M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

Le catholicisme comme religion d'État, la meilleure solution à l'Islam envahissant ?


Michel Houellebecq, écrivain, essayiste et poète français.

Blog d'Augustin Hamilton (Campagne Québec-Vie) — Photo : Silvina Frydlewsky / Ministerio de Cultura de la Nación / Flickr (Capture d'écran)

L'écrivain, essayiste et poète français Michel Houellebecq a récemment affirmé que « l’intégration des musulmans ne pourrait fonctionner que si le catholicisme redevenait religion d’État ». Il n'a après tout fait qu'énoncer que le Règne social de Jésus-Christ est nécessaire pour la paix.

Extrait de Pour une école libre au Québec :

Il [Houellebecq] a d’ailleurs la solution pour éviter la guerre civile en France. « Au fond, l’intégration des musulmans ne pourrait fonctionner que si le catholicisme redevenait religion d’État. Occuper la deuxième place, en tant que minorité respectée, dans un État catholique, les musulmans l’accepteraient bien plus facilement que la situation actuelle. Ils n’arrivent pas à se faire à l’État laïc, porteur d’une liberté de religion qu’ils ne comprennent pas. Le prophète Mahomet ne pouvait pas imaginer l’existence d’un athée », explique celui qui a écrit le très polémique Soumission, un livre d’anticipation où il imaginait l’arrivée au pouvoir d’un parti musulman. Avec une deuxième place, celle d’une minorité respectée dans un État catholique, les musulmans accepteraient mieux la légitimité de l’État français. Au contraire, au sein d’une société sécularisée avec un État laïc, ils considèrent la puissance publique comme un agent au service d’une guerre antireligieuse déguisée. Pour Michel Houellebecq, le régime de la laïcité n’est donc pas le meilleur garant de la concorde publique entre tous les citoyens pratiquant différentes religions.

Publicité

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !



Laissez un commentaire