu’il y a bien davantage d’hommes politiques dans le public. Mais si cela ne vous dérange pas, je ne les présenterai pas tous.

Nous tous qui sommes ici, nous comprenons cette vérité éternelle : chaque enfant est un don précieux et sacré de Dieu. Ensemble, nous devons protéger, chérir et défendre la dignité et le caractère sacré de toute vie humaine.

Lorsque nous voyons l’image d’un bébé dans le ventre de sa mère, nous apercevons la majesté de la création de Dieu. Lorsque nous tenons un nouveau-né dans nos bras, nous connaissons l’amour infini que chaque enfant apporte à une famille. Lorsque nous regardons un enfant grandir, nous voyons la splendeur qui rayonne de chaque âme humaine. Une seule vie change le monde — de la part de ma famille, je peux vous dire que je vous envoie de l’amour, et que j’envoie beaucoup, beaucoup d’amour — et dès le premier jour de mon mandat, j’ai pris des mesures historiques pour soutenir les familles américaines et protéger les enfants à naître.

Et pendant ma première semaine de mandat, j’ai rétabli et étendu la politique de Mexico.

Et nous avons promulgué une règle pro-vie historique pour régir l’utilisation par le « Titre X » de l’argent du contribuable. J’ai informé le Congrès que je mettrais mon veto à toute législation qui affaiblirait la politique pro-vie ou qui encouragerait la destruction de vies humaines.

Aux Nations unies, j’ai clairement indiqué que les bureaucrates mondiaux n’ont pas à s’attaquer à la souveraineté des nations qui protègent la vie des innocents. Les enfants à naître n’ont jamais eu un meilleur défenseur à la Maison-Blanche.

Comme la Bible nous le dit, chaque personne est une merveilleuse créature.

Nous avons pris des mesures décisives pour protéger la liberté religieuse¹ — c’est tellement important : la liberté religieuse a été attaquée partout dans le monde et, franchement, très fortement attaquée dans notre pays. Vous comprenez cela mieux que quiconque. Mais nous sommes en train d’y mettre un terme. Et nous prenons soin des médecins, des infirmières, des enseignants et des groupes comme les Petites Sœurs des Pauvres.

Nous préservons la possibilité de l’adoption confessionnelle et pour faire respecter nos documents fondateurs, nous avons nommé 187 juges fédéraux, qui appliquent la Constitution telle qu’elle a été écrite, y compris deux extraordinaires juges de la Cour suprême — Neil Gorsuch et Brett Kavanaugh.

Nous protégeons les droits des étudiants pro-vie à la liberté d’expression sur les campus universitaires. Et si les universités veulent l’argent des contribuables fédéraux, elles doivent respecter votre droit à la liberté d’expression au titre du Premier amendement. Et si elles ne le font pas, elles devront payer une très grosse pénalité financière, qu’elles ne seront pas prêtes à payer.

Malheureusement, l’extrême gauche s’efforce de faire disparaître les droits qui nous viennent de Dieu, de fermer les organisations caritatives confessionnelles, d’interdire aux leaders religieux de s’exprimer sur la place publique et de réduire au silence les Américains qui croient au caractère sacré de la vie. Ils s’en prennent à moi parce que je me bats pour vous, et que nous nous battons pour ceux qui n’ont pas de voix. Et nous gagnerons parce que nous savons comment gagner. Nous savons tous comment gagner. Nous savons tous comment gagner. Vous gagnez depuis longtemps. Vous gagnez depuis longtemps !

Ensemble, nous sommes la voix des sans-voix. En matière d’avortement — et vous le savez, vous avez vu ce qui s’est passé — les démocrates ont adopté les positions les plus radicales et les plus extrêmes prises et vues dans ce pays depuis des années et des décennies, et vous pouvez même dire, depuis des siècles.

Presque tous les démocrates de haut niveau au Congrès soutiennent aujourd’hui l’avortement financé par les contribuables jusqu’au moment de la naissance. L’année dernière, les législateurs new-yorkais étaient fous de joie à l’adoption d’une loi qui permettrait d’arracher un bébé du ventre de sa mère jusqu’au terme.

Puis, nous avons eu le cas du gouverneur démocrate de l’État de Virginie, le Commonwealth de Virginie. Et nous aimons le Commonwealth de Virginie, mais que se passe-t-il en Virginie ? Qu’est-ce qui se passe ? Le gouverneur a déclaré qu’il était prêt à exécuter un bébé après sa naissance. Vous vous souvenez de cela.

Les démocrates du Sénat ont même bloqué une loi qui donnerait des soins médicaux aux bébés qui survivent aux tentatives d’avortement. Et c’est pourquoi j’ai demandé au Congrès — deux de nos grands sénateurs sont ici, tant de nos membres du Congrès sont ici — de défendre la dignité de la vie et d’adopter une loi interdisant l’avortement tardif des enfants qui peuvent ressentir des douleurs dans le sein de leur mère.

Cette année, la Marche pour la vie célèbre le 100e anniversaire du 19e amendement, qui a consacré à jamais le droit de vote des femmes aux États-Unis et qui a été octroyé par la constitution américaine. Un si grand événement². Aujourd’hui, des millions de femmes extraordinaires à travers l’Amérique utilisent le poids de leur vote pour se battre pour le droit et tous leurs droits tels qu’ils sont énoncés dans la Déclaration d’indépendance : c’est le droit à la vie.

À toutes les femmes ici présentes, votre dévouement et votre leadership élèvent notre nation tout entière et nous vous en remercions. Les dizaines de milliers d’Américains réunis aujourd’hui ne sont pas seulement des défenseurs de la vie — c’est vraiment ici qu’ils la défendent si fièrement ensemble. Et je tiens à les en remercier tous. Vous défendez la vie chaque jour. Vous offrez un logement, une formation, un emploi et des soins médicaux aux femmes que vous aidez. Vous trouvez des familles aimantes pour les enfants qui ont besoin d’un foyer pour toujours. Vous organisez des fêtes prénatales pour les futures mamans. Vous faites — vous faites en sorte que la mission de votre vie soit d’aider à répandre la grâce de Dieu.

A toutes les mamans ici présentes : nous vous célébrons et nous déclarons que les mères sont des héroïnes. Votre force, votre dévouement et votre dynamisme sont la force de notre nation. Grâce à vous, notre pays a été béni grâce à ces âmes merveilleuses qui ont changé le cours de l’histoire de l’humanité.

Nous ne pouvons pas savoir ce que nos citoyens encore à naître vont accomplir. Les rêves qu’ils imagineront. Les chefs-d’œuvre qu’ils créeront. Les découvertes qu’ils feront. Mais nous savons ceci : chaque vie apporte de l’amour dans ce monde. Chaque enfant apporte de la joie à une famille. Chaque personne mérite d’être protégée.

Et surtout, nous savons que chaque âme humaine est divine et que chaque vie humaine, née ou à naître, est faite à la sainte image de Dieu tout-puissant.

Ensemble, nous défendrons cette vérité dans tout notre magnifique pays. Nous donnerons le champ libre aux rêves de notre peuple. Et avec un espoir tout de détermination, nous attendons avec impatience toutes les bénédictions qui viendront de la beauté, du talent, du destin, de la noblesse et de la grâce de chaque enfant américain.

Je tiens à vous remercier. C’est un moment très spécial. C’est un plaisir de vous représenter. Je vous aime tous. Et je dis avec une vraie passion, merci, que Dieu vous bénisse, et que Dieu bénisse l’Amérique. Merci à vous tous. Merci à vous tous.


¹La « liberté religieuse » appliquée à toutes les religions est une erreur, l’adhésion à la religion (le catholicisme) ne devant cependant pas être forcée. — A. H.

²Je ne vois pas en quoi c’est un grand événement. — A. H.

Campagne de financement du Carême 2020. Merci de nous aider généreusement. L'objectif est de 5000$.

Ania

« Le site de CQV est un outil de référence et d’information sans précédent pour les défenseurs de la vie au Québec ! »

--Ania

Donner à Campagne Québec-Vie


Laissez un commentaire