M'INSCRIRE
DONNER

Joignez-vous au mouvement

CQV défend la personne humaine, de la conception à la mort naturelle.

ou

×

La pilule abortive tue des êtres humains vivants dont le cœur bat

Par Nancy Flanders (LiveActionNews) — Traduit par Campagne Québec-Vie — Photo : PixieMe/AdobeStock

La vidéo « Baby Olivia » de Live Action révèle les détails du développement humain pendant la grossesse, dans l’utérus. Ce remarquable parcours, de la fécondation à 38 semaines, montre l’humanité des enfants à naître et, par là même, l’horreur de l’avortement, et même de la pilule abortive ─ pourtant présentée comme sûre et simple par l’industrie de l’avortement. En réalité, elle est dangereuse pour les femmes et mortelle pour les bébés à naître.

La pilule abortive, également appelée avortement chimique, est approuvée pour une utilisation jusqu’à 10 semaines de grossesse ou semaines d’aménorrhée SA (huit semaines après la fécondation). Selon l’Endowment for Human Development, au cours de ces huit premières semaines, l’enfant à naître s’est rapidement transformé d’un être humain unicellulaire en un être humain embryonnaire. Bien que sa mère ne soit pas consciente des mouvements de son bébé et qu’elle ne sache peut-être même pas encore qu’elle est enceinte, le bébé a grandi par bonds… et il rebondit dans l’utérus. Il n’est pas l’amas de cellules ou de tissus que l’industrie de l’avortement prétend qu’il est.

Après s’être implanté dans l’utérus de sa mère environ trois à quatre semaines après la fécondation, le cerveau, la moelle épinière et le cœur du bébé commencent tous à se développer. À environ cinq semaines et un jour, le cœur bat déjà et, à la sixième semaine, il pompe son propre sang vers son cerveau et son corps, avec déjà plus d’un million de battements de cœur à son actif. Les quatre chambres de son cœur sont présentes et ses bras et ses jambes sont visibles.

À six semaines et demie, les hémisphères cérébraux du cerveau sont présents et à sept semaines et demie, le bébé peut répondre à un léger toucher sur son visage. Bien qu’il ne mesure qu’un demi-pouce (1,27 cm) de la tête à la croupe, ses doigts se forment sur ses petites mains. À huit semaines, ses ondes cérébrales peuvent être enregistrées.

L'article continue ci-dessous...
Consultez quotidiennement Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Cliquez « J'aime » si vous êtes pro-vie !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube !

Malgré son indéniable humanité et son développement étonnant au cours des quelques semaines qui ont suivi le début de sa vie, une femme peut prendre la pilule abortive sans avoir eu la possibilité de voir son bébé sur un écran d’échographie ou d’entendre les battements de son cœur. Bien qu’elle soit commercialisée comme n’étant rien d’autre que le moyen de « ramener des règles manquées », la pilule abortive mettra fin à la vie de l’enfant en le privant de nutriments au moyen du produit mifépristone. Ensuite, le deuxième produit du protocole de la pilule abortive, le misoprostol, provoque des crampes et des contractions afin que l’enfant soit expulsé de l’utérus.

De nombreuses femmes, qui ont été contraintes de commencer un avortement chimique, et qui regrettent d’avoir pris la première pilule, cherchent de l’aide pour sauver leur bébé. L’inversion de la pilule abortive est une option prometteuse qui a aidé des centaines de femmes à inverser les effets de la mifépristone et à donner naissance à des bébés en bonne santé.

« Baby Olivia » peut aider les femmes à comprendre l’humanité de leurs enfants à naître avant qu’elles en arrivent au point où elles tentent désespérément d’annuler leur avortement ou doivent vivre avec le regret et le traumatisme d’avoir avorté. Dès le moment de la fécondation, un enfant à naître est un être humain vivant, digne de protection et de vie. La pilule abortive tue les bébés dans leur état le plus vulnérable.

Note de Live Action : Si vous venez de prendre la pilule abortive et que vous regrettez votre décision, il existe peut-être une aide disponible. Visitez Abortion Pill Rescue pour plus d’informations.

Consultez Culture de Vie, un site de nouvelles sur la foi, la famille et la vie, de Campagne Québec-Vie

Transformez votre vie et la culture par une consécration. Suivez ce lien.



Laissez un commentaire